Partagez | 
 

 Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité avatar
MessageSujet: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 0:18

Sylark avait passé une mauvaise journée. Mal réveillé sans doute... Enfin, il avait voulut se rendre au siège du gouvernement pour s'entretenir avec plusieurs de ses confrères. Ses enquêtes commençaient à faire leur avancée et l'agent en perdait souvent de vue d'autres de ses responsabilités. Il devait apporter son avis sur divers dossiers de citoyens quelque peu... perturbateurs. On ne l'appelait pas pour des cas de délinquance ni de vandalisme. Il faut dire que les militaires s'en chargeait très bien tout seuls. Le dossier concernait un homme qualifié de « dealer » par les services. Il fallait que ce soit un minimum plus compliqué que ça pour qu'on fasse appel au gouvernement pour ce genre d'affaires mais soit.

Après avoir prit le tramway jusqu'au siège du gouvernement, Sy consulta les nouveautés du jour. Rien qui ne concernait ses affaires. Navrant... Ah, si ! Un Irréel. Légal. Non, ça n'était pas pour lui. Ce que Sylark cherchait n'était pas en règle. Les Irréels clandestins, eux, représentaient le cœur de son enquête. Enfin. Une fois dans le bureau, on le mit au courant de l'affaire : un dealer arrêté pour détention de drogue dans le quartier Est. Ok. Sauf que la drogue détenue a été envoyée au labo sans jamais en revenir. Les analyses n'ont fourni aucune précision. Dans le dossier c'est noté « drogue ». Aucune analyse n'est présente et le dossier avait déjà cinq jours.

*Illuvis...* pensa Sylark.

Les nouveautés effrayaient ses compères mais Sy n'avait pas peur de le penser. C'était sûr. Les projets de ces scientifiques toujours près à tout pour révolutionner le monde s'étaient étendus à la population. Le problème allait vite prendre d'énormes proportions si rien n'était fait. Sylark garda ses suppositions pour lui. Il n'était pas très partageur question informations... Même s'il aimait rendre visite à Barnabas Lichtenberg pour agrémenter ses recherches. Mais du coup il lui rendait la pareille alors bon, ça ne comptait pas vraiment.

- On n'a pas d'informations particulières à propos du dealer ?
- Pas vraiment... Le rapport déclara qu'une fille était présente et aussi un gamin à qui il a voulut vendre sa marchandise.
- Une fille ?
- On n'a pas son nom mais après avoir fait défilé plusieurs photos de citoyens et analysé ses réactions on a put définir un portrait robot d'elle : cheveux longs blonds avec des tresses, des yeux bleus, classe moyenne.
- C'est plutôt mince vos infos...
- Tu n'auras qu'à te charger des interrogatoires la prochaine fois Ferrett.

Sylark le gratifia d'un sourire hautain. Comme si Sy allait perdre son temps à ces jeux de flics. Bien sûr qu'il pourrait en apprendre beaucoup plus s'il faisait lui-même les interrogatoires cependant, si cela lui tenait vraiment à cœur, l'agent ne se gênait pas pour rendre une petite visite aux intéressés. Mais pour l'heure, il en décida autrement.

- Commencez par envoyer le portrait dans les différents postes de la ville tout en veillant à ne pas éveiller trop l'attention. Je ne veux pas que des malins s'invitent à la danse, ordonna Sylark.
- Les postes qui entourent la ville ont déjà l'info. On attendait cette réunion pour diffuser plus largement l'affaire. Le quartier Est est au courant étant donné que c'est eux qui ont chopé le mec.
- Très bien. On va fouiller dans ce quartier avant de s'intéresser aux autres.

Après cette fameuse réunion, Sylark décida de rendre lui-même visite au dealer arrêté. Il n'allait pas faire beaucoup de prison s'il donnait des infos concluantes mais pour l'instant, ce qui pourrait lui faire gagner du crédit c'est de dévoiler à Sy quelques informations sur cette fille. Mais il restait sans mots. Son silence était des plus éloquents. Elle était liée. Comment ? Là était toute la question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 0:20

