Partagez | 
 

 Viladra Memphis - U.C -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité avatar
MessageSujet: Viladra Memphis - U.C -    Mer 14 Mai - 10:38



Viladra Memphis
Ce qui est créé par l’esprit est plus vivant que la matière. (Baudelaire)

______


La base

Nom : Memphis
Prénom(s) : Viladra
Age apparent : 24 ans
Age réel : 31 ans
Statut civil : Irréelle
Métier : Cuisinière
Sexualité et statut: F - Célibataire
Lieu d'habitation : Quartier sud

La bêtise est souvent un ornement de la beauté.

Il l’a voulu jeune, jolie, le visage fin et la chevelure d’un noir de jais. Il l’a voulu comme sa sœur et son souhait fut exaucé à quelques détails près… On ne joue pas avec la nature et lorsque l’on va à l’encontre de celle-ci, elle se charge toujours de vous rappeler quelle est votre place : sa création. Sa chose. Et non le contraire.
Viladra a été créée à l’image d’une jeune fille aujourd’hui défunte qui se nommait autrefois Livadra. Les plus observateurs noteront le mélange des lettres… Néanmoins, la qualité de l’imagination du créateur n’était pas assez précise, et cela donna un rendit un peu différent de ce qui était attendu.
Viladra ressemble à une humaine à s’y méprendre hormis certains éléments qui la démarquent des autres. D’une taille plutôt élevée bien qu’elle ne soit pas non plus trop en dehors des normes, elle mesure un bon mètre quatre-vingt et n’a aucun mal à se déplacer dans une foule quand il y a trop de monde. Sa minceur lui conférant une apparence fragile bien qu’il n’en est rien, elle ne possède pas de formes provocantes mais a une morphologie plutôt bien proportionnée. La peau hâlée, de longues jambes et un buste fin, elle ne possède rien sur son teint qui ne soit étrange et affiche une gestuelle toute en souplesse qui démontre tout de même une certaine différence avec un humain. Portant pour la plupart du temps des vêtements de couleurs foncées, elle n’a aucun style qui se démarque réellement mais la légère coquetterie féminine que lui insuffla son créateur la pousse à apprécier les petites breloques en argent comme des boucles d’oreilles ou des boucles de ceinture stylisées. En dehors de cela, elle ne paraît pas spécialement venir d’un quartier aisé mais elle n’affiche pas non plus une pauvreté ou même un cadre de vie démuni.

Son visage est ce qui porte toutes les marques qui la différencient des autres et qui permettent de la voir rapidement comme une irréelle, bien qu’elle pourrait trouver des raisons pour le démentir si l’envie de dissimuler sa nature lui venait. Les traits fins, un petit nez droit surmontant une bouche aux lèvres pleines et naturellement rosées, elle a, au quotidien, des yeux d’un vert intense qui ne semblent pas vraiment naturels. Une longue chevelure d’un blanc de neige encadrant ses pommettes hautes et lui coulant dans le dos comme une cascade de soie, il s’agit là d’une erreur de son créateur qui, à la base, la souhaitait d’un noir d’onyx. Un air constamment serein, voire inexpressif, Viladra a la possibilité d’éprouver des sentiments mais la fragilité mentale de son façonneur lui a insufflé un détachement souvent constant de la réalité qui, lorsqu’elle ne fait pas attention, lui donne une apparence figée comme si rien ni personne ne pouvait réussir à atteindre sa conscience. Néanmoins, lorsqu’elle ne se perd pas dans les méandres de son être, elle peut très bien sourire et afficher une expression avenante si jamais elle avait besoin de nouer des liens.
En dehors de ses cheveux de neige et ses yeux verts, Viladra possède une deuxième particularité due à sa nature d’irréelle. Effectivement, son âme étant légèrement chamboulée par sa création pour la moins hasardeuse, elle peut avoir des sautes d’humeur qui la rendent plus ou moins agressive voire carrément violente. Dans ces moment-là, ses yeux d’ordinaire couleur émeraude virent au jaune mordorée, lui donnant un air de rapace et assombrissant son visage. Evidemment, il s’agit ici de cas assez rares où il faut vraiment une très bonne raison car il est bien difficile de la mettre en colère.

