Partagez | 
 

 Roxane Verlet • Do it like a dude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roxane Verlet Date d'inscription : 12/05/2013 Messages : 203
Age : 21
Fiche de présentation : Do it like a dude.
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Un petit appartement dans le Centre d'Edernys où elle héberge Kai.
Sexualité : Hétérosexuelle et célibataire plutôt blasée par la gente masculine.
Métier : Étudiante de Droit en quaternaires et protectrice d'Irréels sans moyen.
Humeur : Maussade.
avatar
Illuvien
MessageSujet: Roxane Verlet • Do it like a dude.   Dim 12 Mai - 22:46



Roxane Verlet

______


Carte d'identité

Nom ▬ Verlet.
Prénom ▬ Roxane.
Âge ▬ 25 ans.
Statut civil ▬ Illuvienne (elle est dotée d'une mémoire surdéveloppée).
Métier ▬ Étudiante de Droit en quaternaires et protectrice d'Irréels sans moyen. Comprendre : elle fait tout son possible pour aider ceux qui viennent la trouver : leur dégoter un logement, un emploi, les cacher ou encore les tirer des griffes d'un Créateur peu scrupuleux ...
Sexualité et statut ▬ Hétérosexuelle et célibataire plutôt blasée par la gente masculine.
Lieu d'habitation ▬ Un petit appartement dans le Centre d'Edernys qu'elle partage avec un Irréel.
Description physique ▬ Elle en impose Roxane, c'est le moins qu'on puisse dire. Elle a tendance à dépasser son entourage d'une demi-tête et possède une silhouette svelte plutôt trompeuse compte tenu d'un entraînement militaire qui l'a rendue plus robuste qu'on ne pourrait le croire. Du reste, le port de tête altier, la démarche assurée, le regard inquisiteur, toute sa physionomie laisse transparaître une grande force de caractère qui s'en ressent dans son style vestimentaire plutôt austère : jeans, boots, vestes en cuir, mitaines, le tout sur un panel de couleurs allant du noir au gris, accompagné d'une mine maussade et d'une clope au coin des lèvres.


Caractère
Rassurez-vous : concernant Roxane, les apparences sont tout sauf trompeuses. Pour un œil extérieur, c'est une fille à la mine patibulaire dont les fringues de motarde ont un léger relent de tabac froid. Eh bien vous ne vous méprenez pas tant que ça. Ce visage dur et fier qui semble réfractaire à tout sourire, beaucoup se le sont déjà pris violemment sur le front, quand ce n'étaient pas les quatorze phalanges de sa main droite qui sont venues s'imprimer sur leur joue. Dans tous les cas, retenez pour votre gouverne qu'elle est plutôt du genre ... impulsive.

Donc certes, elle est impatiente, elle est prompte à s'énerver, mais avant d'en arriver à de telles extrémités, son arme de prédilection reste le sarcasme. Que ce soit pour se défendre ou pour sonder la personne qu'elle a en face d'elle, Roxane se montre constamment ironique et formule difficilement une phrase qui ne soit pas débordante de raillerie. Ce qui n'incite pas vraiment à aller vers elle, vous l'admettrez, et contribue davantage à agrandir le cercle de ses ennemis qu'autre chose. Mais en toute honnêteté, ça lui importe peu. Elle préfère de loin ses petits moments de solitude où le silence se mêle à ses pensées et à la fumée de cigarette que de côtoyer des abrutis. On ne dirait pas comme ça, mais elle est un peu philosophe, Roxane. Elle garde juste ses réflexions pour elle, c'est tout. Et ça vaut peut-être mieux puisque de toute manière, sa vision du monde n'est pas des plus positives. Ça vient certainement du fait qu'elle possède un sens aigu de la justice : comme il s'agit d'une notion qui fait défaut à peu près partout, ça explique qu'elle soit révoltée contre le monde entier - ou presque.

