Partagez | 
 

 Le nouveau prodige [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité avatar
MessageSujet: Le nouveau prodige [Terminé]   Dim 2 Juin - 23:44

Après un énième article rédigé pour le magazine pour lequel Léo travaillait, les dirigeants lui confièrent une nouvelle mission, cette fois-ci presque à domicile. Il n’avait pas besoin de changer de quartier, il devait se rendre dans une galerie d’art dans son quartier pour faire un rapport sur l’exposition qui s’y déroulait en ce moment. Il avait entendu dire qu’il n’y avait que de nouveaux peintres qui tentaient de percer dans cette filière. Léo appréhendait cette expo. Souvent dans ce genre de réunion, les artistes étaient soit médiocres soit totalement décalés, parfois même les deux… mais il arrivait parfois de tomber sur des perles rares, d’ailleurs ses supérieurs l’avaient envoyé là-bas justement parce qu’ils avaient entendu dire que les peintures d’un artiste faisaient sensation auprès des amateurs.
Après s’être préparé, Léo prit ses affaires, un crayon et du papier pour prendre des notes, un appareil photo pour prendre quelques photos de la galerie, le tout rangé dans un sac qu’il portait en bandoulière. Il se dirigea vers la galerie sans rien rencontrer de bien intéressant.
Une fois arrivé à la galerie,  les doutes de Léo de précisèrent un peu plus, à peine rentré que les premières toiles étaient de piètre qualité par rapport à ce qu’il avait l’habitude de voir, cependant il devait faire son job. Il se promena donc dans la galerie, prit quelques photos, nota quelques notes, puis alors qu’il pensait avoir tout vu et que rien ne pourrait le surprendre, il remarqua deux toiles qui se démarquaient du reste de la galerie. La première était une toile de M. Elliot Heartspell, ce nom ne disait rien à Léo, pourtant il avait l’impression de reconnaître le trait du dessin, comme s’il avait déjà vu d’anciennes peintures de cet homme, mais il ne savait absolument pas où… La deuxième toile était d’une dénommée Liwen Lagrima, tout dans cette toile plaisait à Léo, le dessin était beau, l’idée originale et recherchée, les traits fermes mais souples, et une certaines franchises en ressortait, comme si le peintre ne l’avait pas beaucoup retouché (pour ne pas dire pas. Cette toile était un coup de cœur pour Léo, il ne regrettait pas d’être venu. Une gérante de la galerie passait justement à proximité, Léo l’interpella :
"Excusez-moi ! Madame, s’il vous plait ! Excusez-moi de vous déranger dans votre travail, mais j’aimerais vous demandez quelques renseignement  au sujet de cette artiste, est-ce que vous pourriez m’en dire un peu plus sur elle s’il vous plait…"
La femme se retourna et me regarda avec un drôle d’air pour commencer (comme si je l’avais sortie de ses pensées), puis me sourit en m’annonçant :
"A quoi bon que je vous parle d’elle alors que je suis loin d’être la mieux placée pour en parler, alors que si vous vous retournez vous pourrez l’apercevoir là-bas et allez lui poser toutes les questions qu’il vous plaira."

En suivant les indications de la femme, Léo tourna la tête et vit une femme plutôt grande et élancée, un corps plutôt athlétique, les cheveux noir coupés en carré, les yeux marrons clair et un tatouage l’œil droit. Léo remercia la gérante et se dirigea vers cette artiste. Une fois à sa hauteur, Léo s’adressa à elle :
"Bonjour, êtes-vous Mme/Mlle Liwem Lagrima ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Lun 3 Juin - 0:57

