Partagez | 
 

 Samuel Greffen ♦ Un prince en topos indéfini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité avatar
MessageSujet: Samuel Greffen ♦ Un prince en topos indéfini   Lun 22 Juil - 15:54



SAMUEL GREFFEN
L'homme est à inventer chaque jour.

______


La base

Nom : Greffen
Prénom(s) : Samuel
Age apparent : /
Age réel : 43ans
Statut civil : Réel
Métier : Conseiller (Domaine Scientifique, Irréels et Éducation)
Sexualité et statut: Hétérosexuel en pleine jouissance du célibat
Lieu d'habitation : Centre d'Edernys
Description physique : Des yeux couleur miel sur un visage d'ange aux traits un peu trop forcés par la fatigue. Le paradoxe de personnalité de Samuel se laisse découvrir au premier regard de celui qui sait observer. Des cheveux couleur or ornent en guise de crinière son crâne. On lui prêterait indéniablement le bon Dieu sans confession à ne se fier qu'à son sourire, son aura. Pourtant malgré ces attraits quasi-angéliques, le jeune Conseiller porte des traits durs sur un visage imposant. Au delà de son minois, son corps massif inspire une crainte révérencielle à certains citoyens, preuve qu'ils n'ont jamais eu la chance de l'aborder et de découvrir sa simplicité. Pour pardonner ce physique, Samuel garde un style élégant et simple n'ayant que pour but de renforcer son aura à la fois chaleureuse et proche du peuple, pas si bourru que sa carrure voudrait le laisser croire. Sauf circonstances exceptionnelles, il ne se sépare jamais de ses binocles.   


Le caractère


Samuel est un homme portant bien des facettes. Chaleureux et avenant avec le peuple, impassible avec les Irréels, distant avec sa famille, humiliant avec ses ennemis, on ne saurait réellement le placer, le définir. Mais au fond, la question qui convient de se poser est, "Est-il sincère avec une seule personne ?". Bien sûr que non, le Conseiller aguerri est un Prince au sens où Machiavel l'entendrait, il affaiblit les forts, donne l'illusion de force aux faibles et dissémine les forces capable de le faire chuter. Tout cela en silence évidemment, c'est là que réside sa principale force. Le seul amour sincère que Samuel entretient, c'est celui du Savoir et il se trouve qu'il a compris que le seul moyen d'exploiter au maximum sa relation avec ce concept, c'était de gravir les échelons.

C'est ce qu'il a fait, il est devenu Conseiller car il en a décidé ainsi, il a joué au chien de l'État pour en devenir un dignitaire. Il faut cependant bien dissocier deux phases dans la personnalité de Samuel, sa manière d'être peut sembler manipulatrice mais il n'est en aucun cas un être avide de pouvoir. Au contraire, il considère que ce comportement est un combat contre sa véritable nature pour servir ses idéaux utopistes, c'est en ce sens que l'on pourrait voir son arrivisme comme sain. L'ascension de Samuel au Conseil est une véritable bénédiction pour lui, d'en haut, il a l'espoir de pouvoir faire évoluer les choses. Avant d'être un politicien cupide, Samuel est un scientifique, un visionnaire.


L'histoire



○ Alrun - 1183

La famille Ozla était une famille heureuse, une petite famille sans histoire vivant dans le hameau d'Alrun. Elle comptait des parents adorables ainsi que 3 enfants, deux filles et un garçon. Les deux filles, Sonja et Lily avaient un comportement très, peut-être trop protecteur envers leur frère cadet. Etouffé, ce dernier n'arrivait pas à s'épanouir complètement alors qu'il devait à son âge choisir une branche où se spécialiser. Vous imaginez ? Une erreur et sa vie était foutue. Les Ozla avaient beau ne pas être une famille extrêmement réputée, leurs voisins les appréciaient à leur juste valeur.

Précisément en face de leur maisonnette siégeait une autre petite demeure, un jeune couple venait d'y emménager, ils n'avaient pas beaucoup d'argent mais ils étaient heureux comme ça. La femme attendait un enfant, le deuxième de la famille. Il nacquit finalement en avril 83, la maison Greffen venait de me voir naître.

○ Alrun - 1190

Mon père est mort tôt, 16 mois après ma naissance exactement, d'une maladie rare. Ca ne nous a pas empêché d'être heureux mon frère et moi. Notre mère ne pouvant plus s'assumer décida de retourner chez ses parents dans la campagne pour se refaire financièrement. Mon grand-père était professeur de langues, ma grand-mère faisait des ménages là où le vent la menait... Mon grand-père me donna très tôt le goût de la littérature, je passais mes journées à lire. Bien entendu, depuis mes 6ans, j'avais entamé mes études en primaire et préférant bouquiner à aller jouer, les adultes me voyaient comme un prodige, le Messie qui quitterait Alrun pour aller vers les hautes sphères.

Ce dont ne se rendait pas compte la famille Greffen, c'est que je ne cherchais qu'à les séduire. Lorsqu'ils étaient là, à marcher sur du velours de peur de troubler mes méditations littéraires, j'empoignais un livre sur l'histoire du pays, je scandais combien j'étais fier d'être un enfant d'Edernys. Lorsqu'ils quittaient la pièce, je me remettais à lire des ouvrages scientifiques qui à leurs yeux et en particulier aux yeux du patriarche auraient été considérés comme foutaises impertinentes.

○ Edernys - 1195

Et oui j'ai 12ans, ma famille m'a envoyé vivre à Edernys dans un internat pour que j'étudie plus intensivement. Pendant ce temps, toute ma famille restée à Alrun travaille et s'arrache tous les jours pour me payer mes études en priant pour que je rentre dans les quaternaires malgré mes origines modestes. C'est à ça qu'on reconnaît un prolétaire, il s'intéresse tant à un futur à peine perceptible qu'il en arrive à oublier son présent. Mais je ne suis pas comme ça, maintenant que je vis à Edernys, j'essaye de m'excommunier de ces origines modestes.

