Partagez | 
 

 Nouveau poste - Wethan Z. Fehrnbach[Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité avatar
MessageSujet: Nouveau poste - Wethan Z. Fehrnbach[Abandonné]   Ven 14 Juin - 20:19

J'ai mal au crââââne... La tête lourde... j'ai tellement peu dormi que les choses se troublent face à moi. Mon Dieu... j'vais les tuer... Ces gens qui parlent tout haut dans les rues... Ma têêêêêêête !!! Monty : sors-moi d'ici... la nuit est agitée et je reste au milieu, sans pouvoir me détacher de la foule. Des cris, des rires, une odeur de peinture mélangée à celle de la sueur... Les bulles de fumées qui s'envolent jusqu'aux Cieux... tout ça tourne et tourne... wooooa... Monty... s'il te plaît... reviens... Mon réveil. Je l'entends. WHAT ? Mon réveil ??

Un sursaut. Je me lève. L'heure ! Quelle heure il est ?? Tu es là face à moi, tenant mon téléphone dans la main.

- Tu vas rater ton rendez-vous.

Haaan mais toi ! Pourquoi t'étais pas là quand j'allais à l'école ?? Tu es toujours là pour me réveiller à « l'heure ». Sans toi j'aurais raté mon rendez-vous ! Je t'ai dis que c'était pour du travail – ce qui est vrai – mais c'est à nouveau un mensonge... Pourquoi est-ce que je te mens ces derniers temps ? Car tu as l'air ailleurs et bien. J'essaie de prendre un peu de distances et te rassurer pour que tu puisses avancer. Tu seras toujours là pour moi, je sais bien, mais tu n'es pas non plus mon petit chienchien, que tu vives dans ce monde par tes propres moyens me rend fière. Oui, je suis fière de toi Montgomery.

Bousculant mon réveil bien qu'il soit 14h, je me préparai dans un courant d'air avant de me rendre au quartier Sud. Ces derniers jours, j'y passais souvent, alors que c'était un quartier où je ne mettais jamais les pieds d'habitude. C'était loin et puis pas très engageant. Mais bon, il le fallait. J'allais choper un peu de taf ponctuel pas très légal Monty, tu ne serais pas du tout d'accord mais c'est un moyen plutôt simple pour payer le loyer. Prenant les transports que je commençais donc à connaître, je me rendis au « bureau » de celui que je devais rencontrer. C'était un dealer. Un dealer oui. Pas Mon dealer mais mon contact m'avait dit qu'il recherchait des revendeurs et qu'il payait bien. Je ne connaissais pas son nom, ce qui était compréhensible. Peut-être avait-il un pseudonyme dans le métier mais dans tous les cas, je devrais le rencontrer pour le savoir. Rendue au lieu dit, deux mecs me barraient la route.

- Eh tu crois que tu vas rentrer comme ça toi ?
- J'dois voir quelqu'un dans c'taudis alors ouais, tu vas m'laisser passer, sortai-je au plus caïd des deux.
- Ahahah t'es marrante toi, avec tes ch'veux d'merde et ta tête de gosse friquée, on peut peut-être s'arranger...
- Dans tes rêves pervers ! Lui lançai-je avant de lui mettre un coup de pieds dans les bijoux de famille.

Alors que l'homme se pliait en deux comme si ça changerait quelque chose à sa douleur, son pote tenta de me frapper mais je contrai ce tas de faux muscles avec aisance avant que l'autre ne se relève et me prenne les bras pour me bloquer.

- Sale garce ! Tu vas me l'payer ! Dit-il d'un ton menaçant.
- Tu crois qu'tu m'fais peur ? Rétorquai-je avec un rire sur mes lèvre avant de me prendre un coup de poing par son pote.

A peine sonnée, je me débattais pour quitter son étreinte quand soudain il me lâcha. Ah. Son boss semblait être descendu et m'avoir « sauver la mise ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Nouveau poste - Wethan Z. Fehrnbach[Abandonné]   Dim 16 Juin - 10:43

Le quartier sud … J'avais un petit bâtiment là-bas. Rien de bien méchant mais juste de quoi récupérer l'argent que j’arrive à tirer ici. J'avais besoin de prendre une place plus importante dans les autres quartiers. J'ai besoin de plus de puissance que maintenant. J'ai besoin que si on parle de marché noir on parle de moi forcément... et ça... c'est pas gagné. Mais j'y arriverais. J'ai toujours atteint mes buts dans la vie. Et ce n'est pas aujourd'hui que je vais baisser les bras. 

