Partagez | 
 

 Eskä Vowel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité avatar
MessageSujet: Eskä Vowel.   Ven 10 Jan - 14:01



Eskä Vowel
Ma mère, c'est le trottoir.

__


La base

Nom : Vowel
Prénom(s) : Eskä
Age apparent : 15 ans
Age réel : 68 ans
Statut civil : Irréel
Métier : Voleur ?
Sexualité et statut: Heu... ce n'est pas vraiment le genre de questions auxquelles je pensais devoir répondre...
Lieu d'habitation : Les rues d'Edernys.

Description physique : Petit et vicelard, ça compte comme une description physique ? Bon, va pour petit alors. Vicelard, je vous le réserve pour plus tard. Nous disions donc, petit. En même temps, vous me direz "forcément, c't'un gamin, s'il faisait deux mètres dix ce serait un peu bizarre". Oui mais, sache jeune éphèbe effronté, qu'en vrai j'ai 68 balais. Donc j'ai quelque peu loupé le coche. La faute à mon ivrogne de daronne... mais ça c'est encore une autre histoire. Sinon, j'aime bien mes yeux. Ils sont bleu, mais genre un vrai bleu, bleu bleu, pas bleu pâle ou bleu vieille flotte comme certaines minettes en bas-âge, non non, bleu bleu genre bleu piscine, et ce bleu-là ben il est chouette. Après, on pourrait remarquer sur ma face de pet quelques cicatrices dûes à tous mes combats de rue en free-fight contre des dragons à quatre têtes et douze queues. Non, sans rire, les chiens errants sont vraiment agressifs quand on a jeté son dévolu sur le même morceau de viande qu'eux... Heureusement que j'ai une bonne écharpe. Non mais sans blague : elle est anti-vent-dans-les-yeux-quand-elle-est-assez-remontée, parce que même si j'ai pas froid c'est quand même assez chiant, anti-mochitude, parce qu'elle est assez jolie quand même, et anti-morsure-de-chien-dans-la-jugulaire. Vraiment très utile, je vous jure.


Le caractère

Vamourirfilsdechien

Vicelard. Ah, ça y'est, je l'ai enfin casé ! C'est que j'y tenais, comprenez... Laissez-moi développer : forcément, à force de vivre sur le trottoir, ça forge le caractère (de merde). Alors oui, pour parfois avoir un abri le soir, j'ai fais quelques petites choses dont je ne suis pas fier. Mais au moins, maintenant je connais la proportion de détraqués sexuels qui courent encore les ruelles peu fréquentables de notre belle métropole. Le plus souvent, j'ai quand même évité de voler. J'estime que les petites gens ont plus besoin que moi de leur petit confort. C'est que moi, je suis habitué aux clebs qui nous pissent dessus pendant qu'on dort. Malheureusement, à quelques reprises, c'était soit 5 Nis en moins pour eux, soit une nuit dehors en plus pour moi, alors j'ai vite fait de flanquer mes convictions au placard.
Pragmatique. Voire un tantinet pessimiste. En même temps, vu le quotidien que je me tape, vous allez pas en plus me demander de voir des oisillons roses à chaque coin de rue. Alors oui, c'est vrai, pour le type en face de moi en train de me taper la discute, ça peut devenir un peu chiant à la longue : je parle pas des masses quand j'ai rien à raconter. Et j'ai rarement des trucs à raconter. A part ça, j'accorde rarement beaucoup d'attention aux sujets courants. Tout ce qui fait polémique en ce moment - ces drogués d'Illuviens, les autres Iréels, et ces chiens du gouvernement -, j'en ai un peu rien à carrer. Mais j'arrive à m'en sortir comme ça, alors ça me va. Je suis au courant que la vie ne fait pas forcément des cadeaux. Parfois, souvent même, elle préfère vous flanquer une grosse merde de chien sous votre godasse plutôt qu'un billet de 50. Mais je pense que c'est le genre de trucs qu'il faut accepter d'emblée si on veut s'en sortir.
Caustique. Ca, c'est une des choses que la vie ne m'a pas encore enlevé. J'ai beau vivre comme un clebs, j'ai réussi à garder mon humour. De merde, certes, mais humour quand même. Et ça c'est plutôt chouette.


L'histoire

C'est la merde

Pour moi, au début, y'avait rien. Je suis plutôt d'accord avec ces couillons de fanatiques sur ce point-là. Par contre je suis pas d'accord sur la suite.
Pour moi, ça a commencé comme ça : le noir, puis un hangar sombre, des gémissement, des plaintes, et puis finalement le froid. Oui je sais, dit comme ça, ça ressemble à rien. Laissez-moi vous la refaire avec le décodeur : je suis un irréel. Oui, vous l'aviez deviné, forcément, vous avez lu la 5e ligne du premier paragraphe... bref. J'ai pas saisi tout de suite ce qui m'arrivait quand j'ai vu le jour. Enfin, la nuit plutôt. Quoique, je sais pas vraiment si c'était le jour où la nuit, vu l'obscurité qui régnait dans le hangar. Ma créatrice avait eu recours à des vieux trafiquants louches pour se procurer sa dose, alors forcément, les conditions de ma "naissance" n'étaient pas des plus resplendissantes. Les chances que j'avais de survivre à une telle entrée en matière étaient minces, mais bon, faut dire qu'elle avait un moral d'acier la mamie. La daronne en question était une vieille bique de la banlieue qui n'avait jamais rien réussi de sa vie. Le genre à voler des patates à la tire pour manger le soir. C'est d'ailleurs le seul truc bien que je tiens d'elle... bref, l'antiquité se sentait seule et triste et n'avait jamais réussi à trouver son Apollon, donc pas de marmaille pour elle. En ayant recours à l'Illuvis, elle pensait pouvoir faire son bébé toute seule. Alors elle est allée voir dans la première ruelle sombre, et le reste s'est passé tout seul. Mais apparemment, quand elle a vu le résultat (autrement dit ma tronche de cake), la mama n'a pas semblé satisfaite, vu les cris qu'elle poussait. La pauvre passait vraiment pour une hystérique. Bon gré mal gré, j'ai donc fini sur le pavé. Pas de chance, hein. C'est pas grave, au moins elle me semblait plutôt en bonne santé. C'est pas que je m'inquiète pour elle hein, mais vu qu'on est maintenant liés par le destin, j'aimerais bien ne pas clamser demain...


Et sinon?

Pseudo : Trouduc. Non je déconne (quoique). Choisissez : Luce, Tani, Eska... Ou sinon Paul c'est cool aussi.
Age : L'âge de m'envoyer en l'air en fumant des clopes et en descendant des mojitos en toute légalité.
Personnage sur l'avatar : Mortimer de Pokémon !
Comment as-tu connu le forum :
Une dernière chose à dire ? Pingouin

Revenir en haut Aller en bas
Lyall Koïlir Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 781
Age : 25
Fiche de présentation : Find Me
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Quartier Nord, Fondation Rhea Silva
Sexualité : Ne pas en parler
Humeur : Curieuse
avatar
Irréel
MessageSujet: Re: Eskä Vowel.   Dim 12 Jan - 1:07

Bon bon !

Après ces petites modifs, perso je ne vois plus rien à redire !

Bienvenu chez les Irréels ! o/

_________________



____

Forever and ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Eskä Vowel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bonjour, serais-tu un Iréel ? [Eskä Vowel, Eztia Naradkova, Rodageit Durden.]
» "J'ai jamais eu le sens de l'orientation." [Walter C. Burnes & Eskä Vowel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: Anciennes fiches-