Partagez | 
 

 Karl Mayer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité avatar
MessageSujet: Karl Mayer   Mer 14 Aoû - 23:43



Karl Mayer
Le sexe est un combat ; l'amour est une guerre.


______


La base

Nom : Mayer
Prénom(s) : Karl
Age : 48 ans
Statut civil : Réel
Métier : Conseiller Militaire
Sexualité et statut: Hétérosexuel jusqu'à preuve du contraire / Célibataire
Lieu d'habitation : Centre d'Edernys
Description physique :
1m95 pour 110 kg de muscles. Cheveux blonds qui entourent un visage carré incrusté de deux (oui ben quoi je précise hein) yeux verts au regard un peu fou, appuyé par des lunettes. C'est concrètement la vision première que l'on a. S'ajoutent à cela un style vestimentaire certes confortable mais surtout carré conformément à la réglementation ; cette habitude se ressent également quand il est en civil. Très soucieux de son apparence, il la soigne le plus possible. Une démarche assurée et une expression carrée complètent un tableau d'une froideur fascinante.


Bananes, conserves...oui je suis une ordure !



Mettons les pieds dans le plat, Karl est une belle ordure. Saisissez ce concept et vous aurez approximativement compris 95% du personnage. Cependant la première chose que l'on comprend de lui quand on est à l'armée et son incroyable efficacité pour diriger les hommes. Il observe une grande autorité qui peut aller jusqu'à inspirer la crainte – et sa carrure d'armoire à glace n'y est certainement pas pour rien. C'est un homme d'expérience dans le milieu comme en témoignent sa rigueur et son caractère décidé. Préférant agir plutôt que causer, chaque choix est pleinement assumé jusqu'au bout. Et Karl ne fait pas de compris ; ce serait montrer de la faiblesse.

Parfait chef d'orchestre avec ses militaires, Karl les mène à la baguette ou au fouet selon vos désirs et votre capacité à obéir. Ne prenez pas le risque de le défier ou de refuser d'exécuter ses ordres : son caractère effrayant réside dans le sadisme qu'il entreprend, préférant ne rien dire devant mais se venger de manière impitoyable par derrière. En effet, ayant eu à diriger des opérations toutes plus difficiles les unes que les autres, Karl possède en lui un sang froid suffisamment élevé pour calmer tout un régiment. Il a la rage et la vivacité dans le cœur et possède avant tout une inconditionnelle envie de vivre qui fait de lui un (com)battant exceptionnel.

Karl affiche à ses subordonnés un modèle, une icône et un exemple à suivre. Quelque chose qu'on n'ose pas contredire et qui impose le respect. Il possède cependant une seconde facette très sombre qui, lorsqu'elle s'exprime, ne s'oublie pas. Karl le dit et l'affirme avec fierté, c'est un homme de pouvoir aussi vicieux qu'une femme. S'il ne vous flanquera pas de raclée à la première insulte, attendez-vous à un coup bas au moins à la hauteur de votre affront...


Rapports de Guerre


La vie de Karl commence réellement à sa huitième année de vie. Les années qui ont précédé ce stade ne sont qu'un étalage pathétique d'une vie modeste. Le seul soutien qu'il a pu avoir pour commencer sa vie fut sa mère. Pas de père, pas de frères, rien. Juste une pauvre femme atteinte d'une maladie due à la malnutrition subie par les habitants des bas fonds d'Edernys. Huit années pendant lesquelles Karl a erré, volant, piquant, fouillant pour se nourrir. Lorsqu'à huit ans, un soir de décembre, sa mère succomba au froid qui la rendait plus vulnérable que jamais, Karl décida qu'il était temps d'arrêter les conneries.

Débarassé de cet appui-boulet qu'était sa génitrice, Karl, qui désormais n'avait plus rien à perdre, s'est lancé avec vigueur sur le chemin de cette vie qu'il ne voulait pas perdre aussi facilement que sa foutue mère. Enchaînant les petits jobs afin de pouvoir se nourrir – quand il ne volait ni ne fouillait dans les poubelles – il commença l'école deux ans plus tard que ses congénères. En se faisant des camarades de rue, aussi violents et vifs que lui, il put gratter de temps à autre l'hospitalité des familles correspondantes. Mais vivre 24h/24 avec un ami se révélait différent que de le voir quelques fois à l'école et en récré. Partager l'intimité d'un autre homme du même caractère que soi est une brutale remise en question envers soi-même qui fit partie de son éducation et de son chemin vers la tolérance d'autrui.