J'avais besoin de nouveaux dealers. De personnes qui prendraient les risques à ma place pour que je puisse rester au quartier est et récupérer l'argent. Je pourrais mettre quelqu'un de fidèle au poste pour récupérer l'argent... Ça pourrait même être Lisaly si ça l'intéresse. Ma foi ce modeste bâtiment me suffirait pour l'instant. Je pense racheter toute cette usine désaffectée. Je trouverais bien le moyen d'en faire quelque chose. Mais avant je dois économiser pour l'anniversaire de ma sœur... Je vais devoir me surpasser pour son cadeau. Mais j'y arriverais... Pour l'instant je dois prendre de nouveaux dealers. Un jeune homme ce matin m'a bien plut, on verra ce qu'il en est... Tiens ! Il est 14h47... J'avais rendez-vous à 14h45. J'aime pas les gens en retard... ça m'exaspère. J'espère juste que c'est pas encore une de ces boites sans cervelle qui me servent de gardes qui pose problème...

14h53 voilà que j'entends du bruit dehors. Bon je vais voir. J'avais prévenu ce garde qu'il n'avait pas le droit à l'erreur. S'il a foiré, je devrais m'occuper de lui. Je pousse la porte et vois mon crétin de garde avec une jeune femme. Qu'est-ce que je disais ! 


« Lâche-la ! » 


Lui déclarai-je d'un ton sec et dur. 

« J'avais dit quoi ?? AUCUNE ERREUR ??? TU FOUS QUOI LÀ ??? Tu crois que c'est comme ça que tu vas réussir dans la vie ??? »


« - Mais M'sieur Wethan c'est elle qui... »


« - Ta gueule ! J'ai pas envie de savoir tes raisons : je te paye pour garder cette porte pas pour empêcher tout le monde de passer... Elle est armée ? »


« - Je je... » 


« - Parle c'est un ordre ! »

« - J'en sais rien… »


« - Alors tu l'agresses sans même savoir si elle est armée ? Et depuis quand on fait ça ?? »


« - …. »


« - Réponds ! »


« - Jamais... »


« - Ah bah c'est bien, tu vois que tu peux dire quelque chose d'intelligent des fois... »


Le garde se relève et se retourne pour donner un coup de poing à mon visage... Par réflexe je lui bloque le bras d'une main, le regardant dans le plus profond des yeux tout en lui serrant le bras. 


« - T'as essayé de faire quoi là ??? »


Il va pour donner un autre coup sur le côté mais je lui donne un coup dans le foie avant, le faisant tomber au sol de douleur.


« - Sache qu'on ne lève pas la main sur un supérieur connard. »


Je sors un flingue de la veste et lui mets une balle dans la tête. Je regarde l'autre garde.


« - Fais-moi disparaître ça. »


« - Oui... tout de suite monsieur. » 


Je me retournai pour rentrer dans le bâtiment en disant :


« - Et maintenant toi, suis-moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Nouveau poste - Wethan Z. Fehrnbach[Abandonné]   Dim 16 Juin - 14:05

Alors que la bagarre s'amorçait, je vis sortir du bâtiment un homme aux cheveux d'un argent foncé, des habits sombre, des yeux perçants qui semblaient désabusé par la scène qui se dérouler devant eux. Ce mec avait presque autant la classe que toi Monty ! Enfin non, personne ne pouvait égaler ton charisme légendaire mais l'idée est là. D'une voix sévère, il réprimanda son larbin, l'obligeant à me lâcher et à lui fournir des explications pour son comportement pour le moins agressif. Oh je n'étais pas immaculée dans cette histoire mais la colère silencieuse du « boss » démontrait que ce mec n'en était pas à son premier débordement.

- Ah bah c'est bien, tu vois que tu peux dire quelque chose d'intelligent des fois...

