Partagez | 
 

 Allô - Travis Daniels - James F. Harper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité avatar
MessageSujet: Allô - Travis Daniels - James F. Harper   Mer 30 Avr - 18:36


.     Lundi matin. Le réveil sonne, suivi de gémissements incompréhensibles. Marc, mon mari, est déjà débout, plein d’énergie, et moi je reste là, amorphe. Je ne sais que trop bien ce qui m’attend dans trois, deux, un… Nooon… Il a enlevé la couette ! Pourquoi ? Pourquoi moi !? Un courant d’air me chatouille les pieds et j’ai n’ai plus d’autre choix que de me lever afin de commencer la semaine. Grincheux, je glisse une jambe hors du lit. Lorsque mon pied touche enfin le sol, le carrelage glacé me lance un désagréable frisson jusque dans la nuque. Lundi matin, chagrin.

.     Un baiser et un café plus tard, je me sens prêt à affronter ma journée. Je jette un rapide coup d’œil au calendrier sur mon AYphone :  un rendez-vous téléphonique avec un nouveau client à 10h et un déjeuner avec une collègue. Pour une fois, je ne suis pas trop chargé ! Alors que je range la table du petit déjeuner, Marc se lève pour aller prendre sa douche. Quelques secondes plus tard, j’entends l’eau couler bruyamment. « Tu viens ? » me lance Marc avec un ton que j’ai appris à reconnaitre. Je regarde ma montre et me dit : Tant pis, je serais en retard au bureau.

.     A 8h47, les cheveux mouillés et le  sourire au lèvres, je pousse la porte du cabinet sur laquelle on peut lire : Pierson&Specter, Cabinet d’Avocats. Visiblement intriguée par ma bonne humeur et mon léger retard, la réceptionniste me suit du regard, inquisitrice. « Que nous vaut cet air réjoui, Monsieur Daniels ? ». « Il faudra poser la question à l’autre Monsieur Daniels ! Bonne journée, Madame Grant. ». Je salue d’autres collègues aux détours des couloirs, embrasse quelques joues en passant puis pousse une porte vitrée ornée de mon nom en lettres dorées. A peine entré, je sens mon portable vibrer dans la poche de ma veste. Tout en m’installant à mon bureau, je décroche. C’est ma patronne : « Travis ! C’est Rebecca. Juste un coup de fil pour te rappeler que tu dois t’occuper de notre nouveau client aujourd’hui ! Mon assistant t’a laissé un dossier sur ton bureau et il faut absolument que tu le lises avant d’appeler. Il y a tout ce qu’il faut savoir sur le client, Monsieur Harper, et sa fondation Rhéa Silva. Tu as beaucoup à faire alors je te laisse. Je te fais confiance. Au revoir ! ». Quelques bips suffirent à me faire comprendre qu’elle avait raccroché avant même de me laisser dire un mot. Une femme autoritaire, ça, il n’y avait aucun doute.

.     Rhéa Silva. Je connaissais très bien la fondation. Après mon accident avec l’Illuvis et l’apparition de mes pouvoirs, j’avais regardé de très près leurs activités. Son créateur semble être un homme honnête et foncièrement philanthrope. Je n’aurais aucun mal à m’entendre avec lui. Puis, il faut bien l’avouer, j’étais intrigué par le personnage. Lui aussi était près à aider les Irréels. Peut-être sera-t-il capable d’apporter une réponse au mystère entourant la disparition de ma fille. Enfin. Je mis fin à ma rêverie et me plongeai dans l’épais dossier.