Karl comprit rapidement que si l'argent ne se trouvait pas dans nos poches, c'était le courage et la rage de vivre qu'il fallait y piocher pour s'élever. C'est ainsi que, toujours plus vieux que ses congénères, il accéda difficilement à son tertiaire afin d'entreprendre les études nécessaires à intégrer l'armée. Son niveau scolaire s'améliorant, les petits boulots devinrent eux aussi plus gratifiants ; faut dire que passer du récurage des chiottes dans un hosto à jardinier dans une maison de luxe c'est quand même pas si mal.

Lorsqu'il dut apprendre à manier des armes et entreprendre des exercices difficiles constitués pour améliorer l'endurance physique des novices, il comprit que l'armée avait été le bon choix et fut heureux pour la première fois de sa vie de ne pas s'être trompé. Il semblait avoir trouvé sa voie et n'avait plus qu'à rester lui-même et travailler aussi dur qu'il le faisait dans la rue pour monter en grade. Sauf que cette fois-ci, il y avait une récompense à la clef.

Froid, famine, angoisse, désespoir, avait formé sa meilleure expérience de la vie, expérience à côté de laquelle la victoire contre la concurrence parut chose terriblement aisée. La diplomatie n'avait pas toujours sa place dans ce climat où en général la force physique primait sur la morale. C'est ainsi qu'il forgera concrètement cette identité pleine de sang froid, derrière laquelle pouvaient se cacher les idées de vengeance les plus rageuses et les complots les plus abjects. Karl sentit vite monter en lui la soif de pouvoir, mais surtout voir le regard des hommes plus âgés se poser sur lui, d'abord par mépris, ensuite par discernement, et enfin par fierté. Le regard de ses supérieurs constitua celui d'un père qu'il n'avait jamais eu pour l'épauler et le pousser sur le chemin de la vie.

Fort de ses succès diplomatiques (car oui, il y en a eu) et de la solidarité dont il faisait preuve auprès de ses congénères, Karl réussit enfin à obtenir le garde le plus élevé de l'armée, jusqu'à ce que la place correspondante au conseil devienne vacante. Ainsi, il prit place avec fierté sur le siège de son prédécesseur, à quarante ans, certes plus vieux de quelques années que ses collègues, mais en tout cas pas moins fort et expérimenté dans son domaine.

Après avoir réussi à obtenir ce poste au bout de longues décennies de labeur, Karl est prêt à tout pour le conserver, y compris régler ce différend dans un bain de sang...utilisant des Réels, des Illuviens, ou encore des Irréels, qui selon lui feraient de parfaites recrues pour constituer la plus puissante armée du monde.



Et sinon?

Pseudo : J'en ai tellement qu'on va dire Karl pour faire simple ♥
Age : 19 ans et demi
Personnage sur l'avatar : Alexander Anderson - Hellsing
Comment as-tu connu le forum : De partenaires en partenaires ~~
Une dernière chose à dire ? /

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Stain Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 771
Age : 23
Fiche de présentation : Coucou
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Sur la route
Sexualité : Inderterminée pour l'instant
Métier : Révolutionnaire?
Humeur : Énervé.
avatar
Irréel
MessageSujet: Re: Karl Mayer   Mer 14 Aoû - 23:47

BIEN ce fut fastidieux, mais tout est bon! Mayer est définitivement adopté xD

Bienvenue parmi nous \o/

_________________
J'écris en Darkorchid maintenant >:3

______




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aemilia F. O'Aodhan Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 1365
Age : 24
Fiche de présentation : Let's meet here will ya?
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Une petite maison en campagne
Sexualité : Hétéro, maman
Métier : Capitaine de l'armée d'Edernys
Humeur : Troublée
avatar
Militaire
MessageSujet: Re: Karl Mayer   Mer 14 Aoû - 23:49

(Merci forumactif de nous faire suer, pauvres mortels >< ) Sinon, ben encore bienvenue et félicitations pour ta validation ! :3 (et je persiste: Karl est vraiment une ordure :3) Amuse toi bien parmi nous!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Karl Mayer   

Revenir en haut Aller en bas
 

Karl Mayer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Karl Briullov !
» KARL DE BAVIERE — u;c
» Léna Mayer
» Karl Friedrich Schinkel (1781-1841)
» KARL LEVESQUE SI W TE ANKO VIVAN NOU TE KAP EPAGNE NOU DE LAVALAS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: Anciennes fiches-