Partagez | 
 

 Aaron Komalb, pour vous servir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité avatar
MessageSujet: Aaron Komalb, pour vous servir.   Lun 10 Nov - 14:06



Aaron Komalb
Pour vous servir.

______


La base

Nom :Komalb
Prénom :Aaron
Age réel :21 ans
Statut civil :Réel
Métier :Garde du corps / Homme à tout faire / Homme de main
Sexualité et statut:Hétéro et célibataire.
Lieu d'habitation :Dépend du lieu de résidence de son employeur.
Description physique:
Un masque souriant, un chapeau haut de forme et un costume couleur bordeau et noir, que dire d'autre ? L'apparence d'Aaron n'étant connue que par de rares personnes, les seuls traits le définissant sont ses habits et son masque. Néanmoins on peut de temps en temps deviner des lueurs bleutées dans les emplacements des yeux de son masque et lorsqu'il enlève son chapeau pour saluer, on remarque des cheveux noirs qui sont courts et dont la coiffure peut changer selon la journée. D'une taille d'un peu plus d'1m80 pour environ 80 kilos, on devine cependant une certaine musculature qui est sans doute le fruit de son travail.


Le caractère

D'une nature docile envers son employeur, Aaron exécutera chacun de ses ordres à la lettre, que cela lui fasse plaisir ou non. Il n'est pas très à l'aise avec les inconnus, bien que ce soit indispensable pour certains de ses jobs, ce qui l'amène souvent à être silencieux ou à faire des phrases courtes envers les personnes qu'il doit côtoyer. Mais si vous apprenez un peu plus à le connaître, il s'attachera surement à vous et n'hésitera pas à vous rendre service lorsque vous serez dans le besoin. Étant d'une loyauté et d'une confiance sans faille, vous pourrez tous lui confier, que ce soit un secret ou un objet, et il en prendra bien soin, que vous soyez un réel, un irréel ou un illuvien.