La situation paraissait s'arranger. Grand bien lui fasse, je n'étais pas vraiment venue là pour me battre et débattre. Non, en fait je voulais juste fumer une cigarette pour faire descendre l'adrénaline. Mais je décidai de ne rien en faire. C'est là que l'autre gars se retourne contre le patron. Ouch... beau blocage !

- T'as essayé de faire quoi là ???

Et oui, forcément, ça pouvait pas passer... Mais l'acharné tenta à nouveau. Pour sauver les apparences ou parce qu'il sait ce qu'il l'attend de toute façon ? D'un coup d'un seul, le boss lui fout une taulée et le type se tord à nouveau de douleur à terre.

- Sache qu'on ne lève pas la main sur un supérieur connard.

La finesse du premier abord disparue, mais le ton menaçant de l'homme en noir en disait long : mettant son bras dans sa veste, je vis qu'il allait en sortir un revolver. Fronçant les sourcils, je restai coi, sans pouvoir tenter de faire quoi que ce soit pour empêcher le coup de retentir. Une résonance entre les parois des établissements voisins qui alla s'étouffer dans la tête du désinvolte.

- Fais-moi disparaître ça.
- Oui... tout de suite monsieur.
- Et maintenant toi, suis-moi, dit-il en rentrant dans le bâtiment.

Avalant ma salive, je mis un micro laps de temps avant de saisir qu'il s'adressait à moi. Me maudissant de me fourrer dans de tels merdiers, je suivis les pas de l'homme.

- Euh j'suis Naturelle Di Annunzio, vous... enfin un contact m'a prévenu que vous recherchiez des gars... tentais-je de présenter l'histoire tout en montant les marches avec lui.

S'il butait tous les mecs qui faisaient un peu de zèle, c'est sûr que du coup, il avait besoin de les remplacer... Mais j'espérais être ailleurs que devant la porte de ce miteux QG. C'est qu'un mec qui amasse autant de thunes par les marchés noirs, ça doit gagner bonbon ! Après ce vieux quartier administratif d'entreprise désaffecté était peut-être un moyen d'éviter trop de soupçons. Le boss attendait probablement que certains désagréments se tassent et que les nis rentrent un peu plus avant de s'affirmer personnellement dans le milieu et fricoter avec le gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Nouveau poste - Wethan Z. Fehrnbach[Abandonné]   Dim 16 Juin - 20:34

Je marchais d'un pas pressé. Rien ne m'énervait plus qu'un homme, que je paye, ose lever la main sur moi. Je suis Wethan le dealer de drogue, l'homme qui s'est construit de ses propres mains et personne au monde, non personne ne lève sa main sur moi sans en connaître la sentence. Il ne fallait pas se demander comment j'étais resté au pouvoir si longtemps. La crainte c'est la dernière des sources de respect. Même si je n'aime pas particulièrement le faire, me montrer faible devant mes gardes ou une inconnue serait un affront total à mon honneur.
J'arrivai à mon bureau qui était la seule pièce décorée du bâtiment. Et pour l'avoir décoré, elle était décoré. J'aimais le luxe et je le voulais. Même quand il ne s'agissait pas de mon quartier général. Du marbre, de l'or, de l'argent, du cuir, du velours, de l'ébène... Que de différents matériaux que l'on pouvait voir en ce lieu. 



Je m'assis sur mon trône d'ébène et cuir et posai mes pieds sur le bureau, lui faisant un signe de la tête pour lui dire de s'asseoir. 


"Bon comme t'as pu le voir c'est moi qui m'occupe de toute cette partie du marché noir. Tu comprendras vite que je n'accepte ni retard ni échec. le monde de l'illégalité me force à faire des choses un peu... contre nature et si tu veux en faire partie tu vas devoir t'adapter à cela. Quand nous ne sommes pas régis par la loi, seule la loi du plus fort est là. Et comme tu as pu le voir ici c'est moi. Mais bon tu verras que si tu ne poses pas de problèmes je suis quelqu'un de doux et sans problèmes. Bien sûr, cela ne fonctionne pas pour les affaires. Le taff c'est le taff. Si t'es ici c'est que t'as pas trouvé de taff ailleurs qu'au marché noir. Comme tu peux le voir, c'est risqué mais ça rapporte. Faut que tu me dises quel type de travaux tu veux faire. J'ai assez de choix en stock pour l'instant pour te laisser le choix selon les risques que tu veux prendre et l'argent que tu veux gagner. Sache que tu gagneras pas sans y mettre du tien ici. Et qu'en aucun cas je suis ton ami ou ton pote."

