Partagez | 
 

 Jin Archervhyme ~ Sir ! Yes, Sir !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité avatar
MessageSujet: Jin Archervhyme ~ Sir ! Yes, Sir !   Jeu 1 Aoû - 15:36



Jin Archervhyme
Steel is my body and fire is my blood

______


♣ It’s me ♣

Nom : Archervhyme
Prénom(s) : Jin
Age : 27 ans
Statut civil : Militaire
Métier : Lieutenant depuis peu à l’armée d’Edernys
Sexualité et statut: Qu’est-ce qu’on en a foutre ? On est à l’armée ! Pas dans un bordel !!! Enfin… j’ai quand même un faible pour les femmes sportives et bien en chair.
Lieu d'habitation : À la caserne ! Où est-ce que je pionce sinon ? Dans une petite piaule dans le quartier Ouest, mais je n’y vais presque jamais…
Comment je suis à l’extérieur ? Vous voulez connaître ma tronche ? Bah, si y a que ça pour vous faire plaisir… Donc, je suis assez grand, 1m85 environ, peut-être un peu plus, à vrai dire je m’en fous un peu… Mon entrainement en tant que militaire m’a permis de développer une forte musculature (merci Rascasse). J’ai également la peau mate maintenant alors que j’étais blanc comme un cul étant gosse, allez savoir quand et comment est-ce que ça s’est produit… J’ai les cheveux argentés, bon d’accord ça c’est pas naturel, je me suis fait une teinture, je vous dirais pourquoi plus tard et je mets aussi des lentilles de contacts qui font paraitre mes iris de couleur grise ou alors je porte de temps en temps des lunettes. Et puis à part ça j’vois pas grand-chose à rajouter…

♣ Comment je suis à l’intérieur ? ♣

Le caractère maintenant ??? Vous êtes sérieux ? On vous a jamais dit que vous étiez curieux ? 'Fin bref… Apparemment d’après les autres je serais quelqu’un d’intelligent, je sais pas pourquoi ils disent ça, pour moi tout ce que je fais me semble logique donc bon… Normalement je suis plutôt solitaire mais j’ai dû me sociabiliser lorsque je suis entrée dans l’armée, c’pas que j’aime pas les gens, j’ai juste pas trouvé de personne avec qui je m’entende vraiment et puis comme on dit des fois, mieux vaut être seul que mal accompagné, c’est d’ailleurs pour ça que… non laissez tomber. Mais bon après je suis quand même gentil, pète sec mais gentil. Si quelqu’un est en difficulté je vais l’aider à s’en sortir, d’abord sans intervenir directement sur le problème, juste en l’aiguillant sur deux ou trois pistes et s’il y arrive toujours pas ben j’regarderais de plus près… Ah aussi, je suis quelqu’un de plutôt acharné, lorsque je commence quelque chose, je le finis, peu importe le temps que ça doit me prendre il sera fini, pas forcément d’une traite, je priorise certaine tâche et j’en mets d’autre en stand-by, 'fin normal quoi… Bon ben je crois que j’ai fini, bon tchao alors ! Quoi ? C’est pas fini ? Rohlala…

♣ Mes amis ? Ma famille ? ♣

Qu’est-ce voulez savoir d’autre ? Mes liens avec les autres personnes ? Vous déconnez ! Non ? Vous tapez dans du personnel là vous savez ? Pas grave ? Pour vous ! Borf, de toute façon au point où j’en suis…
Donc je vais commencer par le gouvernement, pour moi tous véreux et pourri jusqu’à la moelle mais en tant que militaire je me dois de respecter le Conseil et ses membres et leurs directives à la noix. En ce qui concerne les Irréels je m’en fous un peu… ce sont des personnes plus ou moins comme les autres et c’est tout… Mes amis ? Ben j’ai mes compagnons de galère puis aussi le Capitaine Aemilia O’Aodhan, dont je suis sous les ordres depuis peu, et puis surtout cette vieille rascasse de Cyrius Berkam qui était mon instructeur pendant que j’étais qu’un pauvre troufion en apprentissage… et puis c’est tout… Quoi ? Pardon je n’ai pas bien compris le terme que vous venez d’employer, f… fam… famille ? Kézako ? Non, c’est bon je sais ce que c’est, juste que j’en ai plus, enfin plus vraiment… j’ai coupé les ponts avec eux… Pourquoi ? Décidemment vous êtes sacrément curieux… Autant que je vous raconte ma vie alors… Quoi ? Vous voulez ? Et merde ! J’aurais mieux fait de fermer ma grande gueule…