.     Une heure plus tard, me voilà incollable sur Rhéa Silva. Plus excité que jamais, je saisis le téléphone et compose son numéro. Il est 10h et mon cœur bat à la chamade. Ça sonne.  
Revenir en haut Aller en bas
James F. Harper Date d'inscription : 27/02/2014 Messages : 452
Fiche de présentation : Hi, Captain Fabulous
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Quartier Nord
Sexualité : Everyone
Métier : fondateur de Rhéa Silva
Humeur : Fabulous
avatar
Réel
MessageSujet: Re: Allô - Travis Daniels - James F. Harper   Mer 30 Avr - 19:47

James considérait déjà qu'il avait eu une dure semaine. Il n'était pourtant que lundi, il n'était debout que depuis trois heures, mais oui, de son point de vue, la semaine avait été éprouvante. Il raccrocha ce qui lui semblait être son millième coup de fil de la journée (mais qui n'était en réalité que le septième), et se cala contre le siège de son bureau, plaquant ses paumes contre ses paupières fermées. A peine une minute plus tard, on frappa à la porte, et c'est avec un brin de mauvaise humeur mêlée de découragement qu'il marmonna :

« Entrez ».

Il fit glisser ses paumes de ses mains à ses joues, en même temps qu'il redressait la tête. Clare, son assistante, venait d'entrer. Elle tenait un éternel dossier sous le bras, une tasse de café dans la main et, une assiette avec un croissant.

« Ok, qu'est-ce qui se passe ? »

« Rien » s'étonna son assistante, sourcils froncés.

« Un café, soit. Mais le croissant en prime, ça veut dire... »

« Que tu n'as pas pris ton petit-déjeuner » coupa Clare avec un sourire. « Rien d'autre, promis ».

« … Tu marques un point » admit James. « Qu'est-ce qu'on a ? »

« Emploi du temps » annonça Clare, abandonnant son dossier sur un coin de bureau, dégainant son téléphone de sa poche.

James leva les yeux au ciel, la débarrassa de la tasse de café qu'elle lui avait apporté, et en avala plusieurs gorgées pour se mettre d'attaque. Il sortit son propre téléphone de sa poche, et déverrouilla le tiroir de son bureau contenant son agenda. Oui, à l'ère du numérique, on pouvait se demander pourquoi le fondateur de Rhéa Silva gardait un agenda relié de cuir à anneaux dans un tiroir verrouillé de son bureau, alors qu'il suffisait d'une simple connexion internet pour synchroniser l'agenda de son téléphone avec celui de Clare. Après tout, c'était dangereux, de garder une copie. Oui, mais on n'était pas non plus à l'abri d'une panne de téléphone ou d'ordinateur, et dans ces cas-là, une copie papier de son répertoire et de ses rendez-vous, soigneusement enfermé dans un tiroir verrouillé par un code était des plus utiles.

Il ouvrit l'agenda à la page du jour, posant son téléphone ouvert sur l'application rendez-vous juste à côté, pendant que Clare se penchait par-dessus son épaule.

« Ton rendez-vous de 14h est avancé à 13h, c'est important pour... ».

« Je sais, financement, autre chose ? »

« 15h, préparation de meeting, 16h, entretien avec un Créateur. Les points de rendez vous ont changé, je synchronise avec ton téléphone ».

« Hum hum » approuva pensivement James, pendant qu'il recopiait de son écriture droite et régulière les rendez-vous dans son agenda.

« Et rendez-vous téléphonique dans cinq minutes ».

« Avocat, Pierson & Specter, c'est noté. Autre chose ? »

Son assistante ouvrit l'épais dossier qu'elle traînait partout avec elle, et en sortit un sous-dossier couleur orange. Oh, orange, ça voulait dire des tonnes de choses à signer.

« Je te déteste ».

« Non, pas du tout » se moqua la jeune femme.

Elle lui adressa un dernier sourire, avant de récupérer son téléphone et de sortir de son bureau pour le laisser tranquille. James soupira, pressant la touche rafraîchir du clavier de son ordinateur, tout en avalant une nouvelle gorgée de café. Lorsque cinq nouveaux mails apparurent dans sa messagerie, il retint une nouvelle grimace. Oh, ça allait être une dure journée...

La sonnerie du téléphone le tira de ses réflexions. Il prit une profonde inspiration, se redressa, tirant à lui stylo et bloc-note. Il laissa sa main en suspension au-dessus du combiné le temps d'une sonnerie, puis il s'en empara et le colla contre son oreille. Juste le temps de passer en mode "business".

