Partagez | 
 

 Création et mort d'un Irréel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu Date d'inscription : 01/11/2012 Messages : 640
Sexe :
  • Non déterminé
Habitation : Partout et nulle part
Sexualité : Inexistante
Métier : Maître du jeu
Humeur : Mégalomane
avatar
PNJ
MessageSujet: Création et mort d'un Irréel    Dim 30 Déc - 16:36

Ici, vous trouverez toutes les informations concernant la création et la mort des irréels.

Quelques généralités


La création d'un Irréel se fait par l'injection de la substance baptisée Illuvis. Cette création ne peut se faire qu'à la condition que le corps ait démarré sa croissance adulte ; en d'autres termes, un enfant (comprendre un Réel pré pubère, entre trois et dix ans environ) ne peut pas créer d'Irréel.

Créer un Irréel consomme beaucoup d'énergie, tant mentale que physique. Des capacités physiques et psychiques minimales sont donc requises.
Cependant, même avec les capacités mentales d'Einstein et la condition physique de Captain Edernys, il est possible de garder des séquelles de cette création. Ces séquelles peuvent être physiques (corps plus faibles, tendance aux évanouissements, paralysie) ou mentales (perte de l'esprit, perte de la mémoire).

Un Réel peut créer un Irréel. Toutefois, on a pu observer que certains Réels avaient des capacités telles qu'ils ont pu en créer deux.
Très rares sont ceux qui ont pu en créer trois, on les a comptés sur les doigts d'une main. Et chose déplorable s'il en est, tous sont décédés suite à cela. Preuve qu'on ne joue pas avec son être impunément.
Autre point important : cette limite ne repose pas seulement sur l'existence actuelle de l'Irréel : un Réel ne peut pas créer indéfiniment des Irréels viables. Par exemple, il serait tout aussi difficile pour un Créateur de repenser un Irréel si son premier Irréel venait à mourir que de créer un deuxième Irréel alors que le premier est toujours vivant.

La création d'un Irréel requiert donc des efforts de la part du Réel, mais aussi de la quantité de drogue injectée. Si le dosage est mauvais, la création n'aboutira pas, et résultera en une créature incomplète physiquement et/ou mentalement. Cette entité défectueuse est généralement supprimée afin d'endiguer les soucis et les frais qu'elle pourrait hypothétiquement causer.
Dans les cas extrêmes, une trop forte dose d'Illuvis peut entraîner la mort du sujet par convulsions puis arrêt cardiaque. Ce décès est alors considéré comme une overdose.


Le mécanisme de création


Dans le cas d'une création légale, voici le mode opératoire relevé d'après les notes d'un scientifique :

♦ Le sujet est installé sur un lit médicalisé après avoir été lavé et désinfecté.
♦ Le sujet subit de derniers tests médicaux, tels que la vérification de la tension, les réflexes, la bonne vue et l'absence de troubles quelconques.
♦ Le sujet est branché à des machines qui permettront d'observer par exemple le fonctionnement de son cerveau ou son rythme cardiaque.
♦ Le sujet bénéficie d'une perfusion.
♦ Illuvis est injectée dans le bras sujet.
♦ Suivi de la tension et des battements cardiaques du sujet.
♦ Le sujet commence à se concentrer pour créer son Irréel.
♦ Illuvis atteint le cerveau du sujet qui se concentre pour penser à l'Irréel qu'il veut créer.
♦ Observations des constantes et de l'encéphalogramme du sujet.
♦ Début de la matérialisation de l'Irréel.
♦ Observations des constantes et de la matérialisation de l'Irréel.
♦ Une fois l'Irréel matérialisé, nouvelle observation des constantes, constat de la chute forcée de la tension.
♦ Surélévation des jambes du sujet pour permettre au sang de bien circuler dans la tête.
♦ Début des premières observations sur l'Irréel nouvellement créé.
♦ Donation d'un patronyme à l'Irréel par le sujet Créateur.
♦ Scindage en deux équipes pour s'occuper de l'Irréel et de son Créateur.

