Partagez | 
 

 "Shut up, you lower the entire street's IQ" Mewalck J. Margin [presqu fini <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mewalck J. Margin Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 200
Age : 21
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Centre
Sexualité : Bisexuelle, En couple.
Métier : Détective privée/ Consultante.
Humeur : Déprimée.
avatar
Réel
MessageSujet: "Shut up, you lower the entire street's IQ" Mewalck J. Margin [presqu fini <3]   Mer 20 Fév - 22:44



Mewalck J. Margin
"J'aime bien être seule en fait, arrête de respirer tu me perturbes."

______


La base

Nom : Margin
Prénom(s) : Mewalck, Jane, Margaret, Tahia
Age apparent : entre 20 et 25 ans
Age réel : 27 ans
Statut civil : Réelle
Métier : Détective. Oui sans rire.
Sexualité et statut: Bisexuelle & célibataire, en profite beaucoup.
Lieu d'habitation : Centre
Description physique : Femme de taille moyenne, environ 1 mètre 70, assez mince, voire maigre. La peau très pâle, les yeux gris clairs et des cheveux couleur chocolat. Peu de poitrine en raison de sa minceur, pas très musclée non plus. Elle possède 3 tatouages; deux crânes miniatures à l'intérieur des poignets et un fait d'arabesques et de roses, sur la colone vertebrale. Les 3 sont noirs.


Le caractère

♣ TON CARACTERE ♣
Mewalck est une femme assez dure à cerner. Assez discrète et taciturne au premier abord, la jeune femme ne cache pas son intelligence et se connaissances. Mewalck aime le risque et fonce tête baissée dedans, même en ayant conscience de ce dernier. Mewalck est une femme loyale et honnête, qui ne fait pas son travail à moitié et ne laisse jamais personne qui la demande, du moins, quand il s'agit de ses clients. Malgré ça, Mewalck est caractérisée par son arrogance, son antipathie et sa capacité à cracher des méchancetés a quelqu'un qu'elle n'aprécie pas un poil. Elle passe de la jeune femme de bonne famille très maniérée à une femme manquant de savoir vivre du point de vue social. Extrèmement curieuse, elle a tendance à suivre les gens dans la rue.

Son intelligence surdévelopée, la seule chose sur laquelle elle peut compter, la rends totalement excentrique, egocentrique et lui donne de grosses sautes d'humeurs totalement imprévisibles. Ajouter à cela une grosse addiction a la caféine. Mewalck a besoin de caféine toutes les 4 heures, elle a des rituels de café et celui qui a le malheur de l'en priver s'attire les foudres de la demoiselle.

Tout cela est bien joli et ne rentre pas dans le hadicap, mais Mewalck souffre de plusieurs pathologies; la plus importante, une forme de psychose assez spéciale avec antécédants paranoïaques et une légère forme d'autisme qui lui donne une mémoire bien dévelopée mais qui la fait se replier sur elle même. Il faut aussi ne pas ommettre qu'elle souffre de claustrophobie et d'insectophobie.

Mewalck a un avis sur tout, et n'hésite jamais à discuter avec quelqu'un, du moins lorsqu'elle se sent bien. En ex-scientifique, la demoiselle a tendance à tout rationaliseret a ramener a des théories scientifiques. Les nombreux livres qu'elle a lu lui ont aussi fait acquérir une certaine culture, qu'elle n'étale pas inutilement.

Ce que Mewalck affectionne (en plus de son café) ce sont les livres, les expériences, la musique, et la technologie. Elle ne supporte pas de ne pas avoir de café, les bêtes ayant plus de 4 pattes, le contact humain trop poussé alors qu'elle ne le mêne pas et certaines personnes qu'elle jugerait in-intelligente.

Petit complexe de supériorité, grosse orgueilleuse ou encore excentrique de première classe, Mewalck n'est pas tant centré sur son petit nombril, et rêve d'avoir des enfants et de leur donner une éducation correcte.

Mewalck est totalement pour les Iréels et aurait tendance à les suivre ans un mouvement d'émancipation, mais personne ne connait sa véritable opinion à propos du gouvernement. C'est qu'elle cache bien son jeu la petite dame....