Le même discours toujours, le même discours pour dire les mêmes choses. Je repensais à cet abruti à l'entrée. Nous étions le 27 du mois. J'avais économisé un salaire c'était toujours ça. Il y a pas de petits profits de toute façon. Même si j'avoue que je préfère les grosses affaires que les petites. Elle devait réfléchir à ce qu'elle allait dire, j'en profitai pour essayer de lire en elle mais elle était assez étrange pour que je puisse la cerner. Je repris donc :



"Tu m'appelleras M. Wethan, et je voudrais savoir qui t'a dit de venir ici s'il te plait. Si tu fais un bon boulot je devrais aller le remercier donc c'est assez important. Aussi il te faudra un pseudonyme si tu veux pas d'emmerdes avec la police mais on verra ça ensemble après."


Je soupirai d'ennui. C'est entretien me faisait perdre mon temps plus qu'autre chose. Mais je ne pouvais pas confier tous les postes sans rien faire. Comme je le disais avant, ici on gagne ce que l'on a que par le travail qu'on fournit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Nouveau poste - Wethan Z. Fehrnbach[Abandonné]   Dim 16 Juin - 21:32

Le patron semblait pressé. Pour des raisons qui pouvaient être diverses : les nerfs que lui a mit le garde maintenant décédé – paix à son âme le pauvre... - ou alors le fait d'avoir à perdre son temps avec une fille comme moi qui vient chercher un peu de biffe par-dessus son épaule ou même encore était-il tout simplement un grand impatient. Engloutissant les marches de nos pas, il ne répondit même pas à ma présentation. Soit... j'attendrais le « bon moment ». Nous entrâmes dans son bureau. De suite ça avait un peu plus de gueule ! Les devants de l'établissement cachaient des merveilles. Ça suintait le fric fraîchement gaspillé mais ça avait d'la gueule. Bref, il s'installa à son bureau de façon bien plus décontractée qu'il n'avait monté les escaliers. Je m'installai sur la chaise qu'il me montra d'un signe de tête avant de rester plantée, le regard dans ses yeux.

- Bon comme t'as pu le voir c'est moi qui m'occupe de toute cette partie du marché noir. Tu comprendras vite que je n'accepte ni retard ni échec. le monde de l'illégalité me force à faire des choses un peu... contre nature et si tu veux en faire partie tu vas devoir t'adapter à cela. Quand nous ne sommes pas régis par la loi, seule la loi du plus fort est là. Et comme tu as pu le voir ici c'est moi. Mais bon tu verras que si tu ne poses pas de problèmes je suis quelqu'un de doux et sans problèmes. Bien sûr, cela ne fonctionne pas pour les affaires. Le taff c'est le taff. Si t'es ici c'est que t'as pas trouvé de taff ailleurs qu'au marché noir. Comme tu peux le voir, c'est risqué mais ça rapporte. Faut que tu me dises quel type de travaux tu veux faire. J'ai assez de choix en stock pour l'instant pour te laisser le choix selon les risques que tu veux prendre et l'argent que tu veux gagner. Sache que tu gagneras pas sans y mettre du tien ici. Et qu'en aucun cas je suis ton ami ou ton pote, disserta l'homme.

Sa voix avait une intonation blasée, comme s'il n'arrêtait pas ces temps-ci de le répéter. Je restai attentive à chaque mot. Il était trop tard pour faire marche arrière alors autant satisfaire celui qui me permettrait d'arrondir mes fins de mois. Mais ce qui était intéressant dans ce qu'il disait c'était que ce type laissait entendre que je pourrais faire bien plus qu'arrondir mes fins de mois... Songeuse, je le laissai poursuivre.