Beaucoup de temps s'était écoulé depuis la date d'expiration du laisser passer qui permettait à Tamia de rendre visite à Imad, son père adoptif. Cela faisait quelques temps donc que la jeune fille n'avait plus eut de nouvelles. Elle envoyait quelques lettres, mais sans plus. En tout cas, il était temps qu'elle se motive pour obtenir un nouveau laissé-passé. Maintenant qu'elle avait travail, Tami avait pu faire quelques économies qui lui permettraient de rendre une agréable visite à celui qui l'avait élevée. Il était son père à ses yeux, ses souvenirs de ses véritables parents n'étaient que trop flous pour les appeler ainsi. Et puis... ils l'avaient abandonnée ce qui voulait dire qu'ils ne pourraient lui en vouloir que de ne pas les reconnaître comme ses parents. Malgré qu'ils soient morts – ou disparus pour le père – Tamia ne se sentait pas à salir leur mémoire en n'éprouvant aucune reconnaissance.

Tamia avait donc prit les transports en commun afin de se rendre au centre administratif du quartier. La demoiselle dû sauter dans une caisse en métal surpeuplée pour se rendre au lieu précis. Devant le bâtiment, Tami ne put s'empêcher de s'arrêter quelques instants bien que ce n'était pas si loin de chez elle, prendre un petit bol d'air ne lui faisait jamais de mal. Elle parcourut les mètres qui la séparaient de l'entrée puis alla vers le guichet où une secrétaire accueillait les visiteurs.

- Bonjour..
- Bonjour, que désirez-vous ?
- J'aimerais renouvellement mon laisser passer s'...
- Voici le formulaire à remplir. Il nous faudra aussi une photo.
- … M-merci.

Visiblement, le sourire n'était pas bien vu dans les environs... Tant pis. Tamia n'était pas là pour sympathiser. Elle rejoignit un petit comptoir où un stylo était à disposition des visiteurs.

- Alors...
    « Civilité : Mademoiselle
    Nom : Awel'Din
    Prénoms : Tamia Lisaly
    Profession : Serveuse
    Téléphone : 025-2154-764

    Nom de votre père : Imad Awel'Din
    Nom de votre mère : Nadezhda Awel'Din

    Adresse : Quartier Sud, résidence Mayfly, appartement 237
    Ville : Edernys

    Votre parcours : Edernys – Alrun, Alrun - Edernys
    Motif du voyage : Visite familiale

    Date et signature »
- Super, murmura Tamia en repliant le document.

Une fois le document rendu, elle dut attendre trois jours pour recevoir sa carte. Ce petit bout de papier qui lui permettrait de quitter le temps d'un week-end la grande ville pour retrouver son père. Dés qu'elle eut obtenu la relique, Tamia ne mit pas longtemps à remballer son sac à dos pour son petit périple. S'étant rendue aux portes de la ville, Tam' montra son laisser passer au soldat qui surveillait.

- Veuillez me suivre s'il vous plaît, demanda l'homme.
- Quelque chose ne va pas ?

Tamia était inquiète. Tout était en règle pourtant, pourquoi voulait-il la voir ? Elle n'avait pas le choix et devait le suivre, ce qu'elle fit sans opposer de résistance. Un autre soldat prit la relève de celui qu'elle suivait jusqu'à entrer dans un petit établissement qui servait de poste de sécurité.

- Asseyez-vous ici, ordonna le soldat en lui indiquant un banc composé de chaises en plastique immonde.
- Qu'est-ce qui se passe ? Demanda Tami.

Il ne daigna pas lui répondre et s'en alla sans d'autres mots. Tamia se leva pour aller voir au bureau qui se trouvait en face d'elle la personne qui gardait les lieux mais cette dernière lui ordonna froidement de rester assise.

- Quelqu'un va venir s'occuper de vous en attendant restez tranquille.

Plus outrée par le ton de cette personne que par cette « détention », Tamia se rassit. Dans quel guêpier s'était-elle encore retrouvée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 0:21

Les postes aux portes d'Edernys avaient reçut le portrait de la fille que Sylark recherchait. Il n'avait plus qu'à attendre un appel pendant qu'il fouillait le quartier Est. Ils étaient trois agents à se partager l'enquête. Mais Sy savait que c'étaient plus des concurrents que des alliés. Ils voulaient avoir leur nom sur les rapports et mettre en valeur leurs compétences ainsi que leur efficacité. Tant pis pour eux car là où ses collègues recherchaient la rapidité, Sylark n'hésitait pas à faire durer ses recherches pour que ses enquêtes soient des plus précises et mènent à de réelles résolutions de problèmes. Les questions posées à diverses personnes du quartier avaient dirigé Sylark dans un hôtel dont il ne connaissait que le nom. Mais au moment où il décida de prendre un rendez-vous avec la directrice de ce dernier, un appel arriva sur son téléphone de fonction.

