Partagez | 
 

 Captain Fabulous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James F. Harper Date d'inscription : 27/02/2014 Messages : 452
Fiche de présentation : Hi, Captain Fabulous
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Quartier Nord
Sexualité : Everyone
Métier : fondateur de Rhéa Silva
Humeur : Fabulous
avatar
Réel
MessageSujet: Captain Fabulous    Jeu 27 Fév - 11:58



James. F. Harper
The 'F' stands for Fabulous

______


La base

Nom : Harper
Prénom(s) : James Fabian
Age apparent : 35
Age réel : 39
Statut civil : Réel
Métier : Gourou (join the cult!)
Sexualité et statut: tout le monde
Lieu d'habitation :Quartier Nord
Description physique :
James est plutôt grand (1m84) et plutôt large d'épaules. Il a une bonne carrure quoi, avec du muscle, du fessier rebondi et des pouces de bonne taille (si vous voyez ce que je veux dire). Il a les yeux bleus clairs, les cheveux bruns, coiffés façon « oh, quelle coïncidence, je viens de me réveiller et mes cheveux font déjà du hairporn même en était un poil ébourriffés », le tout agrémenté d'un sourire colgate. Il prend soin de son corps James. Il a la peau douce, parce qu'il prend le temps de l'hydrater tous les matins, les ongles coupés courts et impeccables aussi, pas un poil qui dépasse non plus. Bin oui, dans son métier, l'apparence, c'est important. Et même dans la vie de tous les jours. Il est bien conscient de sa sexitude, et encore plus que cette sexitude s'entretient. Niveau style vestimentaire... James est plutôt fan des fringues vintages, mais attention, toujours classe, façon capitaine de l'armée d'Edernys d'il y a soixante-dix piges, même s'il se permet des variantes du genre dans la couleur de la chemise ou des bretelles. En général, sa tenue se compose d'une chemise bleue claire, ou bleu foncée, parfois verte claire (parce qu'il est bien conscient que ça va avec ses yeux), pantalon large dans les tons gris, agrémenté d'une ceinture et d'une paire de bretelles (oui, parce que James est très open, et a du mal à garder son pantalon, mais on y reviendra, alors faut au moins ça pour qu'il garde son futale). Le must de sa garde-robe ? Le long manteau militaire gris foncé des capitaines de l'armée d'Edernys d'il y a une bonne soixantaine d'années. Oh, il a jamais été dans l'armée. Mais il trouve que cet uniforme était quand même assez fabulous, et que ça renforce un peu plus sa fabulousité naturelle. Ce style militaire a qu'il cultive depuis sa sortie de l'adolescence a d'ailleurs inspiré son choix de pseudonymes. Il est désormais connu sur la scène public d'Edernys comme le Capitaine James Harper.

Le caractère

♣ TON CARACTERE ♣
Que dire sur James ? (a part qu'il est Fabulous quoi) Comme il l'a été dit un peu plus tôt, James est très open. Sa sexualité, c'est pas gay ou hétéro, c'est tout le monde. Il peut considérer de coucher avec tout le monde ou presque. Pas parce qu'il a des standards très bas, il pense littéralement que tout le monde est hot quoi. Du coup, sentimentalement, c'est un peu la même chose. Il se doute bien qu'un jour, il va tomber amoureux de quelqu'un, mais que ce soit une femme, un homme,... absolument ranafout quoi. Il est aussi le roi de l'insinuation, plus ou moins ouverte. Il peut être direct, très direct, plus indirect, indirect libre (ah, on me signale dans l'oreillette que ce sont les types de discours et que ça n'a presque rien à voir). Et il est tactile. Tout est prétexte à se toucher (même d'un point de vue tout à fait innocent hein, genre petite main sur l'épaule, patpat, et tout le toutim).
Il est aussi du genre charismatique. Faut bien ça pour être gourou en même temps. Même s'il ne se voit pas exactement comme ça. Lui, il est sur terre pour rendre la vie de tout le monde un peu plus fabulous. Et rendre la vie des autres fabulous, ça passe aussi par leur montrer à quel point les irréels sont hypers méga trop cools quoi, et il a bien conscience que ça, ça passe par une bonne communication, d'où l'intérêt de la fondation Rhéa Sylva. Il est aussi drôle. Bon public aussi, y a pas mal de choses qui le font rire. Mais quand il bosse, là c'est autre chose. On suit les directives qu'il donne, on part pas en solo. Il est du genre à réparer les conneries des autres quoi. Il travaille beaucoup, il faut dire que la cause des irréels lui tient vraiment à cœur. Quand il est question de son organisation, il est prêt à mouiller la chemise (et pas que dans un concours de t-shirt mouillé hein), aller sur le terrain pour des choses plus ou moins légales, ça ne l'effraie pas. Il est aussi plein de ressources. Ça marche pas de cette manière ? Bin on va bidouiller comme ça et comme ça et oh, tiens, ça passe. Il est donc loin d'être bête, mais il est parfois irréfléchi, à la limite de la provocation.