Elle déteste l'injustice, Roxane, et cherche toujours à la réparer. Elle est capable d'intervenir dans quelque chose qui ne la regarde pas pour défendre un parfait inconnu si elle estime que la situation est inégale. Le grand but de son existence d'ailleurs, qu'elle s'est fixée il y a peu, c'est l'obtention de droits pour les Irréels. Ça la met hors d'elle de savoir qu'ils ne sont pas considérés comme des êtres humains, simplement comme des corps juste bons à être exploités de quelque manière que ce soit. Elle leur apporte son aide, autant qu'elle le peut. Que ce soit elle qui tombe sur un Irréel dans le besoin ou l'un d'eux qui vienne la trouver, elle fait toujours son possible pour leur apporter un semblant de vie humaine, peu importe que ça implique de leur trouver un endroit où se loger, voire se cacher, une source de revenus, des vêtements, ou même de les soustraire à un Créateur peu scrupuleux. Le problème, c'est qu'elle ne peut pas tous leur venir en aide, bien qu'elle le veuille, et ça la révolte totalement. Si le Gouvernement d'Edernys faisait quelque chose pour qu'ils possèdent les mêmes droits que les Réels, les choses seraient beaucoup plus simples. Mais ce n'est pas gagné.

Néanmoins, Roxane est quelqu'un de têtu : elle ne renoncera à rien de ce en quoi elle croit et ira jusqu'au bout de ce qu'elle entreprend. Sa nature impulsive n'empêche cependant pas l'instinct de conservation de primer sur le reste. Elle sait reconnaître sa défaite ou bien les moments où il vaut mieux faire profil bas au risque de se créer une belle ribambelle de problèmes.

Montrer sa peur est également quelque chose qui lui répugne : elle fera son possible pour garder une certaine contenance peu importe les circonstances. Toutefois, ce refus des émotions est à double tranchant : Roxane se révèle en réalité très maladroite pour montrer son attachement aux autres ou leur témoigner de l'affection. Le nombre de personnes qui comptent pour elle ne doit pas excéder celui des doigts d'une main, mais elle a du mal à le leur faire savoir sans se montrer trop brutale, même si le cœur y est. Il faut dire que, même en oubliant le fait qu'elle a très vite recours à la violence verbale ou physique dès qu'on la provoque, elle n'a rien qui entre spécialement dans la catégorie positive des interactions sociales. Elle n'aime pas tellement boire, les fêtes et les activités typiquement féminines l'agacent, elle n'apprécie étonnamment pas la musique trop violente (contrairement à ce que ses goûts vestimentaires pourraient laisser penser), et de surcroît, a une forte tendance à s'énerver toute seule et à voix haute dès que quelque chose la contrarie - parfois même la télévision. Son seul véritable compagnon, à vrai dire, c'est son petit chat Foster. Enfin, jusqu'à très récemment.


Histoire
Fille unique d'un couple de petite fortune, Roxane est née et a grandi dans le Centre. Un problème s'est cependant posé très rapidement : malgré l'environnement dans lequel elle était née, l'enfant n'avait rien de commun avec les rejetons de bonne famille qu'elle fréquentait à l'école, calmes, polis et bien habillés. Elle entrait plutôt dans la catégorie "turbulente", et encore, c'était un euphémisme. Incapable de tenir en place, toujours à donner de la voix et à se créer des problèmes alors qu'elle récoltait pourtant des notes correctes, elle épuisait autant ses professeurs que ses parents. Lesquels, malgré tout l'amour qu'ils portaient à leur fille, décidèrent que c'était trop le jour où il furent convoqués chez le directeur parce que Roxane avait cassé le nez d'un des matamores qui lui servait de camarade de classe pour la simple raison que celui-ci avait tenté de voler le goûter d'un autre gamin. Désespérés, ses parents choisirent une solution radicale pour la calmer : l'envoyer à l'armée.

Roxane y passa ses deux premières années de tertiaires, et ce ne fut pas toujours gai. Ce fut néanmoins efficace, car en plus de s'y faire quelques amis, elle découvrit dans le sport un excellent moyen de se calmer. La discipline, à laquelle elle avait bien du mal à se plier au début, elle l'apprit à la dure. Ces deux ans lui apportèrent plus qu'elle ne veut l'admettre, tant sur le plan physique que mental.

Toutefois, si Roxane était sûre d'une chose, c'était que l'armée n'était pas sa vocation. Elle obtint de ses parents de quitter la base militaire pour faire ses deux dernières années de tertiaires dans une école normale. Elle fut contrainte, en revanche, de redoubler la dernière année à cause du retard pris sur les matières principales dû à ses deux ans en tant que novice.