♣ Vous voulez vraiment connaitre ma vie ? ♣

Par où commencer ? Bon tout d’abord je m’appelle en réalité Joshua Isidore Nichiren Von Emyhvrehcra… On ne m’interrompt pas ! Je m’appelle bel et bien Jin Archervhyme aujourd’hui mais ça c’est parce que j’ai décidé de changer de noms lorsque j’ai rompu les liens qui m’unissaient à ma famille… C’est bon j’y viens à ma famille, je vous ai dit de ne pas m’interrompre, c’est le dernier avertissement sinon j’arrête là, compris ? Bien !

Je suis né un 27/07 (adorable petite tête blonde… ou pas… j’avais les cheveux d’un noir de jais, signe commun à tous ceux de la famille) il y a 27 ans de cela sous le nom ridicule de Joshua Isidore Nichiren Von Emyhvrehcra. La famille Von Emyhvrehcra est une famille des plus bourgeoises qui soit, vivant dans le Centre de notre cité Edernys. Elle a élevé, elle élève et elle élèvera des ingénieurs qui ont travaillé, travaille et travailleront pour la firme familiale, qui s’occupe notamment de la maintenance des trains de la ville et autre travaux du genre. C’est également une famille très à cheval sur les apparences (d’ailleurs ils s’entendent très bien avec la famille Brilland) et la bourgeoisie à tel point qu’ils arrangent des mariages avec d’autres familles bourgeoises avant même la naissance de leurs enfants…

On en arrive enfin à moi, le jour de ma naissance mon destin était déjà pré-écrit, je deviendrais ingénieur, j’hériterais de la firme et j’épouserais une fille que je ne connaitrai que le jour de mes 21 ans. Voilà quoi, une super vie de bourgeois ! J’ai donc suivi cette voie pendant les 13 premières années de ma vie. J’ai passé mes primaires et mes secondaires haut la main, sortant major de toutes les promos mais qu’est-ce que ça m’a apporté ? Rien… j’ai passé tout mon temps à étudier, tant en cours qu’en temps libre. Je ne vivais pas, je ne profitais pas de ma jeunesse, j’ai été formaté dès mon plus jeune âge pour devenir le meilleur dans mon domaine et chaque faux pas était suivi par une sanction des plus sévères… Vous comprenez maintenant pourquoi j’ai coupé les ponts ? Je n’étais pas heureux et j’étais seul…