Etant une irréelle, Viladra possède des capacités physiques différentes de celles des humains. Ne se dépensant pas trop, elle n’a pas souvent besoin de sommeil et peut s’en passer sur des périodes suffisamment longues pour qu’elle puisse apprécier autant la vie diurne que nocturne. Plus résistante et donc moins sensible à la douleur, comme tous ses confrères, elle peut effectuer des tâches difficiles ce qui aurait pu faire d’elle une bonne déménageuse. Mais bon, elle a opté pour la cuisine. Son taux de régénération étant aussi élevée de par sa nature, ses petites blessures ne sont souvent que de vagues souvenirs et manier les couteaux n’est donc plus un danger. Quant aux autres éléments qui la démarquent des humains, il s’agit des mêmes pour tous les irréels, c’est-à-dire qu’elle ne saigne pas, ne respire pas et n’a pas besoin de boire ou de manger. On pourrait trouver tout cela génial, mais les sentiments qu’elle peut néanmoins ressentir lui donnent une certaine tristesse quant à ne pas pouvoir éprouver tous ces petits détails. Elle ne rejette pas sa propre nature, mais elle aurait aimé, le temps de ne serait-ce qu’une journée, savoir ce qu’est être une femme dans la peau d’une humaine.


Sois sage, ô ma douleur !

Viladra aurait dû normalement être une jeune fille joyeuse, extravertie et constamment de bonne humeur. Néanmoins, lorsque l’on est créé par une personne qui n’est pas d’expérience et qui ne possède pas toutes les capacités pour faire un irréel parfait, cela ne donne pas forcement ce qui est attendu. Tout de même, elle eut de la chance et ne possède pas de grosses tares mentales qui auraient pu faire d’elle une création défectueuse et donc destinée à la casse avec un aller simple.

Plutôt discrète, Viladra ne parle pas beaucoup mais n’est pas non plus plongée dans un mutisme. Plutôt sereine voire dotée d’un calme solide, elle n’hausse pas la voix, n’affiche pas de crainte ou de timidité non plus et paraît plutôt sûre d’elle. Intérieurement, elle est souvent détachée et si elle ne déteste personne, elle ne s’est attachée non plus à aucun ami et la seule affection qu’elle possède actuellement ressemblerait plus à de la pitié qu’elle éprouve envers celui qui la créée. En somme, on peut dire qu’il s’agit d’une femme calme et qui ne semble vouloir de mal à personne. Quant à vouloir du bien, c’est une autre histoire aussi mais ça ne vaut pas le coup que l’on s’y attarde…
Viladra est donc naturellement posée, comme personne, mais le désordre mental de son ancien maître lui insuffla tout de même comme une seconde personnalité beaucoup plus agressive. Invisible de l’extérieur, elle est en combat constant avec elle-même pour conserver sa maîtrise de son âme là où une conscience violente tente de prendre sa place. Fréquemment en train de se parler toute seule, mais intérieurement je vous rassure, il est rare qu’elle laisse sa deuxième part exploser mais lorsque cela arrive, c’est comme si une deuxième personne totalement différente prenait sa place. Son côté sombre est ce qui déclenche sa transformation oculaire, ce qui lui donne ses yeux jaunes de rapace. Violente, vulgaire, cynique et perverse, elle ne souhaite que le mal. Néanmoins, ne restons pas dans les clichés, car comme partout, il y a toujours un côté sombre dans la lumière et vice-versa. C’est-à-dire que si Viladra est d’ordinaire calme voire même aimable, il lui arrive tout de même d’avoir quelques idées noires tout comme lorsqu’elle perd le contrôle et que, malgré sa haine et sa rage, elle puisse garder une part d’altruisme. Mais il ne faut pas s’y fier, dans ce genre de cas. C’est plutôt rare.