Sortie des tertiaires, ses parents firent à Roxane des propositions d'orientation qu'ils jugeaient susceptibles de lui plaire, tels que les sports études. Mais elle déclina toutes leurs offres et choisit de faire du Droit, à leur plus grande surprise. Inutile de préciser qu'ils avaient du mal à voir leur impulsive progéniture potasser bien sagement des bouquins de lois. Pourtant, c'était bien ce à quoi Roxane et son sens inné de la justice désiraient se consacrer. Elle avait beau être ce qu'elle était, elle avait toujours haï l'injustice et l'inégalité depuis qu'elle était gosse et ce n'était pas avec une médaille d'athlétisme qu'elle serait utile à ceux qui avaient besoin d'aide.

Elle étudia donc assidument durant ces deux premiers cycles de quaternaires, qui ne représentèrent pas un problème financier pour ses parents. Au milieu des étudiants issus pour la plupart de familles fortunées (et qui se comportaient comme tels), Roxane avait la particularité de ne pas faire ton sur ton, tant sur le plan vestimentaire et langagier que ... d'investissement, dirons-nous. Il y avait une telle conviction dans ses plaidoiries, voire un tel énervement, que ça faisait sourire ses professeurs. En bien, évidemment. Nombre d'entre eux se faisaient la réflexion que lorsqu'elle aurait achevé son troisième diplôme, on ne trouverait pas deux originales comme elle au barreau.

Et puis l'Illuvis fit son apparition. Roxane suivit de très tout ce qui s'y rapportait, méfiante à l'égard d'une telle découverte. Que ça tombe entre de mauvaises mains et ... Elle n'osait pas imaginer les conséquences. L'esprit critique, elle décida de tenter l’expérience elle-même pour se faire sa propre idée. Elle se porta donc volontaire en tant que cobaye, et fut finalement reçue en laboratoire pour tester la substance. En résulta un Irréel dit raté, euthanasié sur-le-champ et qu'on ne lui laissa même pas voir. Roxane retourna alors à sa vie normale avec la cicatrice d'un échec cuisant et une bien piètre opinion de l'Illuvis après ce qu'elle venait de vivre.

Les semaines passant, elle se découvrit des capacités mémorielles qui allaient en grandissant - comme ses migraines -, jusqu'au point qu'elle n'ait plus besoin que de lire, voir ou entendre quelque chose rien qu'une fois pour que cela se grave définitivement dans sa mémoire. Bien pratique pour retenir ses articles de loi, il fallait l'avouer.

Et puis ce qui devait arriver arriva. L'Illuvis se retrouva sur le marché noir. Roxane ne sait pas ce qui la mit le plus hors d'elle : d'apprendre la nouvelle, ou de voir au fil des jours les rues se remplir de pauvres Irréels qui n'avaient rien demandé. Sa colère ne fit qu'augmenter lorsqu'elle se rendit compte de la manière dont une grande partie de ces idiots traitaient leurs créations. Irréels abandonnés, livrés à eux-mêmes, exploités en tant que main-d'œuvre, voire parfois même sexuellement, certains tués par des Créateurs qui les jugeaient ratés, d'autres mutilés dans des tentatives similaires ou encore créés pour substituer à un proche mort. Une belle bande d'abrutis qui s'en donnait à cœur joie pour martyriser des êtres innocents qui n'avaient rien demandé à personne.

Et le pire dans tout ça, c'est qu'ils ont aux yeux de la loi un statut qui ne vaut guère mieux que celui d'un animal domestique. Pas de droits, rien. Alors ce jour-là, Roxane a décidé qu'elle ne mourrait en paix que lorsque ces pauvres créatures auront obtenu la dignité d'êtres humains qu'ils méritent. À ce jour, elle fait ce qu'elle peut pour leur venir en aide, en terme de protection, d'abri ou tout autre chose dont ils pourraient bien avoir besoin. Elle se charge aussi d'en arracher certains aux griffes de leurs Créateurs peu scrupuleux, parfois aux prix d'arguments assez physiques. Mais allez savoir pourquoi, ça fait partie de ce qu'elle préfère.