« James Harper » annonça-t-il.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Allô - Travis Daniels - James F. Harper   Lun 5 Mai - 20:49

Entendre sa voix me suffit à imaginer le personnage. Masculin et séduisant. Un homme autoritaire qui aime être obéit. Un homme de pouvoir. Je le voyais à son bureau avec un regard sérieux  et un costume sur mesure, sa tête dans sa main et son poing sur la table, installé dans sa chaise comme un roi sur son trône. Cette simple pensée me fit frissonner. Son murmure dans mon oreille me fit vibrer. James Harper. J’avais déjà chaud. Je desserrai ma cravate soudainement trop étroite autour de mon cou. Tout en renforçant ma prise sur le téléphone, je répondis en toussotant :

« Monsieur Harper ! Travis Daniels du cabinet Pierson & Specter à l’appareil ! J’espère ne pas vous déranger. Après le départ en retraite de votre ancien avocat, j’ai l’honneur de pouvoir prendre la relève. J’ai donc étudié votre dossier et celui de votre fondation. Malgré le respect que je porte à mon ancien collègue, j’ai remarqué qu’il avait omis un récent changement de loi qui pourrait considérablement avantager Rhéa Silva. Il faudrait que nous puissions en discuter dans de meilleures conditions. Qu’en dites vous ? »

Je gardais mon sérieux tant bien que mal, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
James F. Harper Date d'inscription : 27/02/2014 Messages : 452
Fiche de présentation : Hi, Captain Fabulous
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Quartier Nord
Sexualité : Everyone
Métier : fondateur de Rhéa Silva
Humeur : Fabulous
avatar
Réel
MessageSujet: Re: Allô - Travis Daniels - James F. Harper   Lun 5 Mai - 21:24

« Monsieur Harper ! Travis Daniels du cabinet Pierson & Specter à l’appareil ! J’espère ne pas vous déranger. Après le départ en retraite de votre ancien avocat, j’ai l’honneur de pouvoir prendre la relève. J’ai donc étudié votre dossier et celui de votre fondation. Malgré le respect que je porte à mon ancien collègue, j’ai remarqué qu’il avait omis un récent changement de loi qui pourrait considérablement avantager Rhéa Silva. Il faudrait que nous puissions en discuter dans de meilleures conditions. Qu’en dites vous ? »

Eh bien. Monsieur Travis Daniels, du cabinet Pierson & Specter était diablement efficace songea James, en plein milieu de la tirade de son interlocuteur. Malgré tout, le fondateur de Rhéa Silva retint un rire, se frottant l'arête du nez.

« Votre prédécesseur n'est pas parti parce qu'il était temps qu'il parte à la retraite. Il s'en est servi comme excuse parce que je me suis fait tiré dessus et que s'occuper de moi et de ma fondation devenait un beau merdier ».

Bon. Il était direct. Pas très diplomate, de son propre point de vue, mais direct. Aussi essaya-t-il d'alléger un peu l'atmosphère.

« Enfin... La cicatrice me fait gagner en capital sexy... » soupira James.

Savoir que son ancien avocat ne s'occupait pas parfaitement bien de lui ne l'étonnait pas non plus. Il n'avait jamais eu l'air très emballé par la fondation et son concept.

« Je suppose qu'il vaut mieux que vous sachiez dans quoi vous vous embarquez. Ma fondation s'occupe des irréels, et cela amène des... déconvenues de ce genre. Au vu de l'aspect hautement polémique du sujet, si vous voulez vous retirer, c'est maintenant ou jamais ».

Il n'avait aucune objection à chercher un autre avocat maintenant. Quoique... il aimait bien la voix de celui-ci.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Allô - Travis Daniels - James F. Harper   

Revenir en haut Aller en bas
 

Allô - Travis Daniels - James F. Harper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?
» Allée Centrale
» Davy James' Fiche technique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: RPs abandonnés-