Partagez | 
 

 It's what we feel that makes us alive ~ Emi MacKnight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emi MacKnight Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 594
Fiche de présentation : Carte d'identité
Sexe :
  • Féminin
Habitation : Provisoirement au Centre, chez Emelrich
Sexualité : Floue ~ Célibataire
Métier : Chanteuse au Chat Perché
Humeur : Instable
avatar
Irréel
MessageSujet: It's what we feel that makes us alive ~ Emi MacKnight   Sam 23 Fév - 22:02





Emi MacKnight
It’s  what we feel that makes us alive

______


Who she is

Nom : MacKnight
Prénom : Emi
Age apparent : 20 ans
Age réel : 33 ans (31 à sa creation)
Statut civil : Irréelle de seconde génération – Créée par Emelrich Lichtenberg
Métier : Aucun EDIT : Désormais, elle est chanteuse au Chat Perché
Sexualité et statut: Elle ne connait rien de la sexualité et ses attirances restent floues.
Lieu d'habitation : Un appartement de taille raisonnable au Quartier Est EDIT : Actuellement, elle vit provisoirement chez Emelrich à la suite du discours de Katrina Adamson
Description physique : Emi est jeune fille de toute beauté. Elle est plutôt de petite taille (1m60) et a une silhouette svelte et élancée. Les traits de son visage sont d’une grande finesse. En la regardant, on remarque toujours en premier lieu ses yeux, d’une étonnante couleur violette. Elle possède de longs cheveux noirs, légèrement ondulés, qui contraste avec sa peau pâle. Niveau vestimentaire, la donzelle porte exclusivement des robes et des jupes. Son look est très féminin et élégant. Elle a toujours une apparence très soignée.


What she feels

♣ TON CARACTERE ♣

Une jolie poupée de porcelaine, voilà à quoi on peut penser lorsqu’on voit Emi pour la première fois. Il faut dire qu’avec ses jolies mèches brunes qui tombent sur ses frêles épaules, son teint clair, ses beaux vêtements, son comportement calme et son visage imperturbable, elle a tout d’une délicate poupée. Elle aurait la délicatesse de l’objet, certes, mais également la froideur : au premier abord, la jeune fille paraît insensible et froide. Ses attitudes maniérées et ses grands airs lui donnent également un air quelque peu hautain et arrogant. Sa tendance à vouloir être la maîtresse des conversations et à avoir toujours raison n’arrange pas la chose.

Au premier regard, on pourrait donc penser qu’Emi est une froide jeune fille dénuée de toute émotion. Mais ce serait bien mal la connaître. Il suffit de côtoyer un peu Emi pour voir que le mot « émotion » est celui qui la définit le mieux.

En effet, loin d’être insensible, Emi est au contraire une personne à la sensibilité exacerbée, extrême, démesurée. Une hypersensibilité tellement poussée qu’elle en devient presque pathologique. Emi est incapable de contenir ses émotions, elle ressent chacun de ses sentiments de manière bien plus forte que la moyenne. Cette hypersensibilité fait d’Emi une fille très instable émotionnellement parlant : elle est capable de passer du calme aux cris puis aux pleurs en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Incapable de se maîtriser, elle a souvent des comportements qui peuvent être perçus comme exagérés pour les personnes extérieures : elle démarre très fréquemment au quart de tour et peut avoir des accès de violence si elle ressent une forte colère.

Malgré une certaine force de caractère, Emi reste, au fond, une jeune fille d’une immense fragilité. Son instabilité émotionnelle entraîne chez elle de l’anxiété et des peurs qu’elle intériorise, la rendant sujette aux crises d’angoisses. Elle est particulièrement angoissée par la solitude et l’abandon. Se créant une carapace pour se protéger des blessures, Emi cherche cependant désespérément le contact et l’amour des autres, choses dont elle est privée depuis sa création. Elle n’a jamais eu l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes – et de personnes sympathiques encore moins – et de ce fait, elle a beaucoup de mal à tisser des liens avec les autres mais au fond, Emi ne demande qu’à aimer et être aimée. D’un naturel très passionné, elle est profondément dévouée aux quelques personnes qui arrivent à nouer des liens avec elle.


The future is a blank page

♣ TON HISTOIRE ♣

Elle était allongée sur un sol froid, les yeux clos, avec pour seul vêtement ses longs cheveux qui couvraient sa peau pâle et nue. Elle ne se souvenait plus depuis combien de temps elle était allongée ici, ni pourquoi elle était allongée, ni où elle était… Ni qui elle était. Elle avait beau chercher en elle, il n’y avait rien, à part un torrent indescriptible d’émotions, emmêlées au fond d’elle-même, qu’elle n’arrivait pas à dénouer et sur lesquelles elle n’arrivait même pas à mettre de mots. Elle réussit à bouger ses membres, redressa son buste tant bien que mal et ouvrit les yeux.