Donc un jour peu de temps après avoir obtenus mes diplômes de secondaires, j’ai voulu discuter avec mon père, bien trop occupé (on se demande bien à quoi) pour me voir ne serait-ce qu’une seconde, qui m’a renvoyé vers ma mère. Elle était toujours à mon écoute, tant que ça allait dans son sens sinon je parlais à un mur qui me disait ce qu’elle attendait de moi et rien d’autre.
Cette fois-là j’avais décidé de leur en parler à tous les deux en même temps parce que c’était une décision importante pour moi et que je voulais être réellement écouté. Je leur sorti donc ma bombe en plein milieu d’un repas familiale en présence de mon père, ma mère, mon frère cadet (enfant pourri gâté qui faisait ce qui lui plaisait étant donné qu’aucune pression n’était dirigée vers lui) et de ma petite sœur Elizabeth (jeune pousse de futur lady, pauvre enfant…). Quelle était cette bombe ? La nouvelle comme quoi je voulais devenir scientifique… Lorsque mon père a entendu ça, il m’a ri au nez et a rejeté en bloc tous mes arguments en me sortant que j’étais son héritier et que ce serait à moi de reprendre l’entreprise familiale, ma mère semblait outrée par mes propos, mon frère se goinfrait comme à son habitude et n’écoutait pas un mot de ce qui se disait et ma sœur écouté sans rien dire et sans doute sans comprendre. Là a commencé une bataille de titans… Certes je n’avais que treize ans mais ''grâce'' à l’éducation que j’avais reçu je manipulais les mots aussi bien que certains adultes, j’ai donc essayé de débattre avec mon père… Je pense que creuser dans du béton avec une petite cuillère en plastique aurait été plus facile… Ce vieux fou était tellement têtu qu’il rejetait chacun de mes arguments sous le même prétexte : j’étais l’héritier de la famille… Au bout d’une heure d’échange à sens unique j’ai pété un câble et je l’ai littéralement envoyé chier, j’ai laissé tomber les formes et je disais tout ce qui me passait en tête, en restant un minimum poli en face de ma petite sœur, qui s’est fini par un magnifique :

''Je n’ai pas ma place dans une famille comme celle-ci, donc vous savez quoi ? Je me tire ! Pas la peine de me retenir, ma décision est prise et je ne reviendrais pas dessus. À partir de maintenant vous pouvez considérer que, moi votre fils ainé et héritier de la famille, Joshua Isidore Nichiren Von Emyhvrehcra est mort !''

À ces mots ma mère défaillit, mon petit frère me regarda d’un coup (il avait dû sentir que sa petite vie tranquille allait en prendre un coup), ma petite sœur me regardait en pleurant (pauvre petite, toi je t’apprécier bien malgré le peu de temps qu’on avait passé ensemble) et mon père… mon père n’avait pas réagi le moins du monde, il était resté assis comme si de rien n’était bien qu’il me semble qu’il était devenu pâle…

Sur ces mots et ces réactions je quittai mon siège et sortit de la salle, alla à ma chambre prendre des habits, des affaires auquel je tenais, de l’argent, bref je préparais mon sac… Au moment où je voulu quitter ma chambre, Elizabeth entra et se jeta dans mes bras en pleurs me suppliant de rester… elle avait bel et bien compris, elle était intelligente pour son âge (6 ans) ! Je la serra contre moi lui expliquant que ce n’était pas possible et je crois qu’elle fit son premier caprice avec moi me disant qu’elle voulait pas que je parte, que je devais rester avec elle… À ces mots je fondis en larmes à mon tour… Je l’embrassai tendrement sur le front avant de la repousser doucement et de lui donner le seul présent que j’avais reçu de mes parents, un pendentif auquel je tenais beaucoup, je lui mis autour du coup en lui expliquant qu’il était unique, comme elle, et que comme ça je serai toujours avec elle. Elle me regarda toujours les larmes aux yeux mais n’insista pas plus, je la serra une dernière fois dans mes bras, me releva et partit sans plus rien dire…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