Ce matin, Liwen se réveilla de très bonne humeur. Elle avait rêvé qu'elle parvenait à voler la grande banque d'Edernys ! Pour l'avoir déjà rêvé plusieurs fois, elle savait que c'était un cadeau de son génome. Il lui prédisait une excellente nouvelle dans la journée. Sachant que rien ne viendrait entacher sa magnifique journée, elle se prépara des œufs au plat, plat qu'elle ne réussissait jamais. Elle ouvrit sa fenêtre et s'installa sur le rebord. Elle devait avoir bien dormi puisqu'une foule se massait déjà dans la grande rue en dessous d'elle. Elle aperçu son voisin d'en face et le salua de la main. Il en fit de même, à la différence qu'il n'avait qu'un crochet sur lequel était fixé un pinceau. "Je devrais penser à lui demander ce qu'il lui est arrivé un de ces quatre" pensa-t-elle amusée. Son repas fini, elle s'habilla et mit son uniforme de travail, qui se résumait à un simple badge "Galerie La Licorne - Liwen Lagrima". On était Mardi et elle assurait le service de l'après-midi.

Son travail n'était à première vue pas très passionnant, mais elle s'y plaisait. Elle pouvait parler d'art avec les clients comme les simples amateurs. On lui permettait même d'exposer ses propres œuvres qui lui assuraient de quoi vivre, bien qu'elle n'en eût pas vraiment besoin. Cela lui créait plus une couverture pour pour la vente de ses vols au marché noir qu'un véritable travail. Or donc, elle discutait du cubisme pendant le VIIème siècle quand on l'interpella. Elle se retourna et détailla très rapidement le jeune homme qui se tenait face à elle. Le maintien droit, les cheveux bien coiffés bien que traînassent quelques mèches rebelles, le costume impeccable, le regard vif. Elle se fit une vague idée du genre de personne. Bien qu'après réflexion, elle se réprimanda que les apparences étaient souvent trompeuses. Elle en était la preuve flagrante.

-Mademoiselle Lagrima c'est moi, dit-elle avec un sourire amusé. Mais je vous en pris, appelez moi Liwen. En quoi puis-je vous être utile ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re : Le nouveau prodige   Mer 5 Juin - 22:45

C’est bon, Léo ne s’était pas trompé pour une fois, il s’était bien adressé à la bonne personne, c’est-à-dire Mlle Lagrima, mais elle l’avait incité à l’appeler par son prénom, Liwen. Léo lui expliqua donc la raison pour laquelle il l’avait interpellée :
« Ah très bien, alors Mlle Liwen, je suis tombé par hasard sur l’une de vos toiles un peu plus haut, et je dois dire que j’ai été très impressionné ! Et il se trouve que je suis journaliste et critique d’art pour un magasine du quartier, donc j’aurais voulu vous demander si vous accepteriez une petite interview avec moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Jeu 6 Juin - 0:32

"Oh ? Alors c'est lui la bonne nouvelle de cette journée. Super !" pensa-t-elle. Bien qu'elle ne cherchais pas vraiment à percer dans le milieu de l'art, elle fut toutefois touchée que son talent soit reconnu. Elle détailla un peu plus son interlocuteur. Elle décela dans son regard, soit disant passant étrange ce vert dans le bleu, une certaine candeure qui le rendait assez mignon. Elle qui avait l'habitude de rencontrer des critiques au regard acerbe et totalement dénués de sens de l'humour, elle ne put s'empêcher d'afficher un sourire radieux.

-Mais tout à fait ! Ce n'est pas tous les jours que l'on est remarquée dans ce milieu. C'est avec grand honneur que je répondrai à vos questions Monsieur... ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re : Le nouveau prodige   Jeu 6 Juin - 15:35

La jeune femme arborait un sourire radieux en lui répondant :
"Mais tout à fait ! Ce n'est pas tous les jours que l'on est remarquée dans ce milieu. C'est avec grand honneur que je répondrai à vos questions Monsieur... ?"
« Lhant… Léo Lhant… Mais appelez-moi Léo, j’ai l’impression d’être vieux lorsqu’on m’appelle Monsieur, lança-t-il en riant. Auriez-vous une idée d’un endroit au calme ? C’est un peu bruyant et inapproprié ici, vous ne trouvez pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Jeu 6 Juin - 20:20

Oui effectivement ce n'était pas un lieu adapté pour une interview.

-Effectivement j'en conviens. Dans ce cas je vous propose mon appartement. Ne vous inquiétez pas, il est à 2 pas d'ici, ria-t-elle.

