Partagez | 
 

 L'éducation et l'armée à Edernys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu Date d'inscription : 01/11/2012 Messages : 640
Sexe :
  • Non déterminé
Habitation : Partout et nulle part
Sexualité : Inexistante
Métier : Maître du jeu
Humeur : Mégalomane
avatar
PNJ
MessageSujet: L'éducation et l'armée à Edernys   Dim 30 Déc - 16:18

Eh oui, on en vient à un point non négligeable : celui de l'éducation de nos adorables lardons chérubins. Parce que oui, pour avoir une société construite et viable, il faut bien éduquer la population.

La scolarité à Edernys


La première chose à savoir, c'est que l'on a uniquement des écoles publiques (vous vous doutez bien que le Conseil préfère avoir ses fonctionnaires dans la place que des enseignants privés qui pourraient choisir de privilégier x ou y matière) à Edernys et Alrun.

La seconde chose, c'est que les établissements où l'on fait les primaires, les secondaires et les tertiaires (générales) sont trouvables dans chaque Quartier d'Edernys et on dénote également la présence d'un établissement à Alrun (pratique pour les familles résidant dans Alrun ou les hameaux environnants).
En revanche, pour ce qui est des écoles spécialisées, c'est-à-dire celles dans lesquelles on étudie en Quaternaires, ou des séances pratiques qu'on peut avoir dans le cursus antérieur (exemples : TP de chimie, de biologie, option théâtre ….), elles sont localisées dans des Quartiers spécifiques :
● Écoles d'art dans le Quartier Nord
● Écoles techniques dans le Quartier Sud
● Écoles scientifiques dans le Quartier Ouest
● Écoles de commerce dans le Quartier Est
● Écoles administratives dans le Quartier Centre


S'agissant cette fois-ci du découpage du cursus, on a quatre niveaux d'études :

De la naissance jusqu'à 5 ans, on peut être à la maison, en crèche, ou chez une nourrice.

Pour commencer les études à proprement parler, on a les primaires, qui vont de 6 à 10 ans.

Durant les primaires, on apprend :

    - les bases de la langue (grammaire, orthographe, conjugaison...), - des mathématiques (additions, soustractions, multiplications, divisions), - l'histoire d'Edernys (et la grandeur du Gouvernement actuel),- à être un bon citoyen (de l'éducation civique donc), - les bases de l'éducation physique (un esprit sain dans un corps sain).

Viennent ensuite les secondaires, qui vont de 10 à 13 ans.

Au cours de ces dernières, on consolide l'apprentissage des matières de primaires et l'on choisit l'introduction à une option.
Ce cours introductif est surtout théorique et vise à mettre en place les grosses bases du domaine visé.
Liste des options possibles :

    - arts ;- sciences et vie de la terre ;- physique-chimie ;- sciences économiques et sociales.

Après cela, on arrive en tertiaires, où l'on reste de 13 à 17 ans.

Ces tertiaires sont soit générales, soit professionnelles, soit militaires.
Les tertiaires professionnelles ont pour but d'amener plus rapidement l'étudiant/élève à la vie active, tandis que les tertiaires générales tendent à faire poursuivre les études en quaternaires. Quant aux tertiaires dans l'armée, elles feront l'objet d'un autre point de contexte.

Pour les tertiaires professionnelles :
♦ L'élève ayant choisi de suivre la voie des tertiaires professionnelles alliera une formation théorique et pratique.
♦ Il lui faudra d'abord suivre des bases théoriques sur le métier qu'il souhaite exercer, puis il entrera pendant plusieurs années en alternance dans une entreprise afin de parfaire ses connaissances « scolaires » et apprendre les compétences relatives à son futur métier.
♦ Un examen aura lieu à la fin des années d'études pour s'assurer des compétences professionnelles de l'élève.
♦ Pendant les trois années qui restent avant que l'élève atteigne sa majorité, l'élève pourra parfaire son apprentissage en entreprise, ou apprendre des compétences supplémentaires pour pouvoir travailler dans une autre branche.
À vingts ans, majeur, il pourra avoir son premier emploi.

Pour les tertiaires générales :
♦ L'élève ayant choisi de suivre la voie des tertiaires générales suivra une formation théorique.
♦ Il suivra un tronc commun poussant plus loin l'apprentissage des cinq matières principales.
♦ Il suivra, en plus de cela, un tronc secondaire qui lui fera renforcer le domaine optionnel choisi en secondaires.
♦ À la fin des tertiaires, sera passé un diplôme permettant de déterminer si l'élève est apte à passer en quaternaires. (il faut également que ce dernier en ait les moyens)

Enfin, on en arrive aux quaternaires, qui peuvent s'étaler de 17 à 26 ans.
♦ Il faut des moyens financiers suffisants pour pouvoir étudier en quaternaires.
♦ On a trois niveaux de diplômes en quaternaires :
- le premier permet d'exercer une profession « basique » (mais dans des sphères plus hautes que si l'on sort d'une filière professionnelle).
- le second permet d'exercer une profession de niveau intermédiaire.
- le troisième permet de travailler dans les plus hautes fonctions, voire d'être reconnu comme étant « Docteur » dans la spécialité passée.



L'armée d'Edernys


Il existe plusieurs branches dans l'armée d'Edernys :
• la branche pompiers ;
• la branche forces de l'ordre ;
• la branche formateur (ceux qui enseignent aux différentes recrues) ;
• la branche mécanique (ceux qui vont œuvrer dans la manutention des armes, des matériels) ;
• la branche administrative (ceux qui gèrent tout ce qui relève des paies, sanctions, nominations...)
• la branche gestion (qui va s'occuper des approvisionnements des vivres, vêtements, matériels divers...)
• la branche médicale


Les grades dans l'armée :
Novice : C'est tout élève ayant fini ses primaires qui décide de venir faire ses tertiaires dans l'armée. Ils auront un enseignement tant théorique (stratégie, les bases des différentes branches de l'armée) que pratique (beaucoup d'éducation physique).
À la fin du noviciat il y aura un examen permettant d'être officiellement intégré à l'armée.
Soldat : Le grade de base dans l'armée. C'est un simple bidasse, tout le monde (ou presque) passe par là.
Lieutenant : C'est un grade qui permet d'avoir quelques hommes sous sa responsabilité.
Capitaine : Avec ce grade, les responsabilités s'accroissent et on peut avoir à gérer plusieurs petites unités.
Colonel : Ce sont les officiers supérieurs qui ont prouvé leurs capacités et leur valeur à maintes reprises. Il coordonnent et fédèrent les diverses unités. C'est un grade qui s'obtient en fin de carrière.
Général : C'est le grade le plus élevé de l'armée. Il n'y en a qu'un à la fois, comme le Maître du Conseil. Ce poste est occupé par le Conseiller à la Défense.
Revenir en haut Aller en bas
 

L'éducation et l'armée à Edernys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon Armée Peaux-Vertes!
» Liste d'armée gobelines en 750 points
» L'Armée d'Haïti, Bourreau ou Victime?
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?
» Du code d'éthique de l'Armée Mainoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Contexte-