J’étais parti sur un coup de tête en décidant de tout couper avec eux… Pas très malin… Foutus hormones de puberté… Enfin bon, Joshua Isidore Nichiren Von Emyhvrehcra était mort, il fallait que je change de nom, c’est là qu’est venue Jin Archervhyme, Jin pour l’acronyme de Joshua Isidore Nichiren et Archervhyme qui l’envers de Emyhvrehcra… pas très originale mais bon… Mais comment expliquer cela ? Je suis allé dans un centre pour me renseigner afin de rejoindre une école de sciences, là on me demanda mon nom et mon prénom afin de faire une recherche de je ne sais trop quoi mais bien sûr ils ne trouvèrent aucun Jin Archervhyme dans leurs registres et je donna comme excuse que j’étais un orphelin venant de la campagne en périphérie d’Alrun, là l’hôtesse d’accueil m’expliqua alors qu’aucune inscription dans aucune école ne seraient possible si je n’avais pas de papiers et me congédia presque poliment… J’essaya dans un autre centre mais le résultat fut le même. Je me dirigeai donc vers un troisième centre mais cette fois ci avec une autre méthode en tête, plus directe celle-ci, j’entrai en me présentant directement en tant qu’orphelin venu de loin et que je cherchais des papiers afin d’être un citoyen à part entière de la ville état. Ce fut encore un échec car cette fois ci l’hôtesse me regarda bizarrement et m’envoya presque chier en prétextant qu’il n’était pas aussi simple d’obtenir des papiers. Je sortis donc de cette troisième office plutôt frustré et énervé en commençant à dire que j’avais sans doute fait une connerie et qu’il vaudrait peut être mieux que je rentre au manoir en m’excusant… Au moment où je commençais à perdre tout espoir un homme taillé comme une armoire vint me voir, sur le coup j’étais pas très rassuré mais il m’expliqua qu’il avait entendu mon histoire et qu’il savait la galère que c’était parce qu’il avait vécu la même chose. Il m’expliqua donc que si je voulais me procurer des papiers et autres paperasses il fallait que je rejoigne l’armée. Il me donna un plan en m’indiquant l’emplacement de la caserne et s’en alla en m’adressant un léger sourire (assez flippant quand même…) et disparu en quelques secondes. Manoir ou école militaire ? Je croix que le choix fut vite fait.
Je pris donc la direction de la base militaire (vive le plan !) et m’inscrivis pour la prochaine rentrée qui heureusement pour moi avait lieu le mois suivant. J’ai vadrouillé pendant un mois pour des  affaires administratives, dormant et mangeant à l’hôtel (heureusement que j’avais pris pas mal d’argent) et peu de temps avant le jour de la rentrée, je tomba par hasard sur la section nécrologique d’un journal où je vis inscris mon ancien nom avec une excuse foireuse de ma mort, apparemment j’étais mort en m’électrocutant dans mon bain… Assez pitoyable comme mort mais bon je m’en fous… J’avais d’autre chose en tête à ce moment, comme être présent dans les rangs le jour de la rentrée. Je me demande bien pourquoi j’ai suivi les indications que j’avais donné à cette réceptionniste mais aujourd’hui je ne regrette pas mon choix, aujourd’hui seulement…

Donc le jour de la rentrée, on se retrouva avec une promotion d’une cinquantaine de novices, et bizarrement je me sentais pas trop à ma place… Partout où je regardais je ne voyais que des costauds, des sportifs et autres bestiaux du même genre alors que de mon côté j’étais tout gringalet, un rat de bibliothèque à lunettes… On nous présenta notre instructeur, c’était cette bonne vieille rascasse de Cyrius Berkam.

Comme vous le connaissez, il n’était pas des plus tendres avec nous… Il nous en a fait voir de toutes les couleurs, surtout à moi, lors des exercices physiques, parce que bon, la théorie ça allait, j’avais aucun problème, mais j’étais pas très doué pour le sport, à plus d’une reprise il m’a mis la pression, plus qu’à d’autres qui eux ont quitté l’école. Mais j’étais déterminé et je n’avais nulle part où aller… Et un jour, lors de nos quartiers libres, je vis un groupe de novices un an plus âgé que notre promo s’entrainait au tir, toutes armes confondues, aussi bien le pistolet que le fusil, et même qu’un arc, laissé de côté… Je m’approchai d’eux pour leur parler et leur demander d’essayer mais ils me rirent au nez… sauf un qui leur intima le silence et tout le monde se tut. Il m’expliqua qu’en tant que première année je n’avais pas le droit de toucher une arme à feu mais que si je voulais vraiment essayer je pouvais toujours utiliser l’arc. Après m’être fait rire au nez comme ça, j’allai pas repartir comme ça. J’attrapai donc l’arc et je me retrouvai aussi empoté qu’une poule avec son œuf, nouveaux rires, mais cette même personne les regarda et ça suffit à les faire taire. Là il m’aida un peu à me dépatouiller et me montra comment faire, et la flèche parti d’un coup et atteignit la cible. J’étais étonné et fier de moi, pour une fois que je réussissais un acte sportif, mais le garçon m’intima de recommencer seul. Là je fis moins le fier… je repris l’arc en main, attrapa une flèche et banda l’arc, je pris une grande inspiration, retint mon souffle, prit le temps de viser et décocha la flèche qui partit droit en plein cœur de la cible… Sur le coup je crois que je fus aussi bluffé que le reste de l’assistance… à partir de ce moment ils m’invitèrent à les rejoindre tous les jours pour m’entrainer avec eux, ce que j’acceptai avec un grand plaisir. Cette réussite me donna confiance en moi et je décidai qu’à partir de ce jour je m’entrainerai dur chaque jour… si bien que l’attitude de Berkam changea, il devint encore plus dur et exigeant envers moi (il se fout de moi ou quoi)…

