Partagez | 
 

 Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité avatar
MessageSujet: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Sam 8 Juin - 20:45

Des courses, tout plein de courses. Entre les deux sacs que je me coltinais et les gens qui ne faisaient pas attention, j'avais pratiquement passé toute ma matinée à galoper ! C'est que... j'avais mes habitudes et mes caprices. Certains produits ne se trouvaient pas forcément dans le quartier Nord. Heureusement que nous habitions « près » du Centre, hein Monty ? Tu t'en fiches toi ? T'es pas allé faire les courses. Tu dormais. Pour une fois que j'étais matinale, ça m'a fait drôle et plaisir ! Une sorte de vengeance sur le fait que tu m'assimiles constamment à un loire.

- Monty ??

Où as-tu bien pu passer ! Je me tape tous les escaliers parce que tu réponds pas à l'interphone et après ça j'dois en plus tout ranger ? C'est moi la feignasse là-dedans ?! Après avoir tout lâché dans l'entrée, je vis sur la table basse un bout d'enveloppe. Ah bon. Tu es sortis ! Super... Amuse-toi bien pendant que j'nous nourris ! T'as pas besoin d'être nourris... Certes. C'est pas juste. T'es nul.

Rangés les légumes dans le frigidaire, les steak surgelés au congélateur, le reste là où il doit être et... Aaah ! Mon canapé ! Avachie le temps de quelques minutes, je fermai les yeux. Après un instant d'absence, je sortis de la table basse de quoi me faire un petit joint tranquille bien mérité.

C'est pas bien ! Faites pas ça !

Bref. C'était la morale de la journée.

Après la première taf, je me levai pour allumer la chaîne hi-fi. Un petit son « doux » de type grunge puis je me laissai tomber allongée sur le sofa. Aaaah ! On est bien chez soi ! Mais le sonnerie me sorti de mes songes... Je mis un peu de temps avant de me lever pour répondre :

- C'est qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Roxane Verlet Date d'inscription : 12/05/2013 Messages : 203
Age : 21
Fiche de présentation : Do it like a dude.
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Un petit appartement dans le Centre d'Edernys où elle héberge Kai.
Sexualité : Hétérosexuelle et célibataire plutôt blasée par la gente masculine.
Métier : Étudiante de Droit en quaternaires et protectrice d'Irréels sans moyen.
Humeur : Maussade.
avatar
Illuvien
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Sam 8 Juin - 21:51

À la descente du train, Roxane s'alluma aussitôt la cigarette qu'elle n'avait pas pu griller de tout le trajet. Après avoir poussé un soupir d'aise à la première bouffée, elle vérifia que Kai était bien sur ses talons et commença à marcher d'un pas tranquille. L'itinéraire jusqu'à l'appartement de Naturelle et Montgomery était désormais gravé dans sa mémoire, bien qu'elle ne s'y soit pas rendue tant que ça. Il fallait avouer que si l'ont oubliait les migraines, cette mutation génomique avait tout pour plaire. Notamment du côté de ses cours, ça lui arrangeait grandement la vie.

À côté de ça, Roxane était bien consciente de l'heure matinale, qui signifiait immanquablement que son amie, telle qu'elle la connaissait, ronflait encore. Et c'est justement par pur esprit trollesque que la jeune femme avait décidé de venir aussi tôt. Ce qu'elle avait à dire à Nat' pouvait bien attendre l'après-midi, mais pourquoi repousser une telle occasion de la faire chier ?

Enfin parvenue devant la porte de l'appartement, Roxane exhala sa fumée et frappa vigoureusement. Elle s'attendait déjà à ce que ce soit Monty qui lui ouvre, alors quelle ne fut pas sa surprise en entendant la voix de Naturelle s'élever de l'autre côté de la porte ! Avec un rictus moqueur, Roxane se promit de noter ce jour comme étant important, puis tira une dernière latte, jeta son mégot dans un cendrier à sable et se décida enfin à répondre.

« Ta mère ! » cria-t-elle, ne doutant pas que son amie reconnaîtrait aussitôt sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Dim 9 Juin - 12:08

Nos visiteurs se faisaient rares Monty, et tu avais pas l'habitude de frapper quand tu voulais rentrer... J'hésitai entre le proprio ou des VRP qui se tapaient l'incruste dans toutes les résidences du quartier. Mais ça m'étonnerait qu'ils répondent de la sorte... un « Ta mère » résonna et me fit froncer les sourcils. La seule personne qui m'aimait au point de m'accoster si légèrement n'était pas du genre à oser me déranger aussi... quoi que si. C'était totalement son style. J'ouvris la porte à demi et l'observai d'un œil inquisiteur.

- C'est dangereux d'te pointer ici aussi tôt blondasse, l'ai-je avertie tout en sachant qu'elle n'était pas sans savoir ce détail.

Ouvrant la porte en grand, je ne pris pas la délicatesse de la laisser passer avant moi. Mon seul but à cette seconde : tirer une taf et m'affaler dans mon canap'.

Roxane n'était pas le genre de pimbêche maniérée qu'il fallait bichonner. Elle pouvait se démerder comme elle voulait ici, ça m'était totalement égal ! Tant qu'elle touchait pas à ma réserve, elle pourrait vider mon frigidaire que ça me paraîtrait naturel. On pouvait remarquer une certaine synergie dans nos comportements. C'est peut-être ça qui a fait de notre rencontre un épisode plutôt musclé. Mais au final, elle m'a rendue partisane du « qui se ressemble s'assemble ».

- Qu'est-ce qui t'amène ici aussi tôt ?