- Tu m'appelleras M. Wethan, et je voudrais savoir qui t'a dit de venir ici s'il te plaît. Si tu fais un bon boulot je devrais aller le remercier donc c'est assez important. Aussi il te faudra un pseudonyme si tu veux pas d'emmerdes avec la police mais on verra ça ensemble après.

M. Wethan. Ça fait un peu gamin comme pseudonyme. Un nom de peluche fétiche. Cela contrasté avec son aura sombre et mystérieuse. Ouais, en fait ça en jetait pas mal malgré le décalage. J'aimais le décalage. Gardant quelques secondes de réflexion, je me redressai sur la chaise avant de lui faire part de ma réponse.

- A vrai dire, M. Wethan, je savais déjà plus ou moins dans quoi je m'engageais en venant vers vous. Vu que ma tête ne passe pas inaperçue dans tous les endroits, je pensais que la revente en petite quantité pourrait suffire. Après s'il y a des postes où se montrer n'est pas un handicape et mieux payé, je demande qu'à apprendre. J'suis pas du genre contrariante, répondis-je en esquissant un léger sourire.

Loin de moi l'idée de faire carrière dans le marché noir. Mais si cela pouvait m'aider en attendant de trouver quelque chose de plus légal, je n'allais pas cracher dessus, loin de là.

- De plus, j'ai un certain nom. Bien que je ne sois pas issue de la meilleure famille d'Edernys, les Di Annunzio ont une certaine réputation, une certaine... notoriété qui pourrait me permettre de détourner les désagréments judiciaires pouvant aller à mon encontre.

Même sous un pseudonyme, le fait de donner mon nom aux bureaux de sécurité du quartier Nord fera vite comprendre aux agents que de toute façon je n'suis « qu'une grande gamine perdue ». Ils me connaissent avec amour caché là-bas et mes parents ont déjà payé pour éviter que leur nom soit « entaché » par mes lubies.

- Quant à celui qui nous a mis en contact, je préfère attendre de savoir si mes services vous conviennent M. Wethan, je ne suis pas du genre à entraîner ceux qui m'ont aidé dans des galères.

Vu ce que j'avais pu observer en bas, ce Wethan ne plaisantait pas le moins du monde et si mon cher petit dealer du coin de la rue venait à disparaître parce que j'étais incapable de tenir mon poste correctement... Non, je préfère éviter la casse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Nouveau poste - Wethan Z. Fehrnbach[Abandonné]   Lun 15 Juil - 23:11

Elle se foutait de moi là ??? Un métier illégal où connaître la tête de l'autre n'était pas un soucis ? Mais ça n'existait juste pas. Tout métier illégal se devait d'être discret et dans l'ombre. Si, il y avait bien la prostitution et encore … Il fallait avoir une petite estime de soi. Si elle croyait qu'on se faisait un nom ici car on vient de bonne famille elle était bonne à repartir. Ici ce que l'on obtient c'est à la sueur de son front. Rien n'y personne n'excepte à la règle. Et ceux qui gagnent le plus sont ceux qui dorment le moins actuellement. Et le système fonctionne grâce à la terreur de celui qui gagne sans travailler. Il n'y a pas de pardon dans se métier. Tu réussis ou tu tombes. Et moi je réussis en faisant tomber ceux qui ne réussissent pas et qui n'ont pas le culot de jouer dangereux. Je sais que Val n'aime pas forcément cette vision de mon travail. Après ça à était pendant des années notre seul revenu... elle a du s'y faire. Et je n’arrêterais pas temps que je n'aurais pas le monopole de l'interdit en ces lieux. Le gouvernement se rendra compte que j'aurais le vrai pouvoir et à la place de me chasser il essayeront de m'acheter. Et c'est à se moment là que j'aurais atteint mon but. Je lui fis un grand sourire.

« Tu commences sur des mauvais points mais soit, fait du petit deal. Quel endroit tu veux faire ? Ça sert à rien de mettre 30 dealers au même endroit et des endroits aucun tu comprends ? »
Ça allait aussi m'indiquer tout droit quel dealer elle fréquentait. Après tout pourquoi se mettre de l'autre côté d'Edernys quand on peut faire là ou on connaît ? Oui j'avais pensé à tout déjà mais bon qu'importe au point ou j'en suis je ne suis plus à me salir les mains une fois ou deux de plus.