Au dam de mon grand-père, j'ai décidé de poursuivre mes études en choisissant comme enseignement optionnel la Physique-Chimie. Désolé Grand-Père, je ne serai pas l'écrivain dont tu rêvais tant.

C'est amusant, mon grand-père est sûrement la seule personne qui a fini par voir clair dans mon jeu, par constater mes masques et par comprendre que je ne suis en réalité rien d'autre que l'ombre de moi-même, l'ombre d'un homme prêt à tout à cet âge là pour faire quelque chose de sa vie, transcender l'existence d'un simple enfant d'Alrun, le dégouterai-je ?

○ Edernys - 1206

J'ai bientôt terminé mes quaternaires. Oui, ma famille a réussi, j'étudie les Sciences, plus encore, je vis pour les Sciences, mais pas que. Grâce à l'influence de mon grand-père, j'ai bénéficié d'un enseignement philosophique. Je suis indéniablement brillant, la preuve est que tous mes derniers diplômes, je ne les ai obtenu qu'en tête de promotion. Les gens qui ne me connaissent pas pensent que je suis le fils de notables du Centre d'Edernys, si ils savaient...

○ Centre d'Edernys - 1226

Repenser à mon enfance, à ma carrière de Scientifique, puis à la jonction que j'ai faite avec ma carrière politique me procure une étrange sensation. J'ai longtemps été méprisant et arrogant, dans ma famille à Alrun, j'ai compris qu'au pays des aveugles, le borgne est Roi. Aujourd'hui, mes objectifs ne sont que militantistes. Plus jeune, je ne cherchais qu'à séduire, à montrer que moi aussi je valais quelque chose. Je voulais faire quelque chose de ma vie.

Ca y est, je suis Second Conseiller, mais encore ? Laissez moi encore un peu de temps, le temps de donner un sens à ma vie. Accomplir ce n'est pas tout, il faut aussi comprendre et assimiler. Aujourd'hui je veux devenir un réformateur, me servir de mon pouvoir pour faire avancer les choses.

Les Irréels me semblaient être une ouverture à l'utopie, je pensais que l'Homme était fondamentalement bon, que si on le laissait librement imaginer l'archétype de l'être dont il rêvait, il rêverait à quelque chose de plus juste, d'utile à notre monde. Mais je me suis laissé abuser, les Irréels ne sont que la preuve que la Science est esclave du peuple aujourd'hui. Pourtant ce même peuple est faible, qu'il soit d'Alrun ou d'Edernys. Pensent t-ils qu'ils pourraient dompter une force plus grande encore que le Soleil de leur stature arrogante ?

J'ai fini par comprendre que la vie était une panique dans un théâtre en feu, mais que gigoter dans tous les sens sans chercher à avancer intellectuellement ne mènerait à rien. Ma mission en tant que dignitaire de ce Pays est de me battre contre la paresse intellectuelle qui nous touche, c'est pour cette raison que le Maître du Conseil m'a confié l'Education, l'étude des Irréels et de la Science, pour que je réforme les vices les plus élémentaires de notre société.


Et sinon?

Pseudo : /
Age : 18ans
Personnage sur l'avatar : Van Hohenheim - FMA
Comment as-tu connu le forum : Caleb (♥)
Une dernière chose à dire ? J'ai poncé le vava de Van Hohenheim, si ça dérange son auteur, aucun soucis je le jarcle hein, c'est juste que je suis une quiche dans tout ça...

Revenir en haut Aller en bas
Lyall Koïlir Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 781
Age : 26
Fiche de présentation : Find Me
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Quartier Nord, Fondation Rhea Silva
Sexualité : Ne pas en parler
Humeur : Curieuse
avatar
Irréel
MessageSujet: Re: Samuel Greffen ♦ Un prince en topos indéfini   Lun 22 Juil - 20:42

'w' Bah moi ça me va, j'aime bien l'histoire ...
Et ça correspond bien à l'idée que je m'en était fait !

Merci d'avoir pris Samuel !!!

Amuse toi bien !!!

_________________



____

Forever and ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Samuel Greffen ♦ Un prince en topos indéfini   Lun 22 Juil - 20:42

Merci à toi beegee number 2 ;)
Revenir en haut Aller en bas
Cyrius Berkam Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 2340
Age : 26
Fiche de présentation : Pour en savoir plus sur Cyrius
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Dans des môtels dans un peu tout Edernys
Sexualité : Avec Ismahen.
Métier : Retraité forcé.
Humeur : Tendu & harassé
avatar
Réel
MessageSujet: Re: Samuel Greffen ♦ Un prince en topos indéfini   Lun 22 Juil - 20:43

Ta fiche nous va, ainsi qu'à la créatrice, on te valide donc avec très grand plaisir ! ♥

Amuse toi bien parmi nous ! ♥

_________________




[19:41:24] Ismahen Chahine : a force de boire de la bière, c'est qu'il commence à avoir des abdos Kro, le vioque


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Samuel Greffen ♦ Un prince en topos indéfini   

Revenir en haut Aller en bas
 

Samuel Greffen ♦ Un prince en topos indéfini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Izaya Orihara - Underground - [Indéfini]
» Shade Arabidopsis Thaliana - Underground - [Indéfini]
» NHŸX (01.05 — indéfini)
» Construction d'une Haiti Nouvelle: GRAHN MONDE Samuel Pierre Editeur
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: Anciennes fiches-