- Allô ?
- Poste de sécurité du quartier Sud. Vous aviez laissé un message demandant qu'on vous prévienne personnellement s'il on identifiait une certaine fille.
- En effet. J'arrive le plus vite possible, dit-il avant de raccrocher.

Bonne nouvelle. Mais la mauvaise était qu'il lui faudrait bien quatre heures pour atteindre le quartier Sud... Sylark prendrait son mal en patience dans le train.

Ne cessant de réfléchir aux diverses solutions qui s'offraient à lui s'il s'agissait de la bonne personne, Sy s'était installé dans le train menant jusqu'au quartier désiré. Lorsqu'il arriva enfin, il lui resta encore à prendre le bus qui menait à la sortie de la ville. Bon, il finit par y arriver. Il aimait bien voyager mais tout pourrait être tellement plus simple si cette ville n'était pas aussi immense... Bref.

- Agent Ferrett-Simms.
- Vous êtes attendu au poste de surveillance.
- Très bien.

Remerciant d'un salut le militaire, Sylark se dirigea vers le bâtiment et y trouva la fille en question.

- Levez-vous et suivez-moi. J'ai quelques petites questions pour vous, lâcha Sy sans cérémonie aucune.

C'est que tout ce petit voyage l'avait un peu fatigué. Il aurait besoin d'un bon café bien long...
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 0:22

Tamia attendait patiemment. Elle se demandait pour combien elle en aurait... C'est des week-end, elle n'en aurait pas non plus tous les mois. Étendant son travail sur quatre jours et deux soirées, ses semaines lui permettaient rarement de s'évader de cet enfer urbain. Mais les minutes défilaient et Tami ne voyait personne venir pour elle. Si seulement les gens pouvaient lui dire ce qui se passait... Enfin. L'ennui finit par avoir raison d'elle et voilà que la demoiselle s'endormit sur sa chaise inconfortable. C'était pas le luxe... Mais bon, au moins elle n'était pas debout !

- Levez-vous et suivez-moi. J'ai quelques petites questions pour vous, déclara la voix d'un homme qui avait débarqué dans le poste.

Super ! Enfin quelqu'un ! Il fit sursauter Tamia qui se réveilla de ses somnolences.

- Comment ça des questions pour moi ? Dites-moi ce que je fais ici !

C'était la journée des mal-bai***. Tamia voulait juste rendre visite à son père. Pour une fois qu'elle en avait l'occasion, tout se passait de façon à ce qu'elle ne puisse se rendre à Alrun. A croire que le destin en personne ne voulait pas que Tami quitte la ville ! Mais elle était bien déterminée et irait rendre visite à son père. Aucune raison ne pour l'en empêcher. C'était impossible que cet arrêt soit causé par Wethan et ses affaires ou même à cause de Val'. Encore moins Morgan... cela faisait quelques temps que Tam' n'avait plus aucune nouvelle de lui. Bizarrement elle s'en sortait... ouais, plus ou moins mais elle était encore vivante, ce qui prouvait qu'elle n'avait pas besoin de lui ! Enfin... qu'elle croyait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 0:22

La gamine s'était levée. Gamine. Oui. Elle ne devait pas dépasser la vingtaine mais était indépendante alors devait avoir vingt ans. Autant dire une gamine pour Sylark qui approchait ses quarante ans malgré qu'il ne les fasse pas plus que ça. Elle sembla désabusée par le ton qu'avait prit Sy. Mais ce dernier n'était pas spécialement là pour lui servir le thé.

- Comment ça des questions pour moi ? Dites-moi ce que je fais ici !

L'agent recula et prit la jeune fille par le bras pour l'entraîner dans une salle qui se trouvait dans le couloir qu'ils empruntèrent.

- Je m'excuse, si ça peut vous consoler. Normalement ça ne sera pas long.