Notre amitié était corroborée par une collaboration que peu d'entre les citoyens qualifieraient de légal. On dirait pas comme ça mais la demoiselle avait un très bon cœur pour les Irréels. Les considérant sincèrement, elle s'occupait de venir en aide à ceux qui étaient rejetés. Mon rôle là-dedans ? Barf, mes vieux avaient plusieurs propriétés dont un petit coin dans le quartier sud qu'on s'était attelés à aménager pour donner une certaine « base » à nos compagnons mal aimés. J'étais bien placée pour savoir que les Irréels pouvaient parfois avoir du mal à s'intégrer à la société. T'as de la chance Monty, d'avoir une créatrice comme moi ! Et d'être débrouillard. Je sais pas comment j'ai pu te faire aussi intelligent mais tu arrives à t'intégrer sans que je sois constamment derrière ton dos. C'est cool...
Revenir en haut Aller en bas
Roxane Verlet Date d'inscription : 12/05/2013 Messages : 203
Age : 21
Fiche de présentation : Do it like a dude.
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Un petit appartement dans le Centre d'Edernys où elle héberge Kai.
Sexualité : Hétérosexuelle et célibataire plutôt blasée par la gente masculine.
Métier : Étudiante de Droit en quaternaires et protectrice d'Irréels sans moyen.
Humeur : Maussade.
avatar
Illuvien
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Dim 9 Juin - 13:17

D'un côté, Roxane était légèrement déçue que son plan ait raté, et aussi curieuse de savoir ce qui avait tiré Nat' du lit à une heure pareille. Parce que oui, comme elle le disait elle-même, c'était plutôt quelque chose ... d'inhabituel.

« C'est pas vrai ?! » s'exclama Roxane sur un ton de fausset, avant de laisser échapper un petit éclat de rire.

Devinant que l'empressement de son amie à retrouver son canapé devait être dû à quelque chose d'autrement plus fort que la cigarette qu'elle-même venait de jeter, elle pénétra dans l'appartement après y avoir fait entrer Kai et referma la porte d'un petit coup de pied. Elle guida le grand dadais qui l'accompagnait jusqu'au salon où, effectivement, Nat' tirait une nouvelle taffe sur son joint du matin. Elle le fit s'asseoir dans le fauteuil qui faisait face au canapé et s'installa négligemment sur l'accoudoir.

« Monty est pas là ? »

Visiblement non, mais c'était une façon d'obtenir confirmation. Dommage. Ce dont elle voulait parler à Nat' allait aussi le concerner, et elle aurait préféré qu'il soit là. M'enfin, tant pis. Son amie voulait savoir ce qu'elle fichait là, alors c'était le moment de passer aux choses sérieuses.

« Comme d'hab, j'te file l'argent qui te sert à te payer tes joints en échange d'un service d'ordre ... pas très légal. »

Jusque là, aucune surprise. C'était leurs petites affaires habituelles, à toutes les deux. Roxane prenait en charge les Irréels dans le besoin, et Nat' se chargeait de les loger dans une baraque qui appartenait à ses parents en attendant de leur trouver mieux. Et comme Roxane avait le sens de l'égalité, elle ne voyait pas ce qui pourrait l'empêcher de se séparer de quelques miettes de la fortune parentale au passage, histoire d'offrir à son amie une juste récompense pour ses services. Mais cette fois-ci, sa demande allait un peu différer des autres.

« Mais là, y a une p'tite différence. J'voudrais savoir si tu pourrais accueillir quelqu'un là, chez toi, mais pas de manière permanente. Juste de temps à autre. »

Voilà. On verra bien ce qu'elle dira. Et en cas de refus, Roxane n'était pas sans ressource. Mais il fallait avouer que Nat' était son premier choix question confiance. Parce que le "quelqu'un" en question n'était autre que Kai, qu'elle ne pouvait absolument pas laisser seul chez elle lorsqu'elle avait cours. Il serait capable de se tuer en furetant partout, tellement il était imprudent, ou même de foutre le feu à la baraque. Autant de situations qu'elle préférait éviter. D'autant plus qu'en son absence, rien ne garantissait qu'il ne décide pas de sortir. Et là, il y avait risque qu'il retombe sur la folle furieuse qui l'avait créé, et qu'elle cherche à l'achever. Elle cherchait donc à le mettre dans les pattes de quelqu'un qui saurait garder un œil sur lui et l'empêcher de faire des conneries quand elle ne serait pas là pour le faire.
Une énième fois, elle avait l'impression d'être une mère qui cherchait une baby-sitter pour son mouflet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Lun 10 Juin - 15:22

Écrivez ce jour dans le livre d'or bande de chiens ! Mais j'irais me pieuter au moindre coup de barre promis ! Dans un soupir, je regardai Kai les yeux à demi-ouverts. Je me demandais si les trucs chelou qui m'arrivaient n'avaient pas un rapport avec l'illuvis et la création d'Irréels... Je reportai mon attention sur Rox' qui s'était installée. Avait-elle le même genre de « problèmes » ? Je n'aimais pas parler de ça, toi-même tu sais Monty... alors je la laisserais déballer ce qu'elle venait me porter comme nouvelles aussi tôt.

- Monty est pas là ?

Dans un haussement d'épaule, je déniai d'un mouvement de tête, trop occupée à fumer pour lui répondre de vive voix.

- Comme d'hab, j'te file l'argent qui te sert à te payer tes joints en échange d'un service d'ordre... pas très légal.

Toujours aussi pragmatique Rox', mais j'suis sûre que tu m'comprends au fond ! A moins qu'elle ait été trop légère pour croire que me réveiller avec ça lui empêcherait mes représailles, il y avait autre chose. J'avais l'impression de faire quelque chose de bien : garder des Irréels indésirés, les protéger, leur donner une communauté qui les accepterait, c'était une bonne chose à mon sens. Probablement la meilleure que j'aurais pu faire dans ma vie – à part toi Monty, bien sûr t'es en première place dans mes réussites qui... malheureusement se comptent sur les doigts d'une main ! A mon avis, si mes parents n'étaient pas aussi fermés d'esprits, ils seraient fiers de moi pour le service que je rends à Roxane. Mais voilà, ils m'en voudraient sûrement d'utiliser à leur insu une de leurs propriétés... Je la laissai poursuivre avant de dire un seul mot.