« Bien sûr tu seras payée proportionnellement à tes ventes. Essaye même pas de faire passer du stock en perso pour faire monter t'es ventes je le saurais. Le principe du marché noir c'est de tout savoir sur tout le monde. Il te faudra 2 jour pour l'apprendre et 4 pour te faire tuer... Sinon bienvenue »


Je lui fis un sourire un peu amusé en lui tendant la main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Nouveau poste - Wethan Z. Fehrnbach[Abandonné]   Jeu 18 Juil - 12:17

Peut-être faisais-je preuve d'un peu trop d'optimisme : ma tête verte devrait probablement rester couverte mais bon, je pourrais vivre avec une casquette, ça ne me changera pas de certaines habitudes. J'avais déjà une certaine expérience avec l'illégalité. Avec le trafic de stupéfiants aussi bien que de l'autre côté de la barrière, celle où on se fait plumer les fesses. Je l'ai toujours bien vécu. Mes « fournisseurs » se foutaient rarement de ma gueule. Et quand bien même, il était facile d'en changer quand on avait mes contacts. Enfin, le boss lâcha un sourire qui en disait long sur la première impression que je lui faisais. Arquant un sourcil, j'attendis qu'il s'explique.

- Tu commences sur des mauvais points mais soit, fait du petit deal. Quel endroit tu veux faire ? Ça sert à rien de mettre 30 dealers au même endroit et des endroits aucun tu comprends ? Exprima Wethan.

Je ne pensais pas à une quelconque entourloupe pour me pister et s'il désirait en savoir plus sur moi, cet homme aurait tout intérêt à me poser les questions directement parce que mes choix étaient rarement guidés par la logique commune. C'est vrai, pourquoi travailler à l'autre bout de cette gigantesque ville plutôt qu'en bas de chez soi ? Mais si je voulais travailler chez moi, je pouvais me lancer sérieusement dans la peinture et l'art graphique. Ok, ça serait rentable bien moins vite que la drogue mais bon : je n'allais pas rester dans mon coin à concurrencer mes fournisseurs.

- Bien sûr tu seras payée proportionnellement à tes ventes. Essaye même pas de faire passer du stock en perso pour faire monter t'es ventes je le saurais. Le principe du marché noir c'est de tout savoir sur tout le monde. Il te faudra 2 jour pour l'apprendre et 4 pour te faire tuer... Sinon bienvenue.

Je n'allais pas non plus me servir dans les stocks qui me seraient confiés. J'ai le sens de l'économie moi monsieur ! Et payer ma dose n'a jamais été un problème. Je n'ai pas envie de mettre mes vendeurs habituels en mauvaise posture. Et puis ça me donnait une raison parfois de sortir de ma piaule. Je lui fis donc part de mes réponses sans attendre d'autres questions :

- Charmant, lançai-je avec un sourire ironique. Quartier Ouest, plus vers le centre-nord. Pour ce qui est du salaire je ne m'en fais pas trop. Quand à mon espérance de vie je ne pense que déjà venir vers vous témoigne que je n'suis pas trop inquiète là-dessus.

J'avais plus peur de clapser par ce fichu génome d'Illuvis à la con que d'un flic faisant une bavure ou encore un concurrent - Wethan avait-il seulement encore des concurrents de toute façon ? Bref. Je n'étais pas portée sur ces questions de vie ou de mort, seulement de faire un peu de biffe en attendant que tu te décides à trouver un taf Monty. Parce que oui, l'idée quand même c'est qu'un jour on cesse de se marcher dessus. Vu les conneries que je fais quand t'es là, imagine quand tu ne le seras plus... Mais bon, 'faut garder espoir mon 'tit loup, un jour je comprendrais peut-être la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nouveau poste - Wethan Z. Fehrnbach[Abandonné]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveau poste - Wethan Z. Fehrnbach[Abandonné]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau poste ! ^^'
» Nouveau départ [PV: Aubree][abandonné]
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: RPs abandonnés-