Une fois dans la salle, il ferma la porte. Une table. Deux chaises. Une caméra dans un coin de mur. De quoi inquiéter la demoiselle. Mais Sylark n'était pas vraiment doué pour les approches en douceur quand la personne à accueillir avait fait courir des agents aux quatre coins d'Edernys. C'est que des blondinette aux yeux bleus, sans être très courant, c'était peu pour reconnaître quelqu'un.

- Asseyez-vous. Si vous coopérez, vous pourrez retourner à vos affaires, prodigua Sylark à l'attention de la fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 0:23

C'est difficile de prévoir une telle journée pourri. Mais Tamia commençait à être rodée malheureusement. Alors devant l'agressivité de l'homme, elle se laissa traîner dans cette salle. Une salle d'interrogatoire ? Chaleureux... Que lui reprochaient les autorités ? Cela intimidait Tami qui cependant, gardait son sang froid. Elle ne réitérerait pas les mêmes erreurs que par le passé.

- Je m'excuse, si ça peut vous consoler. Normalement ça ne sera pas long.

Rassurant... quelle ironie. Cette désobligeance laissa Tamia de glace. La pleine lune c'était ce soir ? Enfin, elle se contentait de le suivre.

- Asseyez-vous. Si vous coopérez, vous pourrez retourner à vos affaires.

Très bien. Tam' s'assit sans faire de cinéma. Comme il l'avait si bien dit : si elle coopérait, elle pourrait retourner à ses affaires. Tamia n'avait pas réellement envie de s'attarder dans ce trou. Il fallait juste espérer qu'il se soit trompé de personne et qu'il finisse par la laisser sortir après deux questions. La plus grande inquiétude se situerait dans le fait qu'il ne se soit pas trompé de personne parce que là, les sujets risques de mettre Tamia dans une mauvaise posture, même si leurs deux agacements pourraient faire traîner des questions gênantes en longueur et que finalement il déciderait de la laisser tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 0:24

Finalement, la gamine n'avait pas l'air si bête que ça. Elle s'exécuta à la demande de Sylark qui s'installa en face d'elle après avoir ôté son manteau qu'il déposa sur le dossier de la chaise. Sortant de la poche de celui-ci un petit enregistreur et un bloc-notes contenant diverses informations, photos et documents, il plongea son regard dans celui de la jeune fille tout en soupirant.

- Très bien. Commençons par le début, annonça Sy avant un court silence dans lequel il programma le démarrage de l'enregistrement. Veuillez décliner votre identité.

Cette fille serait la première qu'il interrogerait officiellement dans cette affaire. Bon certes, il n'avait rien contre elle qui lui permettrait de l'interroger cependant ce n'était pas comme si Sylark devait s'en tenir au protocole des militaires. C'était la raison pour laquelle on faisait appel à ses services dans des situations où les lois mettaient quelques barrières. Une sorte de milice secrète.

- Veuillez répondre clairement aux questions suivantes : que faisiez-vous jeudi dernier aux alentours de midi ? Connaissez-vous cet homme, énonça Sylark en disposant une photographie du dealer face à la demoiselle.

Allait-elle répondre ? Quand bien même elle ne répondrait pas, Sy n'aurait pas de mal à lire en elle. Cette fille n'avait pas l'air d'une grande criminelle. Cependant il lui poserait tout de même les questions qui l'intéressaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 0:24

La petite salle était fermée. Les murs sombres et l'ensemble vide. Tamia jeta un petit regard vers la caméra qui l'observait. La lumière rouge était éteinte. Fonctionnait-elle ? Tami n'était pas une experte pour savoir vraiment si elle pouvait marcher même lorsque la lumière était éteinte. Toutefois elle ne prévoyait aucunement d'enfreindre une quelconque règle. Alors que l'homme s'installa, il finit par sortir son enregistreur. Tam' le fixa. A quoi rimait tout ça ? A quoi le devait-elle ?

- Très bien. Commençons par le début. Veuillez décliner votre identité.

Son regard se concentra sur celui de l'agent en face d'elle. Il allait l'interroger. D'accord. Devait-elle dire la vérité ? Pour l'instant, elle ne pouvait pas vraiment mentir sur son identité : elle était inscrite sur tous ses papiers.

- Tamia Lisaly Awel'Din.

L'homme griffonnait sur son bloc-note.

- Veuillez répondre clairement aux questions suivantes : que faisiez-vous jeudi dernier aux alentours de midi ? Connaissez-vous cet homme, poursuivit-il.