C'est aussi un bon samaritain. Derrière le sourire colgate, il a un cœur gros comme ça (et y a pas que ça qu'est gros hein. Oui, c'est si vous avez pas capté la première insinuation). Irréel en galère ? Il peut vous dégoter un truc : un lieu où rester, un boulot, des papiers... Ou si vous êtes un gosse un peu paumé, ça marche aussi. Ou un homme. Ou une femme. Tout le monde j'vous dis. Mais en même temps... faut pas le pousser quoi. Il est gentil, loyal, il a des tendances protectrices, mais il peut être le plus gros bâtard de tous les temps si vous lui cherchez un peu trop des poux, à lui ou à ses proches. Pas sans aller jusqu'à la cruauté hein, même s'il prend parfois des décisions qu'on pourrait qualifier de moralement discutables. Pas qu'il le fait de gaieté de cœur non plus.
Alors il est social, amical, avenant, tout le toutim. Mais paradoxalement, on pourrait le qualifier de froid. Il ne vous dira jamais qu'il vous aime, ou qu'il tient à vous, ou qu'il est fier de vous. Il va vous le montrer, plus ou moins explicitement, avec une tape amicale sur l'épaule (il est tactile je vous rappelle), mais pas plus.
Il a aussi tendance à tout garder pour lui. Il vous en veut, il va pas vous le dire. Il est triste, pareil, il va pas le dire. The show must go on quoi. Cette tendance à tout garder pour soi inclus aussi son histoire personnelle. Pas grand monde connaît sa vie. Il parle rarement de sa famille, ni de ce qu'il faisait avant de s'ériger en défenseur des irréels. Il a de la thune, mais personne est trop sûr de savoir d'où ça vient. Il bricole pas mal de trucs, mais pareil, on sait pas trop d'où ça vient ses talents en électronique. En tout cas, ça le détend, mais il devient un poil bordélique. Un câble par-ci, un tournevis par-là, des circuits imprimés dans des endroits chelous... Il a un cycle de sommeil hum... particulier ? Faire des nuits blanches, ça ne le dérange pas, principalement parce que parfois, ses nuits sont agitées, et pas dans le bon sens du terme.