- Mais là, y a une p'tite différence. J'voudrais savoir si tu pourrais accueillir quelqu'un là, chez toi, mais pas de manière permanente. Juste de temps à autre.
- Ah ouais...

J'avais toi, Monty. J'accepterais forcément en sachant que tu pourrais être en mesure de protéger Kai et de le garder à l'abri de lui-même. Mais serais-tu d'accord ? Allez, tu m'en voudras sûrement mais t'es pas rancunier ? Et puis... ce n'était pas comme si j'avais beaucoup de taf en ce moment.

- C'pas comme si ça m'coûterait quoi que ce soit, ça me fera un peu de compagnie. Je sais pas c'que fou Monty en ce moment mais il souvent absent.

Et ça, ça me permettra d'avoir une excuse pour me reposer sur mes lauriers ! Me redressant, je me décidai à être une hôte « digne de ce nom ».

- Tu veux boire quelque chose ? Même toi Kai, proposai-je.

Les Irréels n'avaient pas de besoins comme nous humains, mais cela ne les empêchaient pas de pouvoir savourer les mêmes plaisirs.
Revenir en haut Aller en bas
Roxane Verlet Date d'inscription : 12/05/2013 Messages : 203
Age : 21
Fiche de présentation : Do it like a dude.
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Un petit appartement dans le Centre d'Edernys où elle héberge Kai.
Sexualité : Hétérosexuelle et célibataire plutôt blasée par la gente masculine.
Métier : Étudiante de Droit en quaternaires et protectrice d'Irréels sans moyen.
Humeur : Maussade.
avatar
Illuvien
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Sam 15 Juin - 18:31

« Merci. »

Bon, problème réglé. Elle allait pouvoir se rendre en cours l'esprit plus tranquille, sans craindre de retrouver un blessé chez elle en rentrant. Voire de ne plus retrouver de chez-elle du tout. Le coup du "j'ouvre le gaz et je balade mes doigts au-dessus des flammes" qu'il lui avait fait hier, ça l'avait moyennement rassurée. D'où sa présence ici de toute urgence, si l'on oubliait l'heure matinale qui n'avait été qu'une tentative ratée de faire suer Nat'. Toutefois, le fait que Monty ne soit pas là pour donner son avis la dérangeait un peu.

« Enfin, si Monty n'est pas d'accord, fais-le-moi savoir. C'est pas comme si j'manquais de ressources. »

Non, c'était bien vrai. Mais question confiance, Naturelle restait son premier choix. Roxane pinça les lèvres dans une moue dubitative quand son amie proposa de leur apporter de quoi boire.

« Franchement, à c't'heure-là, si t'as un café, j'dis pas non », finit-elle par dire.

Les boissons alcoolisées n'étaient pas franchement son truc, et encore moins le matin. Elle tourna ensuite la tête vers Kai qui n'avait encore rien dit.

« Euh ... Pareil que toi. »

Roxane crut d'abord que le "toi" se référait à elle, puis s'aperçut que Kai avait levé les yeux en direction de Naturelle. Il les gardait obstinément fixés sur le bas de son visage, incapable de croiser le regard de la jeune femme. Pour ne pas changer. Roxane songea qu'elle allait avancer cela sur la liste des choses à changer de toute urgence, parce qu'elle trouvait que ça lui donnait un air soumis au possible. On dirait un chaton qui s’est fait prendre dans une embuscade de gros matous et qui n'ose plus regarder le monde entier de peur de voir la scène se reproduire. Non, indéniablement, il fallait qu'elle le secoue, sur ce point-là. Ça ne lui allait pas du tout.

Pendant que Naturelle partait dans la pièce voisine, Roxane fit craquer les jointures de ses doigts, puis lança :

« Et ces migraines au fait, comment ça va ? »

Loin d'elle l'idée de jouer les sucrées inquiètes. Elle savait que Nat' avait vu et s'était remise de pire que quelques maux de tête. Mais elle se souvenait que son amie lui en avait soufflé quelques mots, rien qu'une seule fois, et que ça avait piqué sa curiosité. Roxane n'était pas sans savoir que Naturelle aussi avait participé au programme Illuvis, mais en l'absence de symptômes tels que les siens, elle en avait conclu qu'elle seule avait développé une mutation génomique. Entendre parler de brusques migraines avait contribué à remettre en cause cette déduction, mais elle tenait d'abord à ne pas trop s'avancer. Ces maux de têtes pouvaient tout à fait être issus des diverses substances que fumait Nat', ou que savait-elle encore. Quoiqu'il en soit, Roxane attendait d'être sûre du contraire pour lui toucher deux mots à propos de sa mémoire qui s'était considérablement accrue ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Sam 15 Juin - 22:02

Rendre service à Roxane, c'était toujours un plaisir. Je n'étais pas très expressive, toi-même tu sais Monty, mais bon, au fond, je devais avouer que c'était une fille pour qui je ferais à peu près tout et n'importe quoi. Des choses idiotes ou dangereuses, oui, n'importe quoi comme garder des Irréels planqués. Je n'avais pas besoin de quelqu'un pour faire des conneries mais les faire pour quelqu'un d'autre c'était tellement mieux ! Enfin, elle n'avait pas à me remercier pour si peu. Ce serait plus à toi qu'elle devra dire merci Monty parce que question responsabilité envers les autres, t'es plus calé que moi hein ? Je fis un léger haussement d'épaules lorsque Rox' déclara qu'elle aurait préféré avoir ton avis aussi Monty. T'es pas là, t'es pas là, tant pis. Elle saura bien te le demander plus tard même si je te préviendrais sûrement bien avant. Si j'y pense...