Le cœur de Tamia commença à s'accélérer. Jeudi... à midi... Comment pouvait-elle oublier ce qui s'était passé ? Elle avait réalisé son premier deal dans un quartier éloigné, passé la journée dans les transports pour finalement faire la rencontre de ce client... Adorable bien que des plus bizarres. Elle afficha un petit sourire. Penser à cet homme la « consola ». Relâchant son regard, Tamia vit la photo déposée sur la table. Il s'agissait du dealer qui s'était fait prendre à sa place. Qu'avait-il dit ? Où était-il ? Que devait-elle dire ? Quoi qu'il en soit, Tamia préféra ne pas laisser de soupçons planer.

- Je faisais un tour dans le quartier Nord. Leur parc est magnifique. Il faisait très froid mais j'ai quand même pu apprécier le voyage. Quant à cet homme... Je crois l'avoir déjà croisé...

Tamia prit la photo du bout des doigts pour le regarder plus « intensément ».

- Il a un physique assez classique... Peut-être qu'il est déjà venu au bar où je travaille...

Elle reposa la photo en la poussant vers l'homme. Reprenant un ton plus exaspéré, Tamia retourna une question.

- Si vous me disiez clairement ce que vous cherchez ? Je ne pense pas pouvoir vous apporter grand chose... Autant me parler franchement pour que je puisse aller voir mon père, s'il vous plaît.

Guidée par la peur de trop en dire, Tamia allait bien finir par trouver la faille pour se libérer de cet interrogatoire. Car cet homme n'avait pas l'air d'un agent « normal ». Et cela n'était pas pour la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 0:25

La « victime » de Sylark semblait si jeune... comme une enfant elle se concentrait sur des détails. C'était quelque chose que l'on oubliait avec l'âge et qui nous coûtait parfois très cher. Intérieurement, cela amusait l'agent.

- Tamia Lisaly Awel'Din.

Très bien, au moins il pouvait mettre un nom sur son visage. Sylark écrivit cela sur sa feuille.

- Je faisais un tour dans le quartier Nord. Leur parc est magnifique. Il faisait très froid mais j'ai quand même pu apprécier le voyage. Quant à cet homme... Je crois l'avoir déjà croisé...

Elle porta son attention sur la photo. Sy posa son bloc-notes pour noter sans le tenir : « parc quartier nord ». Il analysait chaque détail de l'expression de la jeune fille. Elle le connaissait. Comme elle venait de le supposer. Ce n'était pas assez précis. Devait-il lui rappeler de faire des réponses concises ?

- Il a un physique assez classique... Peut-être qu'il est déjà venu au bar où je travaille...

Cela l'intéressait déjà plus que son appréciation des températures.

- Où travaillez-vous ? Quelles sont vos horaires ? Continua Sylark tout en faisant abstraction des questions de la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 0:25

Dans ses yeux, Tamia voyait qu'il n'allait pas la lâcher si facilement. A croire qu'elle allait adhérer à un nouvel abonnement : interrogatoire pour affaires foireuses. Cela pour le simple fait d'avoir éloigné un gamin de sa fin. Si seulement elle pouvait expliquer les choses aussi simplement... Mais quoi qu'elle dise, cet agent cherchait plus loin. Et il pensait l'obtenir par le biais de Tami.

- Où travaillez-vous ? Quelles sont vos horaires ? Lança l'homme.

A croire que c'était dans les habitudes des militaires et autres administratifs de ne pas répondre à ses questions... Combien de fois Morgan avait esquivé les question de Tamia ? Elle soupira en silence, ne voulant pas faire remarquer son agacement de cette pratique de l'ignorance. Ok. Il posait les questions, elle répondait. Ce qui ne lui plaisait pas du tout. Après tout cet interrogatoire ne lui semblait pas officiel...

- A l'Alouette, quartier Sud. Je travaille de 11h à 15h et de 20h à minuit du lundi au mercredi et le vendredi, le jeudi de 20h à minuit ainsi que le samedi. Je ne travaille pas le dimanche.

Se retenant de réitérer sa question, Tamia se contenta de regarder l'homme gribouiller son carnet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 0:44

Pour l'instant elle semblait bien docile. C'était ce que Tamia avait de mieux à faire de toute façon. Ainsi Sylark n'en aurait vraiment pas pour longtemps avant de savoir ce qu'il veut savoir.