L'histoire

♣ TON HISTOIRE ♣
James est né il y a de cela trente-neuf ans, à l'hôpital du quartier Est d'Edernys. C'était le premier enfant de Jim et Maria Harper. Après lui ont suivi Andrea et Marcus. Son enfance a été matériellement confortable. Avec un père banquier et une mère scientifique, on était à l'abri du besoin chez les Harper, surtout que le paternel a eu du nez, et a su placé le pécule de la famille au bon moment, dans les bonnes affaires. Cet instinct financier a permis à la famille de s'élever socialement. Mais d'un autre côté, avoir ce niveau de richesse, ça implique de travailler, beaucoup, souvent. Jim Harper était donc plus ou moins un fantôme pour sa famille, rarement là, toujours accroché à son téléphone, prêt à bondir hors de la table familiale pour finir un dossier urgent. Oh, ça partait d'un bon sentiment, il voulait vraiment offrir le meilleur à sa famille. Mais il a fini par passer complètement à côté. Ça a d'ailleurs été une forte source de ressentiments pour James, à l'adolescence. Comme sa mère travaillait elle aussi, James s'est retrouvé à baby-sitter ses frère et sœur : vérifier les devoirs, jouer avec eux, leur faire à dîner, parfois même les mettre au lit. Étrangement, il n'en veut pas autant à sa mère qu'à son père, probablement parce que celle-ci prenait la peine de téléphoner pour prévenir qu'elle allait rentrer tard et pour s'assurer que tout allait bien. Et d'une manière générale, elle loupait moins souvent le repas familial que le paternel.
Scolairement parlant, James se trouvait dans la moyenne haute pendant le primaire et le secondaire. Loin d'être idiot, il obtenait parfois la meilleure note, mais il était loin d'être au même niveau que le petit génie de sa classe. Ce bon niveau scolaire lui a permis d'avoir le choix de son orientation en tertiaire. Comme il ne savait pas vraiment ce qu'il voulait faire de sa vie (qui a une idée précise de ce qu'il veut faire à 13 ans?), il a choisi le truc le plus général possible, histoire de pouvoir se réorienter au cas où.  Évidemment, son père aurait bien aimé le voir poursuivre une carrière dans la finance, c'est à peu près à ce moment-là que les premières tensions sont vraiment apparues. L'argent, ça ne l'intéressait pas spécialement, et il n'avait pas spécialement envie de suivre les traces d'un père absent. James, il aimait bien les bidules électroniques. Bricoler des radios réveils en classe de technologie, il adorait ça. Une fois, il a même modifié une console de jeu pour en faire une radio. Le seul truc, c'est que dans son enthousiasme, il avait oublié qu'il avait cédé ladite console à son petit frère. Le petit Marcus, alors âgé de 9 ans, ne l'avait évidemment pas très bien pris, mais James a su se faire pardonner en enchaînant les petits boulots pour en racheter une nouvelle. Pas question de demander de l'argent à son père ou sa mère, il avait de la fierté. En plus, il avait fait une bêtise, c'était à lui de réparer.
C'est à la fin de ses études tertiaires que James a adopté le look militaire rétro qu'il a encore aujourd'hui. Au départ, c'est parti d'un rien du tout : une soirée sur le thème historique. James avait choisi d'y aller en uniforme de capitaine des années 1150. Comme il se trouvait assez fabulous avec le manteau, il s'est mis à le mettre un peu tous les jours. Et comme il s'est aussi aperçu que ça ne rendait pas pareil avec un jean et un t-shirt, il a adopté une partie de l'uniforme qui allait avec. En tout cas la chemise et le pantalon. Ça ne veut pas dire qu'il s'habille 24/7 comme ça. Parfois vous allez le voir en jogging, en jean, en calbute. Tout nu (Damian est déçu d'être aveugle là tout de suite). Mais ces fringues-là, il les trouvait absolument classe. Nouvelle source de tensions avec son père d'ailleurs, pas vraiment fan de cette phase. Ce à quoi James lui a  gentiment rétorqué qu'il avait perdu le droit de critiquer ses choix vestimentaires après avoir loupé 3 fois d'affilées l'anniversaire d'Andréa. C'est aussi à cette période qu'il s'est aperçu que les filles, il aimait bien. Oh et les garçons aussi. Et puis tout le monde, en fait. Tout le monde avait un petit quelque chose de différents qui pouvaient l'attirer.