Voyant passer sa supérieure, elle l’interpella.

-Madame Guerda ! Ce journaliste va me poser quelques questions ! Puis-je prendre mon après-midi ?
-Oooooh, mais tout à fait ! Files donc ! -elle se tourna vers Léo- Vous n’oublierez pas d'ajouter dans votre article qu'elle est ma protégée n'est-ce pas ?

L'Illuvienne sourit et intima Léo à la suivre. Ils quittèrent la galerie pour passer une porte juste à côté. Un escalier étriqué menait à son studio. Tout le long étaient accrochés des paysages représentant divers lieux d'Edernys que Liwen avait peint.

-à chaque fois que j'empreinte cet escalier, j'ai l'impression de revisité notre belle ville. Pas vous ?

Ils débouchèrent finalement dans le logis. C'était petit, mais Liwen s'y plaisait. Heureusement pour elle, le premier étage était toujours bien rangé. Elle conduisit donc le jeune homme dans la cuisine et lui proposa les banalités d'usage -thé, café, biscuits-. Enfin, elle se posa en face du journaliste, son thé blanc devant elle.

-Si vous êtes à l'aise, nous pouvons commencer, je suis toute à vous, dit-elle avec un air enjoué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re : Le nouveau prodige   Dim 9 Juin - 16:15

La jeune femme semblait être aux anges, à la demande de Léo elle s’empressa d’acquiescer en riant en lui proposant de la suivre dans son appartement. Avant de l’emmener où que ce soit elle interpella sa supérieure qui passait justement par là pour lui demander :
« Madame Guerda ! Ce journaliste va me poser quelques questions ! Puis-je prendre mon après-midi ? »
Ce à quoi, cette madame Guerda répondit :
« Oooooh, mais tout à fait ! Files donc ! -elle se tourna vers Léo- Vous n’oublierez pas d'ajouter dans votre article qu'elle est ma protégée n'est-ce pas ? »
Léo en entendant la remarque de la supérieure de Mlle Liwen ne put s’empêcher de rigoler et d’acquiescer.
La jeune femme invita donc le journaliste à la suivre. Ils prirent la direction d’une porte à l’extérieur de la galerie, ils empruntèrent un escalier étriqué. Léo remarqua différent tableaux accrochés le long du chemin. Il reconnut de suite le style de la jeune peintre. Elle avait d’ailleurs du remarquer le trajet des yeux du jeune rouquin qu’elle guidait car elle lui posa une question :
« À chaque fois que j'empreinte cet escalier, j'ai l'impression de revisité notre belle ville. Pas vous ? »
Ce à quoi Léo répondit :
« Effectivement, je ne reconnais pas tous les paysages, mais par contre je reconnais votre trait dans tous ces dessins, et je dois dire qu’ils ont tous l’air plus vraie que nature. »
Ils arrivèrent dans l’appartement de ce nouveau prodige. Le premier étage était impeccable, mais Léo ne vit pas le second… Elle le conduisit à la cuisine et lui proposa un thé ou un café. Léo opta pour le thé. Il s’installa sur une chaise en attendant qu’elle le serve. Une fois servi, elle s’installa en face de lui, une tasse de thé à la main et lui dit :
« Si vous êtes à l'aise, nous pouvons commencer, je suis toute à vous. »
A son aise… il ne savait pas vraiment pourquoi mais il ne l’était pas totalement. Ce n’était pas la première fois qu’il interviewait quelqu’un mais c’était la première qu’il le faisait chez ce quelqu’un…
Léo ne prêta pas plus attention à ce sentiment et commença par les banalités d’usages :
« Donc comme vous le savez, je m’appelle Léo Lhant et je travaille pour un magazine dans le quartier, mon travail consiste à faire des reportages sur les nouvelles tendances, aussi bien artistiques que de modes, mais il m’arrive parfois d’être critique pour les même sujets. Il m’arrive également d’interviewer des personnes qui commencent à percer dans le milieu ou bien de dénicher des nouveaux prodiges si je peux dire, ces derniers mots furent accompagnés d’un léger éclat de rire. Maintenant que vous savez un peu plus qui je suis, j’aimerais également en savoir un peu plus sur vous. Qui êtes-vous, d’où venez-vous, et depuis combien de temps peignez-vous ? »
Voilà, le sujet était engagé, il ne restait plus qu’à attendre la réponse de son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Mar 11 Juin - 23:04