- A l'Alouette, quartier Sud. Je travaille de 11h à 15h et de 20h à minuit du lundi au mercredi et le vendredi, le jeudi de 20h à minuit ainsi que le samedi. Je ne travaille pas le dimanche.

Un travail plutôt prenant bien que laissant des matinées et des après-midi libres. La petite cumulait tout de même quarante heures. Exploitation ? Enfin, si cela lui convenait, ce n'était pas le sujet sur lequel Sy l'attendait.

- Que savez-vous au sujet de l'Illuvis ? Que savez-vous au sujet des Irréels ?

Cette question était déjà un peu plus dangereuse. L'Illuvis était devenue populaire par ses appel aux volontaires. Mais avoir un avis tranché sur cette drogue permettait d'avoir un avis sur ce qu'elle produisait : les Irréels. Suivant les connaissances de Tamia, Sylark serait plus à même de mener la suite de cet interrogatoire. Pour l'heure, il plongea son regard dans celui de la demoiselle. Elle était préoccupée. Plus désabusée que troublée. Son calme était remarquable. Peut-être avait-elle à faire à plus « intimidant » dans son quotidien. C'était la seule explication à son sang-froid. Car bien qu'elle témoignait d'un certain stress, pour quelqu'un qui se faisait interroger avant de partir en petites vacances, ça devait susciter un peu plus de peur, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 13:44

Les murs se resserraient autour de Tamia. Cela n'avait rien de rassurant mais elle se battrait pour garder son calme. Il le fallait. Rien ne comptait plus pour elle que Valentina et Wethan. Jamais elle ne pourrait les mettre en mauvaise posture. C'était une aubaine pour les deux Fehrnbach car maladroite comme elle savait l'être, Tami aurait bien pu leur apporter plus d'ennuis qu'ils n'en avaient déjà. Si les agents commençaient à atteindre Tam' c'est que quelque part, des soupçons bien intégrés avaient érigés une épée de Damoclès sur leur tête.

- Que savez-vous au sujet de l'Illuvis ? Que savez-vous au sujet des Irréels ?

Il ne mâchait pas ses mots. Les questions seraient-elles vraiment ré-étudiées dans le cadre d'une enquête ? Tout ça dépassait les connaissances de Tamia qui laissa planer un silence. Au moins elle était fixée sur la direction de ses recherches.

- C'est un projet scientifique, je ne suis pas vraiment intéressée par tout ça. Les Irréels... je n'en ai jamais rencontré personnellement. Mais j'en croiserais un dans la rue que je ne le différencierais pas forcément.

Il valait mieux donner une réponse. Tamia n'était pas non plus stupide et les silences éloquents portaient souvent bien plus préjudice qu'un avis donné. Plus ou moins vrai qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 13:44

Cela ne suffisait pas à Sylark. Il allait fouiller. Quand bien même il se trompait de personne, au moins allait-il aller jusqu'au bout de ses idées.

- C'est un projet scientifique, je ne suis pas vraiment intéressée par tout ça. Les Irréels... je n'en ai jamais rencontré personnellement. Mais j'en croiserais un dans la rue que je ne le différencierais pas forcément, répondit la jeune fille.

Elle restait plutôt objective. Cela allait à son avantage. Une serveuse du quartier Sud était bien éloignée de toutes les affaires gouvernementales, ça ne l'étonnait pas plus que ça.

- Revenons à jeudi dernier. Quel transport avez-vous utilisé pour rejoindre le quartier Nord ?

Il trouverait bien de quoi récupérer les enregistrement des caméras de surveillance disposées « pour la sécurité des citoyens ». Les doubles jeux dans une société paternelle comme Edernys étaient tellement facilités par le gouvernement lui-même...

- Vous n'êtes pas sans connaître les systèmes de surveillance de la ville par conséquent, si vous m'autorisez à prouver que vous n'étiez pas au quartier Est dans cette journée, je vous laisserais partir, ajouta Sylark.

La gamine allait bien trouver un moyen de s'en sortir sans soupçons si elle était vraiment aussi innocente qu'elle en avait l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 13:45

L'atmosphère était pesante. Tamia se sentait observée, jugée et analysée dans les moindres détails. C'était très angoissant. Peu à peu elle perdait de son assurance.