Bref, tout allait mieux dans le meilleur des mondes, comme elle se plaisait à le dire avec un sourire railleur, jusqu'au jour où Kai lui atterrit dans les jambes. C'est un Irréel comme tous ceux dont elle a l'habitude de s'occuper, à l'exception que lui, sa Créatrice veut le tuer. Une pauvre folle déséquilibrée, en somme. Roxane l'a donc sauvé de justesse une première fois, et le garde avec elle pour le surveiller jusqu'à ce qu'elle remette la main sur la psychopathe qui la donné la vie et s'assure que les jours du jeune homme ne sont plus en danger. Tout un programme pour une asociale dans son genre qui vivait toute seule jusque là. Oui, parce que les Irréels dont elle s'occupe, d'ordinaire, elle leur trouve sans trop de peine un endroit où loger. Mais lui, elle ne peut l'envoyer nulle part puisqu'elle doit garder un œil sur lui. Demandez-lui comment ça se passe et elle poussera un soupir excédé en vous disant que c'est un vrai gamin, qu'il l'insupporte et qu'elle doit faire un effort pour ne pas le faire passer par la fenêtre - quoiqu'il y survivrait certainement. Avisez-vous d'insister avec un sourire malicieux et la colère que vous déclencherez vous donnera raison.


Et sinon?
Pseudo ▬ Floween.
Âge ▬ dix-sept ans.
Personnage sur l'avatar ▬ Œuvre originale de Kawazu.
Comment as-tu connu le forum ▬ On se le demande bien ♥
Une dernière chose à dire ? ▬ J'ajoute une petite fiche sur Kai en dessous puisque Roxane et lui sont presque constamment fourrés ensemble.




Kai

______


Carte d'identité

Nom ▬ aucun.
Prénom ▬ Kai. (se prononce Kay, motherfucking shit, et non pas Kaï)
Âge apparent ▬ Entre 25 et 30 ans.
Statut civil ▬ Irréel.
Métieremmerdeur aucun.
Sexualité et statut ▬ Ne sait même pas ce que c'est.
Lieu d'habitation ▬ Chez Roxane, dans son appartement du Centre.
Description physique ▬ Grand, vaguement musclé, il semble tendre vers la trentaine sans qu'on en soit vraiment sûr. Toutefois, il arbore constamment une mine de chien battu qui, avec son œil aveugle, lui donne un air maladif - dépressif, selon Roxane. L'œil vert qui lui reste se marie plutôt bien à sa chevelure châtain mi-longue.


Caractère
Roxane n'a pas vraiment de notions du syndrôme d'Asperger, mais jurerait que Kai en est un bel exemple. Il adopte des comportements étranges, qui vont des plus inoffensifs aux plus dangereux en passant par les plus déroutants. Si éviter de croiser le regard de quiconque ou tourner compulsivement tous les objets vers la droite (allez savoir pourquoi) peut prêter à sourire, le voir traverser devant un bus lancé à pleine vitesse ou toucher les flammes de la gazinière du bout des doigts est déjà plus alarmant. Il paraît n'avoir aucune notion du danger ou de la douleur, pareil à un gamin qui a besoin de se cramer les paumes des mains sur un fer à repasser allumé pour comprendre que ça brûle. Inutile de préciser que c'est légèrement épuisant au quotidien, encore plus pour Roxane qui n'a pas vraiment une patience très développée.

En plus de cela, il semble être dans un état légèrement dépressif : il n'a, jusqu'alors, témoigné aucun intérêt particulier pour quoi que ce soit, positivement ou négativement. Il accepte tout avec un espèce de flegme triste qui donne franchement envie à Roxane de le secouer pour voir s'il en sortirait enfin quelque chose. Mais bon, peut-être qu'après tout il garde tout pour lui, on n'en sait rien.

Enfin, il possède des sortes de phases concernant la parole. Quelquefois, il peut éprouver un tel désir de parler que c'en est difficile de l'arrêter - il en causerait presque tout seul -, et d'autres, il a l'air de refuser tout simplement d'ouvrir la bouche. Dans ces moments-là, il ne communique que par gestes, et consent à desserrer les lèvres pour lâcher quelques mots mais vraiment si c'est nécessaire.