Alors comme ça il l'a prenait pour une prodige ? Elle ne put s'empêcher de rougir un peu. Elle peignait surtout pour le plaisir de laisser libre court à sa créativité...

-Et bien, pour commencer, je suis née à Alrun. Mais la vie champêtre n'était pas vraiment faite pour moi ! Alors sous les encouragements de mon père, j'ai fait mes valises et je suis partis étudier à Edernys. D'aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours eu le coup de crayon pour les arts. Alors voyez-vous, Léo, je ne suis qu'une jeune et jolie fille -petit rire- qui vit de sa passion. Si vous me laissez quelques instants, je peux vous montrez les autres œuvres dans mon atelier ?

Elle but une petite gorgée de son sucre au thé et attendit patiemment sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re : Le nouveau prodige   Mer 12 Juin - 23:23

La jeune artiste sembla rougir lorsqu’elle entendit Léo parlait comme d’un prodige mais ne laissa pas sa chance passer et répondit donc :
« Et bien, pour commencer, je suis née à Alrun. Mais la vie champêtre n'était pas vraiment faite pour moi ! Alors sous les encouragements de mon père, j'ai fait mes valises et je suis partie étudier à Edernys. D'aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours eu le coup de crayon pour les arts. Alors voyez-vous, Léo, je ne suis qu'une jeune et jolie fille qui vit de sa passion. Si vous me laissez quelques instants, je peux vous montrez les autres œuvres dans mon atelier ? »
Léo, habitué à ce genre de situation en bon reporter qu’il est, nota quelques mots qui lui semblait important et essentiel pour pouvoir rédiger plus tard son article. En revanche, il répondit ainsi à la proposition de Mlle Lagrima :
« Ça sera avec grand plaisir, mais puis-je vous poser quelques autres questions en premier lieu ? Après tout nous avons tout notre temps. » renchérit-il avec un sourire. La formulation lui semblait un peu brusque, et pouvait paraître un peu trop tranchante c’est pour cette raison qu’il rajouta en souriant à la jeune fille avec un petit clin d’œil amical:
« Je préfère garder le meilleur pour la fin. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Sam 15 Juin - 16:26

Oui ils avaient tout leur temps. Cela changeait beaucoup à la jeune femme si dynamique et impulsive.


-Ah oui tout à fait. Veuillez m'excuser, je n'ai pas tellement l'habitude de susciter autant d'intérêt, dit-elle avec un petit sourire gêné.


Elle ouvrit un pot et commença à grignoter un petit petit biscuit.


-Que voulez-vous savoir de plus ?, continua-t-elle sur un ton aimable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re : Le nouveau prodige   Ven 21 Juin - 22:48

Mlle Lagrima sembla gênée après cette intervention et s’excusa aussitôt et invita Léo à poursuivre ses questions.
« Ce n’est rien, rassurez-vous, dit-il en souriant, vous n’avez sans doute pas l’habitude de ce genre d’entretien, je me trompe ? Il laissa un petit rire s’échapper avant de reprendre, Dans quelle école avez-vous étudié et quel genre d’étude avez-vous suivi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Sam 22 Juin - 23:59

Elle avala son biscuit et répondit avant de se saisir d'un autre.