Pour ce qui est la création illégale d'Irréels, le mode opératoire est globalement le même, en moins perfectionné. Dans les premiers temps, Edernys a connu une vague de décès de Réels ayant voulu tenter l'expérience, mort le plus souvent causée par un mauvais dosage d'Illuvis ou par une assistance médicale défaillante.  
Désormais, le marché noir s'est organisé, et il existe des cliniques où l'assistance médicale et le dosage sont maîtrisés, mais en contrepartie, les frais de Création sont bien plus élevés. Pour ceux qui n'ont pas les moyens de s'offrir les services d'une clinique illégale, il est possible d'être aidés par les dealers d'Illuvis, mais cette méthode reste à leurs risques et périls.

Pour les différences entre les Réels et les Irréels, allez faire un tour sur ce topic.

Le décès d'un irréel


La mort d'un Irréel, elle peut découler de plusieurs causes :  

  • En premier lieu, la mort du Créateur : le Créateur étant celui qui « implante » son Irréel dans la réalité, son décès entraîne la disparition de son Irréel.
    Que ce soit dans le cas d'une mort « totale » (c'est-à-dire arrêt cardiaque et arrêt cérébral), ou d'une mort cérébrale (arrêt cérébral, mais le cœur est notamment toujours en fonction), l'Irréel disparaît, puisque c'est le cerveau du Créateur qui le maintient en vie. Si vous préférez le voir comme ça, le cerveau du Créateur est une ancre qui maintient son Irréel dans ce monde. S'il disparaît, il n'y a plus rien pour retenir l'Irréel. En revanche, si le Créateur est seulement dans le coma, avec un cerveau toujours fonctionnel, l'Irréel demeure.  
  • En second lieu, la mort de l'Irréel en lui-même : comme nous l'avons déjà dit, un Irréel est plus résistant qu'un Réel, il a besoin de moins de soin. Pour autant, une balle dans la tête ou dans la poitrine le tuera aussi sûrement qu'un Réel. Dans ce cas, la vie du Créateur n'est pas en danger. La mort de son Irréel ne signifie pas la mort du Créateur.


Quelques exemples de choses qui pourraient tuer un Irréel :

  • Une blessure grave à la tête (le classique coup sec à l'arrière du crâne, la balle dans la tête) ;
  • Une « overdose » de blessures : il faut garder en tête que même si un Irréel est plus résistant, il a fondamentalement les mêmes limites physiques qu'un Réel. Un Irréel ne survivrait pas à une centaine de coups de couteaux ou à une dizaine de balles dans le corps ;
  • Chute du haut d'un immeuble ;
  • Se faire écraser par un train, bus,... (notez tout de même qu'il n'y a pas de véhicule personnels à Edernys, si toutefois un Irréel est poussé sur la voie au moment du passage de l'un des véhicules... enfin vous voyez le topo j'imagine) ;
  • Un Irréel ne peut pas se noyer, ou faire d'hémorragie, pour la simple et bonne raison qu'un Irréel ne respire pas, et ne saigne pas.  
  • Si un Irréel prend de l'Illuvis il meurt.  

Pour ce qui est de la mort en elle-même : à son décès, le corps de l'Irréel disparaît, il ne reste aucune trace de son existence. Cette disparition peut-être plus ou moins brutale, selon la cause de la mort. Concrètement, si un Réel tient la main d'un Irréel, et que l'Irréel meurt, la main du Réel se refermera sur du vide. Le Créateur peut bien évidemment choisir de faire une cérémonie à la mémoire de son Irréel, mais il n'y aura pas de corps, et ça n'aura rien d'officiel. Pour rappel, les Irréels ne bénéficient pour l'instant que du droit au travail et du droit au logement. Ne vous attendez donc pas à pouvoir donner un carré dans un cimetière à votre Irréel décédé.
Revenir en haut Aller en bas
 

Création et mort d'un Irréel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Contexte-