Roxane a du mal à le cerner, en réalité : ce qu'il aime, ce qu'il n'aime pas, elle n'en a aucune idée. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'il est franchement bizarre, par moments, et qu'il lui arrive d'être tellement insupportable et infantile qu'elle le ferait bien passer par la fenêtre pour être tranquille.


Histoire
Tout ce qu'il sait, c'est ce que Roxane lui a raconté. Ça donne à peu près ça : il a été créé illégalement par une jeune femme qui, prise par une inexplicable crise de folie peut-être due à la fatigue psychologique qu'entraîne le processus, a tenté de le tuer. Sauf qu'affaiblie comme l'était, elle n'est parvenue qu'à attraper un misérable scalpel à le lui planter dans l'œil. Il s'est évanoui à ce moment-là, et tout ce qu'il savait en se réveillant c'était qu'il était ailleurs, que son œil gauche ne fonctionnait plus et qu'une blonde pas commode lui a sommé qu'il avait intérêt à rester collé à elle tant qu'elle n'aurait pas remis la main sur la folle qui avait voulu le supprimer, qu'après ça et seulement après ça il pourrait vivre sa vie comme il l'entendait. Roxane a l'impression qu'il se contrefiche de ce qu'il peut bien devenir, qu'il se contente de voir les jours passer en faisant davantage de conneries à chaque fois. Mis à part ce dernier point, elle ignore si elle est dans le vrai.

Pour plus de détails sur la manière dont ils se sont rencontrés, je vous invite à lire ce monologue

Et sinon?
Pseudo ▬ toujours Floween.
Âge ▬ toujours dix-sept ans aussi.
Personnage sur l'avatar ▬ Sam Winchester (Supernatural).
Comment as-tu connu le forum ▬ On se le demande bien ♥²
Une dernière chose à dire ? ▬ Des bisous sur vous ♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Cyrius Berkam Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 2340
Age : 25
Fiche de présentation : Pour en savoir plus sur Cyrius
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Dans des môtels dans un peu tout Edernys
Sexualité : Avec Ismahen.
Métier : Retraité forcé.
Humeur : Tendu & harassé
avatar
Réel
MessageSujet: Re: Roxane Verlet • Do it like a dude.   Dim 26 Mai - 12:12

J'me lève ce matin, commence à penser à Éva et Barny... Et soudainement j'me dis : AH MAIS MERDE, LA FICHE DE ROXANE. FAUT LA VALIDER.
Et puis je commence à tout bien lire. Et là, je vois que l'histoire n'est encore pas écrite. Et j'me dis : OUF, ON L'A PAS FAITE POIREAUTER.
Ouais ouais. C'était le flip du matin. purizu

Vivement que tu la joues, je sens que je vais l'adorer aussi cette petite. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Roxane Verlet Date d'inscription : 12/05/2013 Messages : 203
Age : 21
Fiche de présentation : Do it like a dude.
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Un petit appartement dans le Centre d'Edernys où elle héberge Kai.
Sexualité : Hétérosexuelle et célibataire plutôt blasée par la gente masculine.
Métier : Étudiante de Droit en quaternaires et protectrice d'Irréels sans moyen.
Humeur : Maussade.
avatar
Illuvien
MessageSujet: Re: Roxane Verlet • Do it like a dude.   Dim 26 Mai - 20:21

ET J'AI FINI WHOUUUUU elly2plz

Pardon pour la flippe, je vous fait des poutous en guise d'excuse. Et moi aussi j'ai super hâte de la jouer ♥
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Stain Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 771
Age : 22
Fiche de présentation : Coucou
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Sur la route
Sexualité : Inderterminée pour l'instant
Métier : Révolutionnaire?
Humeur : Énervé.
avatar
Irréel
MessageSujet: Re: Roxane Verlet • Do it like a dude.   Dim 26 Mai - 20:52

JE VEUX RECONTRER KAAAAAI elly2plz

En tout cas, aucun problème tu es validéééée ♥

_________________
J'écris en Darkorchid maintenant >:3

______




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Roxane Verlet • Do it like a dude.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Roxane Verlet • Do it like a dude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Roxane.
» ROXANE X TECKEL FEMELLE 8 MOIS (CSCA BEZIERS 34 HERAULT)
» Roxane (personnage abandonné)
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» Chambre de Luz, Roxane, Eden, Vesna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Présentation :: Illuviens-