- Franchement, à c't'heure-là, si t'as un café, j'dis pas non, accepta la blondasse en pointant Kai pour qu'il se décide aussi.

Je commençai à me lever pour aller préparer ça quand l'Irréel répondit qu'il prendrait la même chose de moi. Un tic mêlant un plissement d'yeux et un sourire étonné, c'était pas banal que Kai veuille me suivre. C'était mignon ! Mais du coup j'allais éviter de prendre n'importe quoi. Je me rendis à la cuisine pour faire des expresso. Tous au café : ça réglait l'histoire. Kai était comme un petit enfant tout choupinou, je n'allais pas le mettre à la bière à une heure pareille ! Ouais Monty : j'suis presque réfléchie dans ma tête !

- Et ces migraines au fait, comment ça va ? M'interrogea Roxane depuis le salon.
- Ah... ouais ça va ça vient, j'prends de quoi faire passer tout ça t'inquiète pas, répondis-je simplement pour ne pas m'étaler là-dessus.

Je me doutais bien que mes migraines avaient un rapport avec ces faits étranges. Mes yeux me jouaient des tours, ou mon cerveau je sais pas. Mais en tout cas ça m'arrivait de ne plus pouvoir supporter la moindre lumière ni le moindre bruit. C'était exaspérant ! Néanmoins en parler directement à Rox', je ne pense pas que ce soit une très bonne idée... Même si elle avait toute ma confiance, ce n'était pas un sujet sur lequel j'étais encore assez à l'aise. Finissant de préparer les trois café, je revins dans la salle et posai près de chacun son breuvage avant de m'installer à nouveau sur mon canap'.

- Tu as encore fait des misères pour que Rox' en vienne à te confier à nous ? Dis-je en souriant pour charrier le p'tit bout d'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Roxane Verlet Date d'inscription : 12/05/2013 Messages : 203
Age : 21
Fiche de présentation : Do it like a dude.
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Un petit appartement dans le Centre d'Edernys où elle héberge Kai.
Sexualité : Hétérosexuelle et célibataire plutôt blasée par la gente masculine.
Métier : Étudiante de Droit en quaternaires et protectrice d'Irréels sans moyen.
Humeur : Maussade.
avatar
Illuvien
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Dim 16 Juin - 13:22

Mmh. Fausse alerte alors. Ou peut-être pas ? Difficile d'en être sûre. Roxane se rappelait qu'elle s'était longtemps crue sujette à des migraines chroniques avant de comprendre qu'elles avaient été le déclencheur de cet étrange développement de sa mémoire. Et puis, bien qu'elle ne soit pas plus calée que ça en génétique, elle se doutait que tout le monde devait réagir différemment à une surdose d'Illuvis. Si surdose d'Illuvis il y avait dans le cas de Naturelle, bien sûr. Enfin, autant classer l'information et y revenir au moment opportun.

« Merci », dit-elle lorsque Nat' posa un café devant elle.

Kai lui fit écho. Roxane n'attendit pas pour plonger les lèvres dans le breuvage brûlant, ce qui était à peu près la seule chose capable de la tenir parfaitement éveillée le matin. La bouche pleine de café, elle eut un haussement de sourcil qui en disait long lorsque Nat' interrogea Kai sur ses récents exploits pour qu'elle en soit réduite à lui chercher ... bah ... une baby-sitter. Appelons un chat, un chat. Une baby-sitter.

« Ah ... » lâcha-t-il, hésitant, ce qui fut tout ce qu'il fut capable de dire avant de replonger le nez dans sa tasse comme si la question n'avait jamais été posée.

Alors ça. Ça, c'était le genre de choses qui faisait rager Roxane. Là, si elle n'avait pas un minimum de self-control (si, si), elle l'aurait attrapé par les épaules et secoué comme un prunier en lui gueulant d'arrêter de faire l'enfant et de se sortir les doigts du cul. Mais elle fit l'effort de n'en rien faire, bien que la veine qui commençait à palpiter sur sa tempe en disait long sur l'état de son calme intérieur. Quand elle vit qu'il n'ajouterait rien d'autre, elle s'en chargea elle-même :

« L'a trouvé intéressant d'faire mumuse avec le gaz, dit-elle d'un ton abrupt. Et comme j'ai pas l'intention de voir ma vie trouver une fin prématurée ou de m'retrouver à la rue, je prends les devants. »

Dur-dur de se concentrer sur ses cours en sachant qu'on a laissé tout seul chez soi un individu potentiellement dangereux pour lui et pour les autres. C'est pourquoi elle avait opté pour cette solution, bien que faire la navette quotidiennement entre le Centre et le Quartier Nord pour déposer et venir chercher l'énergumène n'était pas un plan des plus séduisants. Mais ça valait mieux que de le laisser seul.

Roxane reprit une gorgée de café, songeuse. Puis ses pensées s'orientèrent une nouvelle fois vers la recherche de la Créatrice de Kai qui peinait à avancer, et elle se dit que, coincée pour coincée, ça ne lui coûtait rien de demander à son amie si elle n'avait une piste à lui offrir pour retrouver la gamine. Sait-on jamais.