L'histoire

“Pourquoi porte-tu un masque ?” me dit-elle après un très long silence.
“Madame, vous devriez vous reposez, vous en avez besoin.” lui répondis-je.
“Répond a ma question Aaron, j'en ai surement plus pour longtemps à vivre...”
“Mais non tous ce passera bien, vous vous en sortirez, je vous l'assure!” disais-je avec une voix troublée.
Elle rit un peu, un son si doux à mes oreilles, un son que je n’entendrai surement plus jamais. Madame était si fragile du haut de ses dix-sept ans. C'est pour cela qu'elle restait couchée dans son lit et qu'elle ne quittait que rarement sa chambre. De ses grands yeux couleurs océan de sa chevelure d'or et de sa peau blanche comme de la neige, elle avait tous d'une princesse mais les creux se formaient sous ses yeux et sa peau commençait à pencher vers le pâle qu'on les morts. Mon cœur se serrait à cette vue car elle était tout pour moi. Elle me regarda droit dans les yeux avec un léger sourire.
“Tu as beau porter un masque, tu es un piètre menteur, je peux le lire dans tes yeux, alors dis moi s'il te plaît pour tu cache ton visage.” me dis-t-elle.
C'était ses derniers ordres, je me devais de lui obéir.
“C'est une des coutumes de ma famille, rien ne m'oblige de la porter mais il m'aide a me sentir plus fort et donc moins vulnérable et c'est plutôt un aide dans mon métier.” lui répondis-je franchement.
“C'est là-bas que tu a appris ton métier ? Que tu as appris à te battre ?”
Cela m'étonna car je n'avais pas l'habitude que mes patrons s''intéressent à moi particulièrement, j'hochais alors la tête pour lui indiquer ma réponse.
“Parles-moi de ton enfance, Aaron.” me demanda-t-elle.
“Je suis suis né dans la famille Komalb, une famille qui excellent dans l'art du combat et qui vit loin de toute civilisation. Depuis mon plus jeune age, j'ai été formé pour devenir un combattant hors-pair. La vie chez moi était dure, la moindre erreur était sévèrement punie. Mais heureusement j'avais ma grande sœur, elle me défendait souvent et elle osait tenir tête à Père, ce que je n'aurais toujours pas le cran de faire aujourd'hui. On m'avait formé à l'art du combat à mains nues et à l'utilisation d'armes à feu, mais pour ma sœur cela à été différent, on la entraînée à devenir une épéiste hors-pair, je ne l'ai jamais vue perdre un seul combat, elle était vraiment forte.” lui racontais-je.
"Et qu'est-elle devenue ?"
"Et bien elle était de cinq ans mon aînée, donc le jour de ses vingts ans, mes parents lui ont passé son propre masque et lui ont ordonné de partir pour qu'elle puisse se faire une propre opinion du monde de dehors afin que dix ans plus tard, elle revienne à la maison pour raconter ses faits d'arme. La voir partir m'a fait réaliser à quel point j'étais seul, les années suivantes ont été les plus dure de ma vie vu qu'il n'y avait plus ma sœur pour m'aider et que mes parents n'avait plus qu'à s'occuper de moi."
"Vous n'étiez que quatre dans votre famille ?" me demanda-t-elle, surprise.
"Évidement que non, nous étions très nombreux mais les parents avaient l'obligation de s'occuper de leurs propres enfants pour les former. Mais de tous mes cousins, nous étions environs une quinzaine, très peu ont survécus et les autres sont morts de leurs corps trop fragiles."
Je vis en la regardant que cela l'avait choquée, donc je continua rapidement sur mon enfance pour qu'elle oublie rapidement cette information là.
"Et finalement cinq ans après le départ de ma sœur, mes parents m'ont jugé apte à vivre dehors et m'ont passé ce masque, que nous devons porter tous le temps, qui nous sers, ironiquement à nous reconnaître dans ma famille."
"Pourquoi ? vous n'arrivez pas à vous reconnaître dans votre famille ?" me demanda-t-elle encore.
"Et bien voyez-vous que les visages peuvent changer en dix ans avec notamment les cicatrices ou même avec la chirurgie et puis il y a de nombreuses personnes de ma famille que je ne connais pas de visage, mais juste de masque." terminai-je.
Elle me regarda longtemps, comme si elle voulais me dévisager à travers mon masque. Puis elle me demanda soudainement :
“Est-ce que pour moi tu enlèverai ce masque, là, maintenant ? J'aimerai voir à ce quoi tu ressemble avant de partir.”
Mon cœur se divisait en deux parties, de l'un le respect des coutumes de ma famille, de l'autre la volonté d'obéir à ma maîtresse pour la dernière fois, ma maîtresse tant adorée. Je l'enlevai alors docilement et laissa ma maîtresse me regarder pendant de longues secondes, de très longues secondes.
“Tu as un très beau visage, tu ne devrais pas le cache ainsi. Approche un peu pour voir.”me dit-elle avec un sourire radieux, comme si sa maladie avait disparue pendant quelques secondes.
Je rapprocha alors mon visage du sien, pensant que c'était juste pour me contempler d'un peu mieux ou pour me dire quelque chose discrètement. Mais rien de tous cela, elle se leva juste légèrement pour me déposer un doux baiser sur les lèvres. J'écarquillais alors les yeux et mes joues se sont misent à rougir. A cette vue, elle m'offris encore une fois le bonheur de l'entendre rire.
“C'est pour te récompenser de tes années de services à mes côtés, merci pour tous Aaron, tu as été un loyal serviteur et ami pour moi.”
Ses paroles me firent pleurer, les larmes ruisselaient sur mes joues. Mais cela fut de courtes durées, on toqua à la porte. C'était les médecins, engagés par son père pour essayer de trouver un moyen de la sauver. J'essuyai mes larmes et remis en vitesse mon masque, personne sauf madame ne devais le voir. Je leur ouvris la porte laissa les médecins entrer dans la chambre de Madame. Je vis son père en dehors de la chambre, cela se voyait qu'il avait beaucoup pleuré. C'est alors qu'il m’annonçât :
"Les médecins m'ont annoncé qu'il n'y avait plus aucun espoir, que son cœur allait surement bientôt lâché, vaincu par cette cardiomyopathie... Alors, n'ai pas trop d'espoir ..." me dit-il, le cœur lourd.
Je n'y fit aucune réflexion et me mit à l'écart, le regard dans le vague.
On nous annonça sa mort une heure après. La maladie l'avait terrassée. Mon cœur est encore aujourd'hui plein de tristesse, mais si je ne laisse pas cela paraître en apparence. Son père, l'homme qui m'avait embauché, me licencia alors par la suite car je ne lui était plus d'aucune utilité comme je ne pouvais plus protéger sa fille.  
Je venais de perdre ma précieuse maîtresse, et venait de perdre ainsi mon travail.