Entre-temps, James s'était décidé pour une carrière, celle des renseignements. Il trouvait ça assez intéressant, plus intéressant que tout ce qu'il avait envisagé de faire de sa vie en tout cas. Aussi poursuivit-il ses études en quaternaire pour pouvoir poursuivre dans cette voie. C'est pendant sa troisième année de quaternaire que James a perdu sa mère dans un accident. Maria s'intéressait beaucoup à la chimie, mais lors d'une expérience, une goutte de Diméthylmercure a traversé son gant de protection, et sa peau. Trop tard pour réagir, la neurotoxine avait déjà paralysé tous ses muscles et son système respiratoire, la faisant suffoquer. Son frère et sa sœur ont pleuré, évidemment. James n'était pas certain de pouvoir se permettre ce luxe. Il avait comme la sensation que s'il commençait, il ne pourrait plus s'arrêter. Nouvelle cause de ressentiment pour son père, qui est arrivé plusieurs heures après l'accident. Depuis, James ne lui a plus adressé un seul mot.
La vie a continué. James a validé son premier, puis son second diplôme. Comme il était évident que son père ne semblait toujours pas décidé à s'occuper de sa famille, même après la mort de sa femme, James a gardé un œil sur ses frère et sœur. Bien sûr, il est possible que son père se soit juste enfermé dans le travail pour éviter de penser à sa femme disparue, mais ça n'a pas suffit à James. Il avait besoin de son père, Marcus et Andréa avaient besoin de lui.
Après avoir validé son deuxième diplôme de quaternaire, James est donc entré aux services de renseignements, au départ, comme simple analyste. Devant un ordinateur, à trier, classer, rédiger des rapports sur les informations collectés. Au départ, c'était pour la qualité des transports, ce genre de trucs. Traiter les sondages de satisfaction de la population, mettre en relations les études d'efficacité des transports etc... et puis il est passé analyste pour quelque chose d'un peu plus confidentiel : traiter les renseignements concernant les petits délinquants etc. Déterminer si tel ou tel indic était digne de confiance, ce genre de trucs. Sauf qu'au bout d'un moment... il commençait à s'emmerder derrière son bureau. A 28 piges, il avait un peu l'impression de s'encroûter. Alors il a posé sa candidature pour être agent de terrain. Ça a pris du temps, il a dû repasser par la case formation, passer des tests d'aptitude physique, et enfin, il a été accrédité à aller sur le terrain.
Son boulot consistait maintenant à collecter les informations, et non plus à les traiter. Traduction : interroger les indics qui prétendaient avoir des infos, suivre certaines personnes et les observer, poser un micro par-ci, une caméra par là, manipuler untel ou untel en se servant de divers leviers pour lui faire cracher des infos (l'argent, les affinités avec le gouvernement, chantage aussi)... espionnage de base quoi, tout ça pour garantir la sécurité d'Edernys, évidemment. Sauf que James n'avait pas toujours l'impression de faire des choses moralement justes. Devoir laisser partir un type abject sous prétexte qu'il donnait des infos plus ou moins viables, alors qu'on enfermait le pauvre gosse qui avait piqué de la bouffe parce qu'il avait faim, ça le révoltait. Il a le sens