-Mmmm, que je réfléchisse... Après mes secondaires, je me suis orientée dans une école d'art, l'école Vaclav Havel, en alternance. D'ailleurs, j'ai suivi ma formation à la galerie "L'Atelier Volant" où je travaille toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Mer 26 Juin - 15:06

Nouvelle réponse entraînant de nouvelles notes et Léo n’allait pas s’arrêter en si bon chemin. Il enchaîna d’ailleurs avec une nouvelle question, toujours sur ses études :
« Serait-il possible d’avoir plus de précision sur cette période de votre vie ? Je m’exprime, quelle était la fréquence de cours : une semaine de cours/une semaine en alternance ? En quoi consistaient exactement vos cours et comment se passait votre travail à la galerie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Mer 26 Juin - 17:02

Distraitement, elle s'attaquait à présent à grignoter les carrés de sucre (carrés, pas tétraèdres u___u).

-Mmm, si je me souviens bien, j'étais en cours le lundi et mardi, et du mercredi au samedi à la galerie. Pendant les cours, on nous formait sur les techniques très scolaire des arts. Ainsi, on a fait de la photo, de la peinture essentiellement, du dessin, de la sculpture et même du fusain. Quant à la galerie, je travaillais et travaille toujours en tant que guide. Bien sûr, mon rôle est de vendre les œuvres car je vis des commissions que je perçois, mais c'est aussi un partage entre passionnés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re : Le nouveau prodige   Mer 17 Juil - 17:18

Encore de nouvelles notes à prendre.
Décidemment cette jeune femme était plutôt bavarde, ce qui n’était pas plus mal pour Léo, cela lui facilitait grandement le travail. Ils discutèrent ainsi pendant près d’une demi-heure, à échanger sur le passé de mademoiselle Lagrima, son présent et sur ses projets d’avenir. Elle parlait et elle parlait, c’est simple, avec tout ce qu’elle disait Léo aurait pu écrire la biographie de la demoiselle mais elle parlait et enchainait si vite que Léo avait à peine le temps de noter la moitié de ce qu’elle racontait.
Une fois que la jeune fille eu fini de répondre aux questions de Léo, ce dernier se souvint d’une chose qu’ils avaient dit au début de la conversation :
« Eh bien merci beaucoup pour votre coopération  Mademoiselle, maintenant si vous le désirez toujours, j’aimerais bien voir les toiles dont vous parliez tout à l’heure, ça fera un peu plus à mettre dans l’article vous concernant. » dit-il en lui souriant.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Dim 21 Juil - 23:52

Le temps qu'elle humidifie son palais avec son thé et le journaliste voulait voir son atelier. Maintenant très à l'aise avec lui, elle répondit gaiement:

-oh oui bien sûr ! Laissez moi 5 minutes, le temps que cela soit un peu -beaucoup à vrai dire- présentable.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Il ne lui fallut que 4 minutes et 44 secondes pour ranger un temps soit peu le bordel permanent de son "antre à créativité". Elle menait donc Léo à travers le plafond par un petit escalier débouchant sur la vaste pièce. Elle suivait les courbures du toit mais demeurait spacieuse. Partout des tableaux étaient accrochés, certains encore en cours de réalisation. D'autres œuvres trouvaient néanmoins leur place. De petites sculptures en terre, des photos de soleil couchant, de la galerie en coton-tiges. et sur le mur en face de l'escalier, était accroché un portrait à l'échelle de Free, la plus grande réussite de Liwen selon son point de vue.

-Et voici mon atelier ! La première fois que je suis venue dans cette pièce, j'ai tout de suite ressenti une énergie particulière. Ce n'était pas le fantôme de l'ancien propriétaire qui est mort d'une overdose d’absinthe, mais plutôt une énergie créatrice comme aurait eu des artiste comme Monet ou Picasso vous voyez ?