« Dis, t'aurais pas vu ou entendu parler d'une gosse qui doit taper dans les treize ans, cheveux bruns, et qui réside peut-être du côté du Quartier Sud ? »

Franchement, avec une description aussi floue, elle ne se faisait pas d'illusion. Elle avait du boulot avant de la retrouver, sa forcenée, avec tout ce que comptait Edernys de gamine brunes des quartiers modestes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Dim 16 Juin - 16:23

Les moments pour parler de ce genre de… « choses » étaient plutôt rares étant donné que je préférais tout faire pour éloigner ça de moi. C'était difficile de faire face à ces capacités chelou quand ça nous tombe sur le coin de la tête. J'ai toujours été bizarres, en marge, prompt à vouloir faire tout ce qui peut être fait de débile dans une seule vie. Je voulais profiter et m'éclater sans penser aux conséquences ni aux lendemains. Impulsive et immature, c'étaient de beaux traits que je prenais pour qualités quand bien même ce n'est pas l'avis de mes vieux. Mais qu'importe, je suis encore jeune et j'aurais bien assez de temps plus tard pour me poser les bonnes questions et apprendre de mes erreurs. Comme de participer de tout cœur à une expérience comme Illuvis... C'est alors que le fruit de l'imagination d'un créateur inconnu lâcha une onomatopée traduisant son manque cruel de personnalité. J'avais du mal à imaginer Rox' avec ce genre de mec. Kai était un tout petit agneau perdu dans une jungle sauvage. C'est là que résidait une partie de son charme mais aussi l'incompatibilité avec Roxane. Mais je ne doutais pas un instant que ma chère amie se mette à lui remuer les fesses pour qu'il s'affirme plus. Je lui adressai un sourire en écoutant Rox' parler à sa place.

- L'a trouvé intéressant d'faire mumuse avec le gaz. Et comme j'ai pas l'intention de voir ma vie trouver une fin prématurée ou de m'retrouver à la rue, je prends les devants, expliqua-t-elle.

J'esquissai un rire. C'est vrai que les Irréels pouvaient parfois faire des « miracles ». Des choses qui nous paraissent naturelles ne le sont pas de façon innées chez nos chers humains artificiels. Et c'est quelque chose d'intéressant. Quand je « t'apprenais la vie » Monty, tu faisais de ces bourdes ! Mais ça n'a pas duré longtemps, t'es trop intelligent et observateur pour que tout ça dure une éternité... Dommage, j'avais l'impression d'être ta p'tite maman. Aujourd'hui les rôles se sont échangés. C'est toi qui veille sur moi. Et j'ai toute confiance en toi à ce niveau. Comme à tous les autres d'ailleurs.

- C'est vrai qu'ça mérité d'être prudent, répondis-je dans un élan de clarté tout en adressant un clin d’œil à l'Irréel.

Après « dégustation » du parfait petit expresso made in factory, Roxane changea de sujet.

- Dis, t'aurais pas vu ou entendu parler d'une gosse qui doit taper dans les treize ans, cheveux bruns, et qui réside peut-être du côté du Quartier Sud ?
- Hm t'as pas idée du nombre de gamins qu'on croise, quelque soit l'quartier ! Dis-je en riant.

C'était flou. Mais genre ultra flou. D'autant plus que j'foutais jamais les pieds dans le quartier Sud. Mais par corrélation des faits, il se trouvait que j'avais peut-être de quoi l'aider.

- Mais si t'as un peu plus d'infos ou même un p'tit contact... j'ai deux trois bricoles à faire là-bas la s'maine prochaine. Je pourrais p't-être trouver quelque chose sur un coup d'chance, répondis-je pour être quand même un minimum constructive.

J'aimais beaucoup rendre service à Roxane. Mais là, si elle ne m'en disait pas plus, j'allais pas pouvoir lui être bien utile... Et puis j'étais un peu curieuse alors même si je n'avais pas à aller là-bas j'lui aurais demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Roxane Verlet Date d'inscription : 12/05/2013 Messages : 203
Age : 21
Fiche de présentation : Do it like a dude.
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Un petit appartement dans le Centre d'Edernys où elle héberge Kai.
Sexualité : Hétérosexuelle et célibataire plutôt blasée par la gente masculine.
Métier : Étudiante de Droit en quaternaires et protectrice d'Irréels sans moyen.
Humeur : Maussade.
avatar
Illuvien
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Mar 18 Juin - 14:29

Bah ouais forcément. La réponse était prévisible. Les gosses, c'est pas ça qui manquait à Edernys. Roxane se mordit la lèvre, embêtée. Elle n'avait jamais eu à rechercher un enfant jusqu'à aujourd'hui, et elle devait bien admettre qu'elle avait imaginé la chose plus facile. Trouver la trace d'un adulte, qui qu'il soit, était déjà différent. Même sans avoir de nom, une description physique et vestimentaire détaillée, voire un résumé des faits suffisait généralement. Les connaissances et les témoins oculaires ne manquaient pas, dans le monde des grands. Mais pour les enfants, c'était une autre affaire.

« C'est bien le problème, grimaça-t-elle. J'ai pas plus d'info. Y a que moi et Kai qui l'avons vue et qui serions capables de la reconnaître. Et j'dessine comme un pied, alors compte pas sur moi pour te faire un portrait-robot, hein. »

Elle reprit une petite gorgée de café pour noyer l'amertume de ses propos avant de se lancer dans des explications :

« C'est sa Créatrice en fait, fit-elle en désignant Kai d'un geste du menton. J'avais déjà dû t'en toucher deux mots. Je l'ai trouvée en train d'essayer de le tuer. Je l'ai assommée, mais j'ai fait la connerie de me casser aussi sec sans m'occuper d'elle. Forcément, maintenant elle a disparu de la circulation et je veux la retrouver pour qu'elle m'explique pourquoi elle a fait ça et surtout, pour être sûre qu'elle ne cherchera pas à recommencer. »

Roxane but les dernières gouttes de son café avant de poser sa tasse en poussant un long soupir. Elle avait l'impression d'être dans une impasse, et elle détestait ça. Elle reporta ensuite son attention sur Naturelle.