Viladra possède ses propres opinions. Cela peut paraître évident mais ça ne l’est pas forcément lorsque l’on sort tout droit de l’imagination d’un être humain… Dans son cas, elle peut très bien s’exprimer sur de nombreux sujets sans que cela ne paraisse étrange. En revanche, elle accorde beaucoup moins d’importance à ce qu’elle considèrera être comme des « futilités ». Ne lui demandez pas son avis sur le dernier rouge à lèvre ou sur ce qu’elle préfère entre une robe rose et une robe bleue (en plus elle vous sortira un pantalon noir, à tous les coups.) En revanche, si vous lui demandez son avis sur le gouvernement actuel, sa politique et le mode de fonctionner d’Edernys, et en admettant bien sûr qu’elle vous fasse confiance – ce qui ne sera pas la chose la plus facile – elle pourra s’exprimer avec précision et honnêteté. Car en réalité, Viladra déteste les politiciens d’Edernys et elle se réjouit facilement de la mort ou des mésaventures de l’un d’eux. Si désormais les irréels sont plutôt bien acceptés, beaucoup d’humains profitent encore des lois pour les considérer comme des animaux, ou pire, des objets. Elle sait qu’il lui sera difficile de se faire entendre en cas de conflit avec un réel car s’il lui prenait l’envie de s’en prendre à l’un d’eux et que ça se sache, que ça soit justifié ou non, c’est la chaise électrique qui l’attend. Je n’oserai pas dire qu’elle n’a jamais fait de mal à un humain, car malgré son calme et son détachement elle a toujours eu un peu de mal au fond d’elle envers eux et leurs attitudes, mais elle a une tendresse naturelle envers les enfants. Jamais elle ne leur fera de mal et ce, même s’ils lui balancent des cailloux ou de la boue comme ça lui fut déjà arrivé.

Elle sera beaucoup plus encline à s’adresser à un irréel même si parfois cela peut lui réserver des surprises. Après tout, beaucoup sont formatés pour servir l’Homme et dans ces cas-là, elle a elle-même envie de les mettre hors service car sa fierté en prend un coup, mais elle aura encore plus de mal à avoir une bonne impression d’un réel. Pour elle, ce sont de faibles créatures pleines de vices qui ne possèdent que le droit de vie et de mort sur eux. C’est déjà beaucoup, mais ce qu’elle espère, c’est qu’un jour quelqu’un apprenne comment faire survivre les irréels sans être obligé de maintenir en vie leur créateur. Et qui sait, peut-être même qu’un irréel pourra créer d’autres irréels, à défaut de ne pouvoir se reproduire… ?


Seule l'histoire n'a pas de fin ...

♣Seule l'histoire n'a pas de fin ...  ♣
(Indiquez ici si vous êtes lié à un Irréel ou un Réel/Illuvien)


Et sinon?

Pseudo :
Age : 19 ans
Personnage sur l'avatar : Jean - LAS-T
Comment as-tu connu le forum : Par le site de forumactif !
Une dernière chose à dire ? Pas encore, sans doute plus tard !

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Stain Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 771
Age : 23
Fiche de présentation : Coucou
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Sur la route
Sexualité : Inderterminée pour l'instant
Métier : Révolutionnaire?
Humeur : Énervé.
avatar
Irréel
MessageSujet: Re: Viladra Memphis - U.C -    Ven 13 Juin - 16:47

Bonjour, du nouveau pour la fiche? Le staff est là pour répondre à tes questions si besoin, n'hésite pas à le signaler si tu as un problème. Il ne manque que l'histoire, ce serait dommage de s'arrêter là!

_________________
J'écris en Darkorchid maintenant >:3

______




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Viladra Memphis - U.C -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Viladra Memphis
» Viladra Memphis - Apprentie Sith (terminée)
» 03. Shake it like you're from Memphis ! | Abby
» De retour...[pv Misao, Viladra]
» HBK et la British. [ Raw prochain à Memphis TN ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: Anciennes fiches-