L'histoire

♣ ♣
Mewalck est née au milieu du printemps, un jour ensoleillé.
Edgar Margin, son père, était un éminent professeur de sciences dans une école quadernaire, alors que Jillian Margin, sa mère était professeur de littérature, dans la même école que son père. Les deux avaient fait fortune grâce à une série de livres at aussi grâce à la qualité de leurs cours. Mewalck était l'ainée, l'enfant tant attendue par ses parents, qui en désiraient un depuis si longtemps.

Mewalck eut un enfance facile du point de vue social et familial. Toujours vive lors des cours avec ses professeurs particuliers, toujours serviable et gentille avec les autres, elle était une enfant éveillée, qui posait beaucoup de questions petinentes, et très intelligente. Trop intelligente. Lors de sa 6e année, à l'heure d'entrer parmis les autres enfants, Mewalck ne cachait pas à ses parents et a ses professeurs qu'elle s'ennuyait, et qu'elle trouvait la classe trop lente. Lors des devoirs, Mewalck avait tendance à aller plus loin que la plupart des élèves et l'enfant commencait à se désintéresser des cours, ce qui fit baisser ses notes considérablement. Ce n'est que 2 ans plus tard que ses parents décidèrent de lui faire passer un test de Quotient Intellectuel, où elle explosa les records de sa famille avec 206 points de QI. Plusieurs psychologues qui examinèrent l'enfant ne cachèrent pas que cette intelligence était dûe à l'enseignement de ses parents et des proffesseurs particuliers avant l'entrée en classe avec d'autres enfants de son âge. Mewalck dût donc aller dans une classe à son niveau, où les élèves avaient 3 ans de plus qu'elle, donc dans le secondaire. Mauvaise idée, se disait-elle, Mewalck était cible de moqueries et de brimades. L'enfant commenca donc à se replier sur elle-même et a développer une certaine paranoïa. Dans le même lpas de temps, sa mère mis au monde un petit frère et ses parents furent bientôt débordés par ce dernier. Malgré le suivi psychologique hebdomadaire dont elle bénéficiait à propos de son intelligence et de ses brimades scolaires, cela ne suffisait pas à la calmer et ce qui devait arriver arriva; un accident.

A 11 ans, lorsque Mewalck entrait dans sa dernière année de secondaire, les élèves de son âge des classes plus petites ou de sa classe l'avaient alors dans le colimateur, elle qui était toujours avec des bonnes notes et qui ne se faisait jamais reprendre. Mewalck, déjà dans un stade de paranoïa bien avancé entreprit de se battre avec plusieurs de ses "attaquants" et dans un moment de délire, elle saisit une chaise et en assoma 3, causant un traumatisme crânien chez deux d'entre eux. Elle fut immédiatement changée d'école. Après cela, Mewalck fut examinée par plusieurs psychologues où ses crises de délire reprirent et où elle fit preuve d'une violence assez extrème. A 11 ans et demi, Mewalck partit donc dans un internat psychatrique, chose qui la traumatise encore un peu.
3 mois avec une camisole neurologique, puis 2 mois avec une camisole de force, 3 mois d'enfermement complet, sans contact avec qui que ce soit d'extérieur à l'hopital et enfin un an et demi où il fallait jongler entre l'hopital et la société, Mewalck sacrifia deux années de sa vie sans perdre ses capacités intellectuelles, qu'elle entrainait dans l'hopital avec des scientifiques. C'est donc à 14 ans que la jeune fille repris le chemin de la maison, et qu'elle découvrit un autre enfant de 3 ans, en plus du premier. Mewalck adorait cet enfant, une petite fille du nom de Julia, qui commencait à être aussi éveillée que sa soeur. Malheureusement, la petite fut rapidempent très malade et perdit la vie avant d'avoir pu atteindre les 4 ans. Mewalck n'est pas ressortie traumatisée de cet expérience dans la mesure où elle a vu le déclin de l'enfant.
Du point de vue de l'école, Mewalck fit son entrée dans le tertiaire, où elle rattrapa son retard assez rapidement et se fit encourager à devenir une élève du quarternaire à son âge. Mewalck s'était découvert une véritable passion pour la physique, la chimie et la biologie dans ses deux ans d'internat et décida de faire ses études quadernaires dans la physique chimie après avoir passé haut la main les tests d'admisssion aux quartenaires et avec le consentement de ses parents.