- Revenons à jeudi dernier. Quel transport avez-vous utilisé pour rejoindre le quartier Nord ?

La demoiselle n'entendit qu'à moitié la question, occupée à penser à autre chose afin de garder son calme. Si elle pouvait faire appel à Morgan ? L'aiderait-il ? Il ne traînait pas beaucoup... mais Tami ne l'avait pas vu depuis quelques jours. Elle passa sa main dans sa nuque, touchant la clélie qu'il lui avait tatoué.

- Vous n'êtes pas sans connaître les systèmes de surveillance de la ville par conséquent, si vous m'autorisez à prouver que vous n'étiez pas au quartier Est dans cette journée, je vous laisserais partir, continua l'agent, recentrant l'attention de Tamia qui reposa sa main sur la table.

Baissant les yeux, Tam' se demanda quelle était le meilleur entre la peste et choléra... Une citation dit de choisir celui qu'on ne connaît pas. Dire qu'elle était chez Val' et Weth' ? Ou simplement dire qu'elle était, en effet, dans le quartier Est, avec la certitude qu'il soupçonnerait la relation entre elle et le dealer. Qu'adviendrait-il dans cette solution ?

- Cet homme que vous avez montré...

Choisir celui que l'on ne connaît pas.

- Je l'ai vu « vendre » quelque chose à un petit garçon.

Qu'allait-il faire en sachant la « vérité » ?

- Je les ai rattrapés pour éviter à l'enfant de se faire du mal.

L'important était de l'éloigner de sa fratrie. Même si pour ça elle devait supporter le stress de sa surveillance.

- Puis nous avons été interpellés par la sécurité de la population. L'homme a été arrêté, termina-t-elle en reposant son regard vers celui de l'agent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 13:45

Le comportement de la jeune fille en face de lui devenait de plus en plus intéressant dans le sens où Sylark comprit qu'il touchait une corde sensible. Comme un courant d'air venant faire trembler la toile de l'araignée qui s’enquit de se nourrir sans rien trouver. Un léger sourire orna les lèvres de Sy.

- Cet homme que vous avez montré... Je l'ai vu « vendre » quelque chose à un petit garçon.

Voilà qui concrétisait l'affaire. L'agent cessa de prendre des notes pour se concentrer sur chaque mot qui sortait la bouche de Tamia.

- Je les ai rattrapés pour éviter à l'enfant de se faire du mal. Puis nous avons été interpellés par la sécurité de la population. L'homme a été arrêté.

Instinct de protection des plus petits, comme c'était touchant. Sylark s'étira discrètement. Au-delà de la satisfaction d'avoir fait sortir quelque chose de la gamine, l'affaire allait avancer. Il cherchait au bon endroit. L'agent se leva de sa chaise et fit lentement le tour de la table pour arriver à la hauteur de Tamia. D'un geste le moins tactile possible, il dégagea les cheveux de la demoiselle pour voir ce qu'elle avait touché pour éviter les micro-démangeaisons du stress. Une rosace noire. Pas très précise, l'auteur de cette marque n'était pas le meilleur dessinateur que Sylark aurait put voir.

- Ces marques traversent mal le temps, annonça Sy.

Regagnant son côté de la table, l'agent s'adossa au mur face à la jeune fille.

- Difficile de croire qu'une fille comme toi puisse faire preuve d'un tel courage. Je n'ai encore jamais vu de témoin de transactions s'opposer à l'échange. Et encore moins devant des agents de sécurité.

Sylark observait Tamia de façon intriguée. Fronçant les sourcils, il se demandait si cela était une coïncidence ou si elle connaissait plus encore ce dealer. Ce qui aurait enlevé au courage de la fille et aurait assuré le lien qu'elle avait avec les trafics.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 14:39

Au moins elle ne s'était pas essayée à des mensonges. Ce que Tamia avait apprit à éviter vu ses performances époustouflantes – ironiquement parlant – avec Aemilia O'Aodhan. Mais le mal aise se sentait à des kilomètres après cette déclaration...

Le silence dont fit témoignage l'agent ne rassura pas Tami. L'homme se leva. La pièce vide créait la résonance de chacun de ses pas. La demoiselle ne le suivit pas du regard. Posté derrière elle, cela lui aurait été compliqué. Sentant qu'il touchait ses cheveux, elle ferma fort ses paupières.