de la justice James. Surtout qu'il était parfois contraint de travailler avec des collègues assez abjects. Un ou deux en particulier, qui trouvaient ça normal de soutirer des informations à un drogué en le fournissant en dose. Un agent du gouvernement qui deale de la drogue pour des infos... En soi, complètement abject. Mais qu'en plus ses mêmes agents réagissent par un « merde, va nous falloir un nouvel indic, l'autre a fait une overdose »... là c'était trop, il a démissionné. Il pouvait se le permettre après tout, même s'il se refusait à piocher dans la fortune personnelle, il avait constitué un bon pécule, au fil du temps, il pouvait se permettre de vivre dessus quelques temps. Et il avait de toute façon vu assez de merde comme ça pour une seule vie. Sauf que... bricoler de l'électronique... ça allait bien cinq minutes, et qu'il commençait à doucement se faire chier.
C'est à ce moment-là que lui est venu l'idée de la fondation Rhéa Silva. Au départ, c'était surtout histoire d'améliorer la vie des gens. Ok, le gouvernement veillait aux besoins de tout le monde, mais ça voulait pas dire que les gens étaient heureux. Alors James voulait essayer de rendre leur vie fabulous. Pousser les gens à viser un peu plus haut que le métro-boulot-dodo, et donner un coup de pouce plus appuyé à ceux qui avaient vraiment du mal à s'en sortir à coup de conférences, de meetings et tout le toutim. Et puis, les irréels sont arrivés. Personnellement, il trouvait ça génial, avant même d'en avoir rencontré,  et pas seulement parce que ça élargissait ses possibilités de relations sexuelles. Quand en plus il en a rencontré quelques uns, ça l'a encore plus emballé, peut-être parce que certains étaient plus humains que certains êtres humains. Son enthousiasme pour les irréels a vite commencé à transparaître dans ses interventions pour sa fondation, encore plus quand l'annonce d'un recensement a été faite, et encore plus quand il s'est aperçu du nombre d'irréels illégaux qui traînaient sans but dans la ville. Il pouvait quand même pas laisser passer ça. Alors il a légèrement orienté le but de sa fondation. Rendre la vie des gens fabulous, certes, mais pas seulement les réels, les irréels aussi. Surtout, les irréels en fait. Ça passait aussi bien par des meetings d'informations pour convaincre les réticents que non, les irréels n'étaient pas des monstres, mais aussi par des moyens plus officieux. Du genre, fournir des papiers aux irréels illégaux, les aider à trouver un lieu pour vivre, aider ceux qui se trouvaient sous le joug d'un créateur pas très respectable à s'enfuir. Il va même jusqu'à en accueillir certains pour une durée plus ou moins longue chez lui, là où il a basé le siège de Rhéa Silva : il a acheté une baraque d'une taille respectable dans le quartier Nord. Jardin, pas mal de chambres, des grandes pièces... Pas qu'il était particulièrement ravi de piocher dans l'importante réserve constituée par le paternel, mais ça servait une bonne cause, alors il a fait une croix sur sa fierté là-dessus. L'endroit grouille toujours de monde : entre les irréels réfugiés, les volontaires et les salariés... il y a toujours de l'agitation, mais ça ne le dérange pas. Il reste que les motivations de James restent un peu flous. Pourquoi s'engage-t-il à ce point dans cette cause ? Mystère, il n'en parle jamais, comme il ne parle quasiment jamais de ces années de services aux renseignements. Ce qui peut pousser certains à ne pas lui faire entièrement confiance. Difficile de croire sur parole un mec, aussi fabulous soit-il, qui vous dit qu'il veut vous aider, comme ça, par pure bonté d'âme. Avec les récentes décisions prises par le conseil, comment va réagir Captain Fabulous ?