Et sinon?

Pseudo :Euh j'en ai pas en particulier, donc disons Brice, (mon prénom).
Age :16 ans
Personnage sur l'avatar :Kagetane Hiruko de Black Bullet
Comment as-tu connu le forum :Google :D
Une dernière chose à dire ?-J'ai fais une pause de 3 ans dans les forums rps, donc je suis retourné à un niveau bas.
-Ma présence sur le forum dépendra de mes exams (je suis en 1ereL)
-J’espère qu'on passera de bons moments ensemble ^^.


Revenir en haut Aller en bas
Caleb Stain Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 771
Age : 23
Fiche de présentation : Coucou
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Sur la route
Sexualité : Inderterminée pour l'instant
Métier : Révolutionnaire?
Humeur : Énervé.
avatar
Irréel
MessageSujet: Re: Aaron Komalb, pour vous servir.   Lun 10 Nov - 15:55

Bonjour et bienvenue à toi! Ne t'en fais pas dans ta pause dans les forums, du moment qu'on prend du plaisir à faire du RP, c'est l'essentiel!

On a relevé quelques éléments qu'il manque dans ta fiche en revanche, que voici :
- Il serait appréciable d'avoir plus de détails sur son passé, qu'est-ce qui l'a amené à être homme de main, qui est cette fille qu'il servait, pourquoi elle est morte... Ton personnage est très mystérieux et c'est sans doute voulu, mais pour une fiche de présentation c'est quand même mieux avec un peu de détails! :)
- Autre point important, il manque une attache au contexte et au forum même : que pense ton personnage des Irréels, du Gouvernement ? Récemment, le Gouvernement a décidé de faire recenser tous les Irréels et de les faire tatouer pour leur donner une identité officielle. Cela a beaucoup remué la ville et quasiment tout le monde a un avis sur la question. Même si ce n'est pas un avis tranché, il serait intéressant de connaître l'opinion de ton personnage sur cela. :)
- Le masque d'autre part. Edernys étant ce qu'elle est, c'est à dire une ville très protectrice et paternaliste, il est difficile niveau sécurité de se promener dans la rue masqué, surtout en ce moment. Cela peut être envisageable la limite quand il travaille, mais il faudrait une explication un peu plus étoffée quant à son origine : (que veux tu dire par "tradition familiale"? Tous les membres de sa familles en portent-ils? Pourquoi?). Donc il faudrait peut-être revoir le personnage choisi.
-Et enfin, mais tu le sais sûrement, il faudrait un avatar et des vignettes pour compléter ta fiche!
=> Je viens de voir ta demande d'avatar, malheureusement on ne peut pas voir l'image, le lien n'est pas bon! Utilise le lien de partage indiqué sur la page, ça marchera sûrement mieux.