La première année consista à nous apprendre les rudiments de l’armée, aussi bien pratique (athlétisme, endurance, maniement d’armes diverses, etc) que théorique (hiérarchie, stratégie, etc). Les deux années suivante étaient axées sur une spécialisation dans un domaine, bizarrement je choisis le maniement d’armes à feu (cela me rappeler ce moment où j’ai tiré à l’arc) et blanches (pour une meilleur défense au corps à corps). Au début j’étais réellement nul dans ces domaines, sauf pour le tir à l’arc, je faisais mouche à chaque fois si bien qu’on me surnomma Archer (d’ailleurs ça me suit toujours un peu…) en référence à mon habilité à l’arc et à mon nom… Je me sentais à l’aise avec et je ne voyais pas ce qu’il y avait de gênant à être archer, mais ce n’était plus dans les mœurs, donc je me mis au fusil sniper, c’est ce qui se rapprochait le plus du maniement d’un arc. Ce fut une réussite, je tirais aussi bien, voire mieux, et plus loin encore. Pour les armes blanches, c’était autre chose, on utilisait des couteaux de combat ou des dagues, au choix, c’était du combat au corps à corps, chose que je n’avais jamais faite, mais au final, après deux-trois (cent) dérouillés, je compris que ce n’était qu’une lecture du corps de l’adversaire et qu’il fallait s’adapter pour contrer la résultante de cette lecture.

La dernière année était quant à elle une préparation à la vraie vie de soldat, on eut donc le droit au même régime que des soldats, à des exercices sur le terrain, des entrainements de plus en plus difficile et tout ça en étudiant en plus des bouquins écrits par d’anciens militaires relatant leurs expériences…

Au bout de ces quatre années d’entrainement je sorti diplômé et encore une fois, mais cette fois ci à ma plus grande surprise, major de ma promo. On dit au revoir au petit Joshua tout gringalet, et bonjour à l’athlétique Jin ! C’était un nouveau départ pour une nouvelle vie et pour cela je décidai de couper le dernier lien qui me restait avec ma famille, mes cheveux. Je changeai de coiffure et de couleur pour ce qu’elles sont aujourd’hui.

Je commençai donc ainsi ma vie de bidasse. C’était pas si difficile que ça finalement, on y avait été préparé juste avant, la seule nuance était qu’on avait plus de théorie ni d’exercice pratique, on était directement sur le terrain à accomplir les missions données par nos lieutenants et capitaines. La plupart du temps j’agissais seul car le travail d’équipe ne me semblait pas nécessaire, non pas que je trouve ça inutile, l’union fait la force, mais parce que les premières missions me semblait faisable pour une seule personne. Je fus plus d’une fois enguelé par mes supérieurs pour mon attitude, mais il ne pouvait pas me reprocher autre chose car toutes les missions confiées à mon unité étaient réussies, plus ou moins grâce à moi mais chut… Autrement pour les missions périlleuses je faisais prôner le travail d’équipe prévenant les autres des dangers que j’anticipais je ne sais trop comment en plus de conseils donnés au cas où certains événement arriveraient… Là encore on me réprimanda pour non écoute des ordres mais ça n’allait pas plus loin…