[Concernant la longueur de la fiche je euh... n'aurais qu'une seule chose à ajouter. PARDON PARDON PARDON PARDON PARDON PARDON PARDON PARDON PARDON]

Et sinon?

Pseudo : PokPok
Age : 5 ans et demi
Personnage sur l'avatar : alors... pour l'instant y en a pas, mais ça sera Jack Harkness (Doctor Who/Torchwood)
Comment as-tu connu le forum : Bah... ça parlait de cul alors euh... ça a fait sonné mon radar
Une dernière chose à dire ? I'm Fabulous.

Revenir en haut Aller en bas
Roxane Verlet Date d'inscription : 12/05/2013 Messages : 203
Age : 21
Fiche de présentation : Do it like a dude.
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Un petit appartement dans le Centre d'Edernys où elle héberge Kai.
Sexualité : Hétérosexuelle et célibataire plutôt blasée par la gente masculine.
Métier : Étudiante de Droit en quaternaires et protectrice d'Irréels sans moyen.
Humeur : Maussade.
avatar
Illuvien
MessageSujet: Re: Captain Fabulous    Jeu 27 Fév - 13:45

Ah la barre de rire :') Je l'adore déjà, notre Captain Fabulous !

Fais-moi une petite place dans tes liens, je suis sûre qu'avec Roxane qui se pose aussi en protectrice des Irréels, y a moyen de faire quelque chose de sympa ♥️

 Bonne fin de fiche colgate 

_________________

_'__'__'_


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Cyrius Berkam Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 2340
Age : 26
Fiche de présentation : Pour en savoir plus sur Cyrius
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Dans des môtels dans un peu tout Edernys
Sexualité : Avec Ismahen.
Métier : Retraité forcé.
Humeur : Tendu & harassé
avatar
Réel
MessageSujet: Re: Captain Fabulous    Jeu 27 Fév - 16:51

Captain fabulouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuus \o/

_________________




[19:41:24] Ismahen Chahine : a force de boire de la bière, c'est qu'il commence à avoir des abdos Kro, le vioque


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
James F. Harper Date d'inscription : 27/02/2014 Messages : 452
Fiche de présentation : Hi, Captain Fabulous
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Quartier Nord
Sexualité : Everyone
Métier : fondateur de Rhéa Silva
Humeur : Fabulous
avatar
Réel
MessageSujet: Re: Captain Fabulous    Sam 1 Mar - 14:34

update : l'histoire de James est là, je pense la peaufiner encore un peu, mais je la poste histoire d'avancer le staff. Si en plus y a des trucs à corriger, je ferais d'une pierre deux coups. De toute façon, il me reste un RP à finir avec Walty, en plus des vignettes à ajouter, avant de pouvoir etre fabulousement validé.

Je réitère également mes excuses pour la longueur de la fiche. JE SUIS UNE MISERAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAABLE (mais je suis aussi fabulous)
Revenir en haut Aller en bas
Aemilia F. O'Aodhan Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 1365
Age : 24
Fiche de présentation : Let's meet here will ya?
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Une petite maison en campagne
Sexualité : Hétéro, maman
Métier : Capitaine de l'armée d'Edernys
Humeur : Troublée
avatar
Militaire
MessageSujet: Re: Captain Fabulous    Sam 1 Mar - 21:15

I want some faaaaabuuulouuuuus  lolface 

Plus sérieusement, ta fiche me semble toute bonne o/ (dois je préciser que j'adore le coco XD?) Amuse toi bien parmi nous Captain Fabulous!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
James F. Harper Date d'inscription : 27/02/2014 Messages : 452
Fiche de présentation : Hi, Captain Fabulous
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Quartier Nord
Sexualité : Everyone
Métier : fondateur de Rhéa Silva
Humeur : Fabulous
avatar
Réel
MessageSujet: Re: Captain Fabulous    Sam 1 Mar - 21:25

OH YEAH

Lia, sache que le capitaine t'adore aussi  fufufu (et pas seulement pour les boobs, aussi pour le booty)
Revenir en haut Aller en bas
Lyall Koïlir Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 781
Age : 26
Fiche de présentation : Find Me
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Quartier Nord, Fondation Rhea Silva
Sexualité : Ne pas en parler
Humeur : Curieuse
avatar
Irréel
MessageSujet: Re: Captain Fabulous    Sam 1 Mar - 21:34

Bon eh bien pour moi c'est tout bon aussi.

Pour info, et pour ceux qui se diraient "ouaiiiis heuuuuu c'dégueulaaaaasse, un nouveau Réel validé alors que le groupe est fermé ..."
En nous parlant de son personnage, le staff a proposé à la rôliste d'axer son personnage comme gourou, pour les futurs événements à venir, puisque l'on trouvait plus intéressant qu'un vrai perso soit ainsi que de le jouer en PNJ.

James Harper a donc une importance contextuelle, désolée pour ceux qui veulent des Réels mais c'est comme ça =/ ...

En tous cas félicitations pour cette fiche, et à très vite pour de belles aventures 8D

_________________



____

Forever and ever:
 
Revenir en haut Aller en bas
James F. Harper Date d'inscription : 27/02/2014 Messages : 452
Fiche de présentation : Hi, Captain Fabulous
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Quartier Nord
Sexualité : Everyone
Métier : fondateur de Rhéa Silva
Humeur : Fabulous
avatar
Réel
MessageSujet: Re: Captain Fabulous    Sam 1 Mar - 21:48

Merci O staff. Tu es fabulous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Captain Fabulous    

Revenir en haut Aller en bas
 

Captain Fabulous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Recherche: Captain Cortez
» Captain Marvel - Walter Lawson
» + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)
» [Octobre] Taeyang Captain Hook
» Steve Rogers - Captain America

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Présentation :: Réels-