« C'est sympa, mais ça fait pas assez d'infos. Tu trouveras ri ...
- Moi je peux la dessiner, la coupa Kai.
- J'te demande pardon ?
- J'ai dit que je pouvais la dessiner.
- Tu sais dessiner toi ? Depuis quand ? Et puis pourquoi tu l'as pas dit plus tôt ? enchaîna-t-elle, l'agressivité montant crescendo.
- Tu m'as jamais demandé. »

Roxane fit un effort pour rester calme. Vraiment.

« Oh, excuse-moi d'avoir pensé qu'il ne t'en resterait aucun souvenir, puisque tu l'as vue à peine une minute avant qu'elle te crève un œil et que tu t'évanouisses ! » vociféra-t-elle méchamment.

D'accord, c'était pas sympa d'appuyer sur des souvenirs aussi douloureux. Mais merde, il l'avait cherché. D'ailleurs, il ne lui répondit même pas. Il la fixa juste avec ses yeux de chien battu qui auraient pu lui faire regretter ses paroles si la colère était retombée. Ce qui n'était pas encore le cas. Encore fulminante, Roxane se leva et se tourna vers Nat' en désignant Kai du doigt :

« Bon eh ben si t'as un papier et un crayon pour l'artiste. Moi j'vais voir par là si j'y suis », annonça-t-elle en désignant le balcon, encore énervée.

Elle ferma la porte-fenêtre derrière elle quand elle y fut et s'alluma une clope pour se détendre. Non mais quel con. Elle galérait à retrouver la gosse qui l'avait créé depuis des semaines et voilà que monsieur lui annonçait qu'il aurait pu lui rendre la tâche plus facile dès le début. Putain, qu'est-ce qu'il lui sortait par les yeux par moments. Pour la peine, elle ne réapparaîtrait que quand sa cigarette serait terminée. Non mais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Mar 18 Juin - 18:30

Roxane avait vraiment l'air embêtée par l'absence d'informations sur cette gamine qu'elle cherchait. Tordant le coin de ma lèvre, je pris un peu de mon café.

- C'est bien le problème. J'ai pas plus d'info. Y a que moi et Kai qui l'avons vue et qui serions capables de la reconnaître. Et j'dessine comme un pied, alors compte pas sur moi pour te faire un portrait-robot, hein, expliqua-t-elle.

Dommage. Je ne trouvais pas qu'il y avait quoi que ce soit de difficile à dessiner un visage mais bon, il y a des choses qui peuvent paraître plus ou moins innées chez certaines personnes. Et la bonne mémoire de Rox' pourrait bien être utilisée si elle savait reproduire ce dont elle se souvenait. Tout ces Irréels qui croisaient sa route parvenaient à trouver justice. On dirait pas comme ça mais parfois les gens les plus rustres sont les plus portés sur les autres. C'est pas le cas de tout le monde, ok, mais il faut avouer Monty que Rox' est de ceux qui remontent la fierté des marginaux, non ?

- C'est sa Créatrice en fait. J'avais déjà dû t'en toucher deux mots, ajouta Rox', me faisant réagir et me souvenir de conversations où elle nous en avait parlé. Je l'ai trouvée en train d'essayer de le tuer. Je l'ai assommée, mais j'ai fait la connerie de me casser aussi sec sans m'occuper d'elle. Forcément, maintenant elle a disparu de la circulation et je veux la retrouver pour qu'elle m'explique pourquoi elle a fait ça et surtout, pour être sûre qu'elle ne cherchera pas à recommencer.

Lui proposant mon aide, elle assura que de toute façon, avec le peu d'informations qu'on avait, ce serait impossible de la retrouver. C'est alors que Kai prit la parole pour lui signaler qu'il était capable de la redessiner. J'arquai un sourcil quand à côté, Roxane semblait voir ses nerfs sortir de sa tête tant cette révélation la choquait. C'est vrai qu'il aurait pu le dire plus tôt, la représentation graphique ça aide à trouver des témoins !

- Oh, excuse-moi d'avoir pensé qu'il ne t'en resterait aucun souvenir, puisque tu l'as vue à peine une minute avant qu'elle te crève un œil et que tu t'évanouisses !

Les yeux grands ouverts, j'admirai le self-control dont Roxane faisait part aujourd'hui. Ce Kai avait peut-être le pouvoir de la tempérer ! Non quand même pas. C'est juste qu'elle semblait l'apprécier particulièrement, contrairement aux autres Irréels. Elle en avait aidé une sacrée flopée mais voilà, Kai était toujours avec Roxane depuis qu'elle l'avait trouvé. Et elle le supportait. C'est que quelque pas, elle était bien plus attachée à lui qu'elle ne le faisait paraître. Mais des limites restaient encore à ne pas franchir et elle préféra aller prendre l'air plutôt que de se mettre en colère.

- Bon eh ben si t'as un papier et un crayon pour l'artiste. Moi j'vais voir par là si j'y suis, répliqua Roxane en allant sur le balcon.

Une fois qu'elle fut un peu plus loin, j'esquissai un petit sourire. Elle me faisait délirer cette fille ! Bref. Je me levai et allai chercher de quoi griffonner pour notre artiste enfin dévoilé.

- Tiens, fais-toi plaisir.

Je pris dans le cendrier le reste de mon joint et l'allumai en sortant pour rejoindre Roxane.