Pénétrer dans son repaire lui donner toujours un regain d'énergie qui généralement se transmettait à toute personne l'avoisinant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re : Le nouveau prodige   Jeu 22 Aoû - 16:42

La jeune artiste réagit aussitôt à la remarque de Léo et fila mettre un peu d’ordre dans ses affaires. Léo aurait voulu lui dire que ce n’était pas la peine mais elle était déjà en haut…
Elle ne mit que quelques minutes avant de redescendre pour l’inviter à la suivre. Elle le guida donc dans un escalier semblable à celui qu’ils avaient emprunté pour monter dans l’appartement. Au bout de cet escalier un espace plus que spacieux les attendait. Elle avait accroché un peu partout des toiles finies pour certaines et d’autres en cours de réalisation. Il y avait également quelques photos et sculpture par-ci par-là mais ce qui attirait le plus l’œil et qui ne pouvait pas être raté c’était le portrait d’un homme accroché juste en face de l’escalier.
Après ce rapide coup d’œil, la créatrice de toutes ces œuvres annonça à son invité :
« Et voici mon atelier ! La première fois que je suis venue dans cette pièce, j'ai tout de suite ressenti une énergie particulière. Ce n'était pas le fantôme de l'ancien propriétaire qui est mort d'une overdose d’absinthe, mais plutôt une énergie créatrice comme aurait eu des artiste comme Monet ou Picasso vous voyez ? »

Léo n’était pas trop sensible à ce genre de choses que les artistes appellent énergies mais après tout si eux y croient qui est Léo pour les contredire. Cependant l’entrain de la jeune femme devait être un peu contagieux car Léo sentait ses lèvres s’étirait malgré lui en un sourire quelque peu béat à son gout.
Si tôt après avoir fait un petit tour histoire d’examiner chaque élément d’un peu plus près, cette femme était vraiment très douée, Léo s’arrêta devant le portrait face à l’escalier. C’était sans conteste la plus belle œuvre de cette pièce, Léo sentait toutes les larmes et la sueur mais aussi la motivation que Mlle Liwen Lagrima avait pu mettre dans cette toile, si bien que sans quitter sa place il tourna légèrement la tête vers elle et lui demanda :
« Excusez mon indiscrétion, mais cette toile pique ma curiosité au vif, qui est la personne peint sur cette toile ? »
Certainement quelqu’un d’important pour elle mais à quel point ? Léo attendit donc la réponse plus ou moins patiemment…
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Mar 3 Sep - 14:29

Pendant que Léo regardait ses œuvres, Liwen était plongée quant à elle dans les inachevées. Elle voyait chaque détails qui prendraient leurs importances dans celle-ci, les couleurs dans celle-la. Tout en gardant son attention sur le jeune journaliste. Il ne fallait pas délaisser ses invités tout de même ! Et heureusement d'ailleurs, car il piaffait d'impatience de savoir qui était peint.

-Haaa, vous avez devant vous ma plus belle création, ma perfection, dit-elle avec une fierté sans limites. Il s'appelle Free, et je l'ai créé dans mon idéal de liberté à la sueur de mon front -et à l'arrêt cardiaque-, et dans la douleur. Mais le résultat dépasse tout le talent de n'importe quel artiste. On l'appelle Irréel mais il est aussi réel que vous et moi...

Elle se retourna et planta ses yeux droit dans ceux de Léo.

-Savez-vous pourquoi nous, artistes, ne sommes-nous jamais satisfait de nos œuvres ? C'est parce que jamais, elles n'égaleront l'étincelle qui est née de notre imagination. Nous sommes limités par notre corps alors que notre imagination est tellement plus infinie ! Alors, créer à partir de notre imagination et donner corps à partir de notre imagination, ça, c'est la perfection absolue.

Tandis qu'elle parlait, l'émotion et l'énergie qu'elle débitait la submergèrent et une larme coula le long de sa joue. Elle effleura la toile du bout des doigts et le sens de ses propos lui parurent plus vrai que jamais. Jamais cette toile ne pourrait véritablement représenter le vrai Free. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re : Le nouveau prodige   Lun 30 Sep - 14:00

Alors que Léo écoutait la réponse Liwen, un mot accrocha son attention, Irréel. Alors ce portrait était celui d’un Irréel, de son Irréel à elle. Léo ne savait pas trop pour quoi les gens étaient aussi attirés par cette expérience, même si l’explication que venait de donner Liwen pouvait se comprendre, surtout d’un point de vue artistique…
Mais il devait y avoir autre chose, et comme à son habitude Léo ne retint pas ses questions et demanda à la jeune créatrice :
« Je crois comprendre ce que vous voulait dire, mais maintenant, que représente cette personne pour vous ? Est-ce simplement une création terminée qui n’a plus qu’à être observé et admiré par les foules ou bien il y a autre chose ? »
Léo espérait qu’il y ait vraiment autre chose car sinon cela aurait vraiment était triste et désolant, mais il n’était pas non plus là pour la juger sur ce genre de chose…
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Jeu 10 Oct - 23:56