- Ces marques traversent mal le temps, lança-t-il froidement.

Morgan l'avait bien prévenu que c'était irrémédiable. Elle n'était pas non plus ignorante au point de ne pas savoir cela. Mais l'agent avait là un signe distinctif qui lui permettrait de la reconnaître d'entre mille... L'agent reprit sa marche jusqu'au mur d'en face.

- Difficile de croire qu'une fille comme toi puisse faire preuve d'un tel courage. Je n'ai encore jamais vu de témoin de transactions s'opposer à l'échange. Et encore moins devant des agents de sécurité.

Tamia reporta ses yeux sur lui. Il la tutoyait maintenant ? Avait-elle changé de statut ? Il la soupçonnait plus qu'au départ ? En tout cas ce changement d'état résonna comme le temps de questions qu'elle pourrait poser.

- Je ne pense pas que vous ayez le droit de me juger... je n'ai rien fait d'illégal, rétorqua Tami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 14:40

Sylark n'était pas dupe. Bien sûr que cela ne suffirait pas à accuser la demoiselle. Et il ne cherchait pas à l'accuser personnellement. Dans le pire – ou meilleur – des cas elle était dealeuse aussi, et ce qui intéressait Sy était le haut de l'échelle. Il ne l'arrêterait pas si cela ne lui apportait pas le gros poisson, le fournisseur ou celui qui tenait toutes les ficelles de cette affaire.

- Je ne pense pas que vous ayez le droit de me juger... je n'ai rien fait d'illégal, lâcha avec audace Tamia.

L'agent du gouvernement sourit en croisant ses bras sur son torse. Elle avait raison. Il n'avait rien contre elle qui pourrait justifier aux yeux des lois qu'il la retienne contre son gré ni ne porte de jugement sur elle.

- Permets-moi de t'informer de quelque chose Tamia, déclara Sylark.

Il s'avança à nouveau pour s'asseoir et regagner son bloc-notes où il écrivit brièvement ce qu'elle lui avait raconté.

- Quand bien-même rien ne t'accuse de quoi que ce soit d'illégal, c'est parfaitement dans mes cordes que de décider de surveiller tes déplacements entre divers quartiers et... villes, assura-t-il en faisant référence à sa petite virée en dehors d'Edernys.

Rangeant ses affaires et remettant son manteau, Sylark ne porta pas plus de regard à Tamia et ferma l'enregistreur qu'il glissa dans une poche de son vêtement.

- Si tu quittes la ville, je t'accompagne.

Sur cette instruction, Sylark quitta la salle pour rejoindre les agents qui étaient postés à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   Jeu 7 Mar - 14:40

Doucement mais sûrement, Tami sentait qu'elle glissait dans un tunnel où la fin devenait de plus en plus incertaine. Rien de bon n'était à prévoir. Mais ça elle le savait depuis qu'on l'avait interpellée au lieu de la laisser partir. L'agent avait l'air satisfait.

- Permets-moi de t'informer de quelque chose Tamia...dit-il en s'avançant tout en notant quelques informations. Quand bien-même rien ne t'accuse de quoi que ce soit d'illégal, c'est parfaitement dans mes cordes que de décider de surveiller tes déplacements entre divers quartiers et... villes, annonça l'homme.

Cela glaça le sang de Tamia. Elle allait devoir faire attention. Très attention.

- Si tu quittes la ville, je t'accompagne, conclua-t-il.

Peut-être que s'il voyait son déplacement à Alrun il comprendrait qu'elle n'a rien d'intéressant et qu'elle se trouvait juste au mauvais endroit au mauvais moment ce qui – en soi – était vrai. Tamia regarda l'agent quitter la salle.

Tamia allait devoir rendre certains comptes à Wethan... en attendant, elle allait tout de même rendre cette visite à son père. Accompagnée, peut-être que durant le voyage elle pourrait en apprendre plus sur ce mystérieux agent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Virée arrêtée - Tamia L. Awel'Din -- Terminé
» C'est juste une course. Oui hein - Tamia L. Awel'Din [Abandonné]
» [0271] Le monde te conviens pas? Arrête de te plaindre, change-le! [Terminé] [MENTALI]
» Pourquoi la PNH arrête-t-elle des bouzins quand des bandits occupent la rue ?
» Arréter une diarrhée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: RPs abandonnés-