- Ces Irréels... ça nous en fait baver au début mais on les aime tellement ! Dis-je comme pour assurer à Rox' que Kai ne sera éternellement perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Roxane Verlet Date d'inscription : 12/05/2013 Messages : 203
Age : 21
Fiche de présentation : Do it like a dude.
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Un petit appartement dans le Centre d'Edernys où elle héberge Kai.
Sexualité : Hétérosexuelle et célibataire plutôt blasée par la gente masculine.
Métier : Étudiante de Droit en quaternaires et protectrice d'Irréels sans moyen.
Humeur : Maussade.
avatar
Illuvien
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Mar 18 Juin - 21:48

Kai prit ce qu'on lui tendait et s'attela à sa tâche sans un mot pendant que Nat', comme Roxane l'avait prévu, la rejoignait sur le balcon. La jeune blonde plissa légèrement le nez devant la fumée que produisait le joint de son amie, pas franchement adepte de ce genre de substances, mais ne dit rien et continua de tirer sur sa clope. Puis elle émit un petit bruit à mi-chemin entre l'éclat de rire et l'exclamation dédaigneuse aux mots de Naturelle.

« Mmh », acquiesça-t-elle ensuite.

C'est tout ce qu'elle était capable de sortir. Elle était encore un peu trop agacée pour s’encombrer d'une belle formulation, mais elle adhérait aux propos de son amie. Et d'un côté, ce n'était pas plus mal qu'elle rechigne à articuler quelque chose, puisqu'elle se serait sûrement offusquée la minute d'après que non, elle n'"aimait" pas Kai. Il lui sortait par les yeux. Mais elle tenait à ce qu'il mène une existence libre et en un seul morceau, c'était pas pareil. Ouais, voilà : elle voulait le protéger, quoi. Fallait pas tout confondre.

Roxane se perdit dans ses pensées en regardant sa fumée s'évaporer dans les airs. Elle devait avouer que la phrase de Nat' revêtait pour elle une connotation assez triste, quand même. Nat', elle savait de quoi elle parlait. Elle avait Monty. Elle savait ce que c'était que ce lien qui unissait un Créateur à son Irréel. Roxane, elle n'en savait rien. Mais ça ne l'empêchait pas d'être hors d'elle de voir des gens le dédaigner, ce lien, et rejeter leur Création. C'est ce qui la poussait à vouloir tous les aider, les protéger, faire ce qu'elle pouvait pour qu'ils puissent se construire malgré cet abandon. Pourtant, quelquefois, il lui arrivait de se demander ce qu'aurait été sa vie si elle l'avait connu, ce lien. Si le processus de Création n'avait pas échoué. Si son Irréel n'avait pas été euthanasié sur-le-champ, sans qu'elle puisse le voir ou le toucher. Est-ce que si les choses avaient été différentes, elle ferait ce qu'elle fait aujourd'hui ? Elle se serait érigée protectrice des Irréels ? Peut-être pas. Dans un sens, elle devait quelque chose à cet échec douloureux, alors.

Sa cigarette qui touchait à sa fin la ramena à la réalité. L'éteignant sur le bord de la balustrade, Roxane retourna dans le salon et lança son mégot dans le cendrier d'un geste habile qui le fit passer par-dessus l'épaule de Kai, lequel ne remarqua rien du tout. Elle s'approcha de lui et jeta un œil au dessin qui semblait presque achevé. Un petit sifflement admiratif lui échappa. Mais c'est qu'il avait un bon coup de crayon en plus, le salaud ! Le bruit fit sursauter l'intéressé qui se retourna vivement vers elle, la fixa quelques instants et se remit à son œuvre. À peine deux minutes plus tard, il posa le crayon sur la table et lui tendit la feuille. Roxane, qui s'était négligemment accoudée au dossier du fauteuil, attrapa le portrait en maugréant :

« Eh ben tu vois, quand tu veux. »

"Quand tu veux arrêter d'être chiant" étaient les mots exacts qu'elle aurait voulu sortir, mais elle se retint à temps en songeant que ça ternirait le semblant de compliment qu'elle essayait de lui faire. Elle ne savait pas s'y prendre pour ce genre de trucs, de toute façon. Le sarcasme, c'était bien plus facile que les mièvreries.

« On va avancer un peu plus vite avec ça. Si tu pourrais le scanner, j't'en serais reconnaissante, ajouta-t-elle en se tournant vers Naturelle. Comme ça t'auras de quoi poser deux-trois questions quand tu seras dans le Sud et moi je continuerai de chercher de mon côté. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Jeu 20 Juin - 15:50

Les nerfs de Roxane étaient à vif. Le tempérament de cette fille était quelques à supporter ! Le pauvre Kai, il était si gentil ! Mais pour se le coltiner c'est vrai qu'il semblait falloir être muni d'une bonne grosse dose de patience ! Les débuts avec toi Montgomery, j'étais un peu excédée au début. Certes, j'ai de quoi obliger mon cerveau à passer au-dessus de tout ça mais Rox' était plus... « Naturelle », j'ai l'droit de le dire ça ? Bref. Elle ne semblait pas encore prête à prononcer quelques mots de plus. C'était son droit, j'allais pas m'en plaindre ni lui en vouloir. Plongée dans ses pensées, je n'allais pas la déranger plus que ça et je me contentai de m'appuyer sur la rambarde. Quoi de mieux que fumer en « admirant » Edernys ? Une fois qu'elle eut fini sa clope, elle l'éteignit et rentra. Le jetant à sa manière, je l'observai « analyser » ce qu'avait produit Kai.

- Eh ben tu vois, quand tu veux, entendis-je au loin, n'ayant pas fermé la porte.

Terminant ce qui me rester à fumer, je finis par rentrer à mon tour. Jetant mon mégot dans le cendrier, je m'installai à nouveau dans mon canapé, les chaussettes sur ce dernier.

- On va avancer un peu plus vite avec ça. Si tu pourrais le scanner, j't'en serais reconnaissante, me demanda Rox'. Comme ça t'auras de quoi poser deux-trois questions quand tu seras dans le Sud et moi je continuerai de chercher de mon côté.
Ouais, pas de soucis. Je t'en fais plusieurs exemplaires, tu pourras les donner à d'autres gens.