Mewalck entrait donc dans les quarteniares en ayant à peine 15 ans et avait trouvé sa voie: elle se disposait à devenir chimiste. Le premier diplôme obtenu, elle continua ses études avec l'aide de son père. Dès qu'elle eut son deuxième diplôme, à 22 ans, son père la fit travailler en même temps dans de nombreux laboratoires où elle avait une place assez importante, dans la mesur où elle était fille d'un grand scientifique. En même temps durant ses deux premiers diplômes, Mewalck fit la connaissance d'un jeune homme avec qui elle eut une histoire extrèmemement fusionelle, qui dura environ 4 ans, avant que ce dernier trouve la mort dans un accident de la route, percuté par un bus. Cet accident explique certainement pourquoi elle a tendance a ne pas garder un partenaire plus de 2 semaines.

Mewalck sortit de ses études a 24 ans et commenca une carière de Chimiste, puis quelques mois de professorat. C'est il y a a peine un an qu'elle décida de tout plaquer pour devenir détective privée. Depuis elle vit tranquillement, se cherche un colocataire et un/une assistante.





Et sinon?

Pseudo : Mew , Paloma.
Age : 692 ans , non 17 en fait..
Personnage sur l'avatar : Calarénice déssinée par Rann.
Comment as-tu connu le forum : Euh... j'y ai contribué? :'D
Une dernière chose à dire ? je c pa eckryr' . Non sérieux je suis désolée si c'est long, j'ai tendance à faire ma dame tartine. lelele

Revenir en haut Aller en bas
Cyrius Berkam Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 2340
Age : 25
Fiche de présentation : Pour en savoir plus sur Cyrius
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Dans des môtels dans un peu tout Edernys
Sexualité : Avec Ismahen.
Métier : Retraité forcé.
Humeur : Tendu & harassé
avatar
Réel
MessageSujet: Re: "Shut up, you lower the entire street's IQ" Mewalck J. Margin [presqu fini <3]   Jeu 21 Fév - 16:46

Wesh wesh Miss Mewalck !

Alors deux petites choses que j'ai remarquées à cette première lecture :
- le coup d'extincteur à 12 ans j'y crois pas trop trop, c'est assez lourd me semble... Donc pour une adolescente ^^" peut-être que c'est un peu trop ? (tu peux toujours y aller à coup de chaises en tout cas, ça sera plus gore *brute*)
- Il n'y a pas de voitures à Edernys ! Le Conseil n'autorise pas les véhicules particuliers (bien-être de la population je le rappelle, moins de risques d'accidents vu qu'il n'y a que les transports en commun)

Woilà woilà.

Il ne me semble pas avoir quoi que ce soit d'autre à te faire modifier.
J'ai en tout cas bien aimé lire ta fiche !
J'attends tes modifications et la lecture de Cal' pour définitivement valider ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Stain Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 771
Age : 23
Fiche de présentation : Coucou
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Sur la route
Sexualité : Inderterminée pour l'instant
Métier : Révolutionnaire?
Humeur : Énervé.
avatar
Irréel
MessageSujet: Re: "Shut up, you lower the entire street's IQ" Mewalck J. Margin [presqu fini <3]   Jeu 21 Fév - 21:21

Yoosh, pour moi c'est bon vu que j'arrive après modifications o/

Tu

es

Validéééeee lelele
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Shut up, you lower the entire street's IQ" Mewalck J. Margin [presqu fini <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Shut up, you lower the entire street's IQ" Mewalck J. Margin [presqu fini <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Matteo # shut up, you lower the IQ of the entire street.
» Eleksyonaval March 20th: Street Gangs Vs Suite Gangs - Le même chose!
» Shut up and drive — LIBRE
» [Cinéma] Eyes wide shut
» Shut up and take my money! [with Onyx and Cloud]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Présentation :: Réels-