Liwen allait répondre quand elle se figea et regarda Léo en penchant la tête. La réponse ne lui vint pas immédiatement. Oui, qu'était Free pour elle ? Cela la perturba beaucoup et son trouble augmentait au fur et à mesure qu'elle réfléchissait.

Sa quête artistique l'avait poussé à participer au projet Illuvis. Mais le résultat était bien plus différent et profond qu'espéré. Elle ne pouvait résolument pas le voir seulement comme une œuvre parfaite. Non. Free était l'être le plus précieux au monde. Il était une partie d'elle-même.

-Non. Non, Free est bien plus que ça. J'ai créé Free comme je façonnais une partie de moi-même. Je lui ai donné la vie comme une mère donne la vie à son fils. Il est la prochaine marche de l'humanité. Les Irréels sont des idéaux incarnés. Ils sont aussi tangibles que nous vous savez.

Elle le regardait avec un mélange de douceur et de folie. Tant de conviction transparaissait en elle. Elle espérait que le journaliste la comprenne mais elle doutait que les simple Réels ne puisent jamais vraiment le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Ven 7 Mar - 21:43

[Hors RP] Et voilà !!! Et désolé pour le temps de la réponse... j'ai eu quelques soucis qui ont fait que j'ai dû m'absenter quelque temps... enjoy ! [/Hors RP]

Mlle Lagrima ne répondit pas de suite après que Léo lui ait sa dernière question. Elle semblait même troublée pendant qu’elle réfléchissait, puis au bout de quelques instants :
- Non. Non, Free est bien plus que ça. J'ai créé Free comme je façonnais une partie de moi-même. Je lui ai donné la vie comme une mère donne la vie à son fils. Il est la prochaine marche de l'humanité. Les Irréels sont des idéaux incarnés. Ils sont aussi tangibles que nous vous savez.
Oui ! Oui il y avait bien cet autre chose que Léo recherchait. Les créateurs d’Irréels n’étaient pas tous des junkies, il en avait la preuve avec Liwen, cette jeune artiste au talent prometteur, qui considérait son Irréel comme une partie d’elle-même, comme son enfant !
Satisfait de cette réponse, Léo répondit donc :
- Je veux bien vous croire Mademoiselle, car je n’ai pour l’instant jamais eu l’occasion de rencontrer l’un d’eux, ou alors sans m’en rendre compte, ce qui prouverait au passage qu’ils peuvent très bien être comme vous et moi. Par contre j’aimerais pouvoir continuer à discuter avec vous, cependant certaines obligations m’appellent et je vais donc devoir y aller. Ce fut un réel plaisir de vous rencontrer Mlle Lagrima, j’espère que nos routes se croiseront à nouveau et compter sur moi pour louer vos talents ! conclut-il avec un sourire.


[Hors RP 2] Voilà, je pense qu'il ne te reste plus qu'à conclure =) [/Hors RP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   Dim 9 Mar - 23:24

Liwen tout sourire sert la main chaleureusement que Léo lui tend.

-Mais je vous en prie, tout le plaisir est pour moi ! Vous avez égaillé ma journée, je ne m'attendais vraiment pas à ce que mon travail soit repéré par un critique ! Ce sont ces petites surprises qui sont le piments de la vie. Je vais vous raccompagner...

Ainsi s'achève une bonne journée ! Et qui sait, peut-être le début de la célébrité ?

~~Fin ♫~~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le nouveau prodige [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le nouveau prodige [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le nouveau prodige [Terminé]
» Soyouz, au service du Nouveau Consensus [Terminé]
» Hermione Granger ( terminée)
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: RPs abandonnés-