Bon, tout ça me força à me lever à nouveau. Ce que je fis dans un soupir de lassitude : j'allais vite me recoucher en fait ! Je pris le papier. En tant que dessinatrice je ne pouvais que constater le bon travail de notre cher Kai à qui j'adressai un sourire admiratif. Puis je m'attelai à la copie de son « œuvre ». Une fois les cinq copies terminées, je m'en gardai une et tendis les autres à Roxane.

- Tiens, si jamais tu as besoin d'autres copies n'hésite pas.

Cette fois je me calai dans mon canapé à demi-allongée. Aah. Mes yeux se fermaient doucement. J'allais bien pouvoir faire office d'oreilles quelques instants mais il fallait s'y attendre... j'suis pas du matin !
Revenir en haut Aller en bas
Roxane Verlet Date d'inscription : 12/05/2013 Messages : 203
Age : 21
Fiche de présentation : Do it like a dude.
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Un petit appartement dans le Centre d'Edernys où elle héberge Kai.
Sexualité : Hétérosexuelle et célibataire plutôt blasée par la gente masculine.
Métier : Étudiante de Droit en quaternaires et protectrice d'Irréels sans moyen.
Humeur : Maussade.
avatar
Illuvien
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Mer 26 Juin - 23:24

Roxane tendit le portrait à Nat' et la regarda en faire des photocopies sans un mot, la gratifiant d'un signe de tête en guise de remerciement quand elle lui tendit quatre copies de l'original.

« Ça ira, dit-elle. Si j'vois qu'il y a besoin de plus, je me débrouillerai avec ma photocopieuse. »

Elle examina les portraits une dernière fois puis les plia en quatre pour les fourrer dans la poche de sa veste.

« C'est juste au cas où je pourrai glaner deux-trois infos sur la route du retour, maintenant que j'ai de quoi avancer », ajouta-t-elle en se tournant vers Kai qu'elle couvrit d'un regard assassin.

L'intéressé saisit le reproche sous-jacent et préféra tourner la tête ailleurs, l'air dépité. Roxane plissa les yeux devant sa réaction, l'air de dire "ah tu crois que j'ai déjà oublié que t'aurais pu me filer un coup de main dès le début mais que t'as préféré me laisser galérer avant de te manifester ?". Merde quoi. Et dire qu'elle faisait tout ça pour lui. Emmerdeur professionnel, vraiment. Si elle voulait, elle pouvait tout lâcher et l'envoyer se faire voir avec son pied au cul, en prime. Mais elle ne le ferait pas. Elle n’était pas comme ça. Et puis lui, plus que les autres, elle voulait le préserver de ce vaste monde dans lequel elle n'était pas prête à le lâcher, dans lequel elle n'était pas sûre qu'il soit prêt à évoluer.

Roxane lorgna Nat' affalée dans son canapé et qui commençait à papillonner des paupières. Bon allez. La matinée avait dû être longue pour son amie, et puis de son côté elle repartait avec bien plus que ce qu'elle était venue chercher. Elle avait quelqu'un de confiance pour veiller sur l'énergumène quand elle n'était pas là pour le faire et de quoi faire avancer les recherches de sa Créatrice. Ça suffirait pour aujourd'hui.

Faisant se lever Kai d'une tape sur l'épaule, Roxane enfonça les mains dans ses poches et chemina vers la porte d'entrée en déclarant :

« Bon bah j'vais te laisser rattraper tes heures de sommeil. Merci pour tout, salue Monty pour moi et la revoyure ! »

Elle referma la porte derrière elle et prit la direction de la gare, enfermée dans un silence buté et rageur que Kai n'osa pas briser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   Jeu 27 Juin - 11:46

Roxane semblait tout aussi admirative que moi sur les dessins du cher Irréel. C'est qu'ils avaient beaucoup de capacités qui engendraient comme des « talents cachés ». Dans ton cas Monty, tu étais le Talent incarné mais ça... faut pas le dire. En tout cas c'est sûr qu'avec une représentation de la créatrice, Rox' aurait bien plus de chances de mettre la main sur cette dernière. Valait mieux qu'elle la trouve rapidement d'ailleurs.

- ...maintenant que j'ai de quoi avancer, lâcha-t-elle avec dédain envers Kai.

Je laissai échapper un rictus. Probablement les effets du joint qui m'empêchaient de rester stoïque face aux piques sincères de Roxane vis à vis de Kai. Pauvre petit choux ! Mais bon, en même temps, vivre avec lui tous les jours ne devait pas être sans difficultés pour que Rox' en vienne à nous le confier le temps qu'elle ne puisse pas veiller sur lui.

- Bon bah j'vais te laisser rattraper tes heures de sommeil. Merci pour tout, salue Monty pour moi et la revoyure ! Entendis-je en écho dans ma petite tête vide.
- Ah... ouais j'suis pas encore prête à avoir un rythme normal, dis-je en me retournant dans mon canapé.

C'est vrai, c'est cool de se lever tôt mais... c'est fatiguant ! Le plus embêtant est de ne rien avoir à faire en fait. Si seulement j'avais un taf, probablement que je me lèverais mieux. Mais c'est tellement ponctuel ces jours où on me donne une chance que j'en perds vite les notions. Ce monde est si crueeeeeel ! Oui Calimero, mais j'suis un gosse dans un corps d'adulte alors j'aime me plaindre des choses en normes de la vie. C'était malheureusement pas demain le changement pour moi Monty ! Et encore moins aujourd'hui... Lâchant un bye d'une petite voix. Ouais, j'allais bien dormir je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Neo baby-sitting - Roxane Verlet [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entretien avec ma future baby-sitter [pv Charlotte]
» Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo]
» Lolitta | Baby Sitting
» [Flash-back] Baby-sitting chez les Mills [Henry Mills]
» Baby-sitting

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: RPs abandonnés-