On me convoqua un jour pour passer toute une batterie de test physique que j’ai pensé n’être qu’une routine et un banal examen médicale, puis on me fit passer des tests écrits, là j’ai senti un truc louche, comme si on m’examinait pour certaines raisons… Cette journée se termina dans un bureau pour ce que je pensais être un énième savon mais à la place on me fit m’assoir en face d’un plateau d’échec derrière lequel était assis un colonel médaillé et re-médaillé… Là il me sortit comme quoi il avait entendu parler de moi et de mes ''prouesses'' et qu’il voulait faire une petite partie d’échec contre moi… Je ne compris pas pourquoi mais je me voyais mal refuser.
La partie commença et ne finit que quelques heures plus tard sur un pat de ma part. Une fois le pat déclaré, je m’écroulai dans un long soupir sur le dossier de ma chaise, tandis qu’en face de moi le colonel s’enfonça doucement dans son fauteuil, comme si de rien n’était mais je voyais bien qu’il était légèrement épuisé par ce duel mental. Une fois qu’on eut tout deux repris notre calme, il me félicita et me combla d’éloges sur notre partie, m’expliqua qu’il avait rarement fait des parties aussi intéressantes et prenantes et qu’il était rare de rencontrer d’aussi bon stratège, surtout de mon âge, d’ailleurs j’ai pas précisé mais ça faisait à peine quatre ans (donc j’avais 21 ans) que j’étais sorti de l’école militaire… Après quelques rires, il reprit son sérieux et me regarda dans les yeux et m’expliqua que s’il m’avait convoqué aujourd’hui et si j’avais passé tous ces tests c’était pour voir pour une possible promotion au rang de lieutenant mais m’expliqua que malgré mes résultats plus que bon, il me trouvait encore un peu beaucoup trop imprévisible au vue de mes "exploits" lors de mes missions et apparemment ça s'en ressentait sur ma façon de jouer… Mais apparemment je devais lui plaire en tant qu’individu parce qu’il continua discuter ainsi de tout et de rien jusqu’à la tombée de la nuit.
Moi ? Lieutenant ? Je suis désolé mais non ! Je suis un homme de terrain pas un bureaucrate ! Dans ce cas pourquoi j’suis quand même Lieutenant vous vous demandez, tout simplement parce qu’ils ont trouvé LA bonne excuse pour me faire passer à ce rang…

Il y a de cela à peu près un an aujourd’hui, les scientifiques firent ce qu’ils appellent une ''avancée majeure'' en créant une substance nommée Illuvis qui, pour ceux qui s’en injecte, permet de créer un être qu’ils ont imaginé. Ces êtres sont appelés des Irréels et peuvent être très humain comme très inhumain d’apparences, ce que j’entends par là c’est qu’il y en a qui se fondent totalement dans la masse tandis que d’autres se détachent un peu plus… Je sais de quoi je parle étant donné qu’aujourd’hui certaine de nos missions consistent à arrêter des Irréels illégaux, car oui il y en a… Au début ce n’était qu’une expérience de laboratoire mais on ne sait trop comment l’Illuvis s’est retrouvée entre les mains de dealers et s’est répandu dans tout Edernys et Alrun, permettant à certain junkies de créer des Irréels, certain plutôt humain d’autre carrément original… Il n’est donc pas rare pour nous de retrouver des Irréels totalement perdu en pleine ville avec un bec de canard, des oreilles de lapin, des yeux de koala, une queue de chat ou bien d’autre chose… tout dépend de l’imagination du créateur.