Voilà, bon courage pour terminer ta fiche, n'hésite pas à demander si tu as des questions :)

_________________
J'écris en Darkorchid maintenant >:3

______




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Aaron Komalb, pour vous servir.   Lun 10 Nov - 21:12

Je vois en effet j'ai quelques questions à poser alors ^^.
Est-il possible que mon personnage n'ai pas d'opinion sur le gouvernement, les illuviens ou même les irréels? Car pour lui, tous ce qui compte, c'est la personne qu'il doit servir.
Ensuite le travail d'Aaron se fait plutôt dans l'ombre, dans les ruelles sombres (je sais je vais étoffer un peu tous ça) donc le faite qu'il porte un masque n'est pas si gênant, si ?

ps: j'ai modifié la demande d'avatar et ajouté quatre petites images pour les vignettes.
ps²: je vais m’atteler à la tache pour améliorer ma fiche ^^

Edit: C'est bon j'ai rendu mon perso un peu plus bavard sur son passé et ai mi un nom sur la maladie de la fille de son employeur. Et j'attends les réponses de mes questions qui sont un peu plus haut pour la terminer définitivement ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Stain Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 771
Age : 23
Fiche de présentation : Coucou
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Sur la route
Sexualité : Inderterminée pour l'instant
Métier : Révolutionnaire?
Humeur : Énervé.
avatar
Irréel
MessageSujet: Re: Aaron Komalb, pour vous servir.   Mar 11 Nov - 19:58

Alors, pour répondre à tes questions d'abord :

- Le travail d'Aaron se fait plutôt dans l'ombre, dans les ruelles sombres (je sais je vais étoffer un peu tous ça) donc le faite qu'il porte un masque n'est pas si gênant, si ?
Qu'il porte un masque quand il travaille encore une fois ce n'est pas gênant, mais ça implique qu'il travaille tout le temps. Il doit bien sortir de temps en temps, faire des courses, avoir des loisirs? Sinon c'est une machine, et niveau réalisme ça pêche un peu quoi... Un simple contrôle d'identité pourrait mal se terminer si il refuse de retirer son masque par exemple.

- Est-il possible que mon personnage n'ai pas d'opinion sur le gouvernement, les illuviens ou même les irréels? Car pour lui, tous ce qui compte, c'est la personne qu'il doit servir.
Là par contre il risque d'y avoir un souci : il n'y a pas grand intérêt à s'inscrire sur un forum - à mon avis du moins - si c'est pour ignorer le contexte... On peut comprendre que tu aies envie de jouer un type de personnage, mais s'il n'est pas du tout ancré dans le contexte du forum c'est un peu dommage.
D'autre part, il y a des erreurs contextuelles dans tes modifications : “Je suis suis né dans la famille Komalb, une famille qui excellent dans l'art du combat et qui vit loin de toute civilisation" => Dans le monde sur Illuvis, il n'existe qu'Edernys et Alrun, il n'est donc pas possible de venir d'ailleurs. En ce qui concerne son entrainement au combat, je rappelle simplement qu'on se situe dans un monde relativement futuriste, donc il est peu probable que des clans s’entraînent encore au combat (surtout à l'épée).

Pour tout cela, je te propose donc de revoir en profondeur ton personnage. Ses origines tout d'abord comme indiqué plus haut, et pour son masque si tu tiens à le garder, tu pourrais expliquer par exemple qu'il a été défiguré pour une raison X ou Y, et porte un masque pour se cacher. Ce serait une raison valable pour les forces de l'ordre, et plus réaliste. Enfin, il serait vraiment appréciable que tu ancres même juste un peu ton personnage dans le contexte : les conflits autour des Irréels et les décisions du Gouvernement concernent tout le monde, pas seulement les scientifiques et créateurs d'Irréels.

En tout cas, le but n'est pas de te chasser du forum! Il y a simplement des problèmes liés au contexte, et nous sommes là pour en discuter. N'hésite donc pas à nous demander si quelque chose n'est pas clair ou si tu veux de l'aide pour refaçonner ton personnage!

_________________
J'écris en Darkorchid maintenant >:3

______




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aaron Komalb, pour vous servir.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aaron Komalb, pour vous servir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dark',pour vous servir...
» Pour vous remonter le moral
» Ambre Elendil pour vous servir !
» Ismaël, pour vous servir !
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour #SBAFF#

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: Anciennes fiches-