Enfin bon, j’me fous un peu de tout ça et des détails, on me dit de faire quelque chose, je m’exécute. On en arrive donc à une partie qui me fait un peu beaucoup chier, ma promotion (oui c’est bon je sais, je suis pas normal comme gars). Donc, avec cette affaire d’Irréels et de dealers, ils m’ont re-convoqué pour me promouvoir au rang de Lieutenant sans me laisser le temps de placer un mot car ils avaient besoin de plus d’hommes capables de gérer d’autres personnes directement sur le front et c’est tombé sur ma pomme, je pense pas être le seul mais moi j’aurais préféré ne pas être promu quitte à laisser ma place à un autre…
Donc bon, maintenant on dit bonjour Lieutenant Archervhyme !
Si seulement ça s’était arrêté là, ils m’ont en plus muté dans une autre unité, sous le commandement d’une gonzesse capitaine de mon âge, le Capitaine Aemilia O’Aodhan. Attention car sous ses airs de chaton se cache une vraie tigresse. Elle sait mener ses hommes à la baguette tout en gardant sa féminité et sa beauté (je crois que je suis amoureux).

Voilà, je crois que j’ai tout dis. Donc pour résumer, je suis aujourd’hui Lieutenant sous les ordres du Capitaine O’Aodhan au bout de dix ans dans l’armée après avoir passé quatre ans à l’école militaire suite à ma fugue de la maison familiale. ENJOY !


♣ What else ? ♣

Pseudo : Sora ou Sora-nii
Age : Allez savoir ;)
Personnage sur l'avatar : Archer de Fate Stay Night
Comment as-tu connu le forum : Je sais pas… c’est venu un jour et PAF ! Ça fait des chocapics…
Une dernière chose à dire ? ENJOY !!! (après une semaine de panne internet ><)
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Stain Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 771
Age : 22
Fiche de présentation : Coucou
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Sur la route
Sexualité : Inderterminée pour l'instant
Métier : Révolutionnaire?
Humeur : Énervé.
avatar
Irréel
MessageSujet: Re: Jin Archervhyme ~ Sir ! Yes, Sir !   Jeu 1 Aoû - 17:56

COUCOU LE MILITAIRE.

Première chose, j'ai le droit de me plaindre sur la longueur de la bio? Non? :tearplz: 

Nan j'rigole, vous faites ce que vous voulez hein (je pleurerai en silence y_y)

Alours, voilà ce qu'on a relevé avec la capitaine :
• Ton lieu d'habitation à la caserne -> oui tu peux être asocial et vouloir prendre les tours de garde à la caserne le week end, m'enfin c'est un peu triste quand même de passer sa vie là-bas xD Donc si tu pouvais préciser où tu vas quand tu reviens en ville, ça serait pas mal :3
• Ensuite, le recensement. A 13 ans tu es encore mineur donc je pense pas que dans les bureaux de recensement ils te laissent te créer une nouvelle identité comme ça ^^' D'autant que c'est un peu bizarre qu'il dise vouloir aller à l'armée alors qu'il veut être scientifique? Donc ce qu'on te propose c'est de te présenter directement à l'armée (pour une raison qu'on te laisse trouver), ils acceptent les gamins des rues et autres vagabonds du moment qu'ils se font recruter, et fournissent donc des papiers. 
• Autre chose, la promotion. Je veux bien qu'une partie d'échecs montre les capacités de réflexion m'enfin accorder une promotion là-dessus, qui plus est pour passer capitaine, c'est un peu gros x) Pourquoi ne pas laisser les choses se faire naturellement, vu qu’apparemment tu te fais déjà remarquer? Et je pense que si l'armée veut te faire capitaine, ils te font capitaine xD Donc à toi de voir comment tu modifie ça ^^ 
• Dernier point, faudra mettre ton avatar à la bonne taille ^^ 

Voilà voilà, bon courage pour modifier la fiche :)

_________________
J'écris en Darkorchid maintenant >:3

______




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aemilia F. O'Aodhan Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 1365
Age : 24
Fiche de présentation : Let's meet here will ya?
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Une petite maison en campagne
Sexualité : Hétéro, maman
Métier : Capitaine de l'armée d'Edernys
Humeur : Troublée
avatar
Militaire
MessageSujet: Re: Jin Archervhyme ~ Sir ! Yes, Sir !   Jeu 1 Aoû - 18:07

Alors comme cela, on veut tâter de mon cher et tendre fouet? lolface Comme c'est aimable!!

Je me permet de rajouter avant cela un point aux remarques énoncées par Calou, cher futur collègue soit qu'il faudrait que tu donnes ton avis à la fois sur le gouvernement et sur les irréels =) Voilà! Au plaisir de te voir bientôt jouer ton loupiot, petit koala!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re : Jin Archervhyme ~ Sir ! Yes, Sir !   Ven 2 Aoû - 3:11

Je suis d'accord avec toi sur les points énoncé Calou ^^' moi même après relecture je me disais que c'était un peu gros ^^' (sauf pour l'habitation, là c'était voulu mais je change si vraiment ça gêne)
Donc je pense que pour le recensement je vais suivre tes conseils et carrément modifier le passage de la partie d'échecs, et le faire passer lieutenant car encore trop imprévisible... Et Lia, je donne mon avis sur les Irréels, "j’me fous un peu de tout ça et des détails, on me dit de faire quelque chose, je m’exécute" sachant que je parlais des Irréels juste avant mais s'il faut plus de précision je le ferais.
Et en ce qui concerne l'image, je suis allé trop vite, j'ai créé le compte et posté aussi vite que j'ai pu avant d'embaucher et je me suis trompé de case pour mettre le lien, mais c'est bon, c'est corrigé.
Donc je modifierais ma fiche demain si je peux.
Sur ce, bonne nuit !
PS : désolé Calou pour la longueur de la bio >< j'ai été inspiré sur ce coup là ><

PS 2 : édité !
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Stain Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 771
Age : 22
Fiche de présentation : Coucou
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Sur la route
Sexualité : Inderterminée pour l'instant
Métier : Révolutionnaire?
Humeur : Énervé.
avatar
Irréel
MessageSujet: Re: Jin Archervhyme ~ Sir ! Yes, Sir !   Dim 4 Aoû - 18:43

Aah mais il faut le dire quand tu édites, sinon on le voit pas! ^^ 

Alors, il me semble qu'on te l'avait déjà dit pour Léo mais la seule ville en dehors d'Edernys c'est Alrun, donc tu ne peux pas te présenter au recensement avec comme excuse que tu viens d'une autre ville x) 
Et je vois que tu as amoindri la promotion, mais encore une fois baser ça sur une partie d'échec c'est un peu gros... Il faudrait quelque chose de plus "officiel", comme des tests d'aptitude par exemple?

Hésite pas à reposter quand tu auras édité pour qu'on le voie!

_________________
J'écris en Darkorchid maintenant >:3

______




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Jin Archervhyme ~ Sir ! Yes, Sir !   Jeu 15 Aoû - 2:31

Edité ^^ (en espérant que cette fois ce soit la bonne...)
Revenir en haut Aller en bas
Aemilia F. O'Aodhan Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 1365
Age : 24
Fiche de présentation : Let's meet here will ya?
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Une petite maison en campagne
Sexualité : Hétéro, maman
Métier : Capitaine de l'armée d'Edernys
Humeur : Troublée
avatar
Militaire
MessageSujet: Re: Jin Archervhyme ~ Sir ! Yes, Sir !   Jeu 15 Aoû - 11:16

Alors, après modifications mon grand, c'est tout bon. Je laisse Cy te mettre ta couleur. Bienvenue chez les verts Lieutenant! Au plaisir de vous botter le fion prochainement :3

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re : Jin Archervhyme ~ Sir ! Yes, Sir !   Ven 16 Aoû - 1:54

Merci mon Capitaine ! -w-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jin Archervhyme ~ Sir ! Yes, Sir !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jin Archervhyme ~ Sir ! Yes, Sir !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: Anciennes fiches-