La première chose qu’elle vit fut un homme qui la dévisageait. Un homme qu’elle connaissait depuis toujours et qu’elle n’avait pourtant jamais vu. Elle sentit au fond de son être toutes ses émotions se dénouer et tout devint limpide.

Peur.

Souffrance.

Solitude.

Désespoir.

Rage.

Douleur.

Des larmes remplirent ses yeux et elle s’effondra en un violent sanglot.


Elle savait ce qu’elle était. Ou plutôt, elle savait ce qu’elle n’était pas. Elle n’avait jamais existé et avait pourtant l’impression d’avoir vécu un million d’années.

Elle n’était qu’une Irréelle, issue de l’imagination de son créateur. Son créateur….Emelrich. A son éveil, elle avait vu défiler dans ses yeux bleus autant d’émotions que dans son propre être. Elle avait appris ce qu’était l’Illuvis, elle avait compris que si elle était en vie, c’est parce qu’Emelrich l’avait voulue, qu’il l’avait créée. Et pourtant...

Dès le premier jour, il se montra d’une grande cruauté avec elle. Il la traitait comme une moins-que-rien, la rabaissait, ne posait même pas les yeux sur elle. Emi ne savait pas, ne comprenait pas. N’était-elle pas là parce qu’il l’avait désiré ? N’était-elle pas venue au monde pour lui ? Pourquoi la traitait-il ainsi, alors qu’elle n’avait jamais demandé à exister ? Elle était avec lui, elle était seule, elle était triste, elle était en colère. Elle détestait son comportement, elle détestait ce qu’il lui faisait subir, elle détestait les horribles paroles qu’il lui adressait et qui blessaient son pauvre petit être encore vierge de toute blessure. Elle pleurait, criait. Une rage sourde grandissait au fond d’elle-même. Elle se mit à haïr les Réels. Elle haïssait l’Illuvis, dont elle était issue, qui ne servait qu’à satisfaire des caprices égoïstes. Elle haïssait la désinvolture avec laquelle les hommes s’en servaient pour créer des Irréels, des êtres de chair et de sang, des êtres doués de sentiments. Elle haïssait la manière dont ils s’en amusaient, la méchanceté qu’ils leur faisaient subir, leur manière égocentrique de les considérer comme leurs objets, leur prétention lorsqu’ils les abandonnaient sous prétexte qu’ils ne les satisfaisaient pas. Elle les haïssait tous.

Cependant, elle avait beau haïr les Réels, elle avait beau détester ce qu’elle subissait au quotidien, elle n’arrivait pas à le détester lui. Emelrich. Elle avait pourtant essayé mais rien n’y faisait. Car elle ne savait que trop bien que s’il lui la haïssait autant, c’était parce qu’elle n’était pas comme il l’aurait voulu. Elle était ratée. Elle l’avait déçue. Et Emi ne pouvait s’empêcher de culpabiliser. Elle aurait pu être celle qu’il voulait, elle aurait pu le rendre heureux, mais elle avait échoué. Elle souffrait lorsqu’il était infect avec elle mais elle souffrait encore plus lorsqu’elle posait les yeux sur lui et qu’elle le voyait si seul, si proche et pourtant si inaccessible. Elle était liée à lui et elle sentait, au plus profond de son être, qu’elle était prête à tout faire pour lui. C’était un sentiment si fort, si intense, si complexe et pourtant si limpide, qu’il éclipsait tout ce qu’elle pouvait ressentir d’autre. Elle voyait en lui une certitude, une évidence, celle qu’il était sa raison de vivre et qu’elle vivrait pour lui. Elle avait tellement envie de lui faire plaisir, elle avait tellement envie de soigner toutes ses blessures, elle avait tellement envie de le rendre heureux.

Elle avait tellement envie qu’il le voit, qu’il le comprenne.

Mais il ne ressentait rien de tout ça, absolument rien. Et elle ne le savait que trop bien.

Il ne voulait pas d’elle. Elle lui était si indésirable qu’un matin, il lui ordonna de partir de chez lui. Elle vivrait désormais seule, au quartier Est, en se faisant passer pour une Réelle. Emi s’était énervée et avait crié mais cela n’avait servi à rien. Et elle tenait trop à lui faire plaisir pour lui imposer sa présence plus longtemps.

Alors elle partit, plus seule et plus perdue qu’elle ne l’avait jamais été. Mais elle était désormais libre, libre d’agir comme bon lui semblait. Autour d’elle, elle ne voyait que la souffrance et la douleur des autres Irréels. Elle se dit qu’elle essayera de faire changer tout ça.

Elle montrera à ces horribles Réels que les Irréels ne sont pas en leur possession.

Elle montrera aux Irréels qu’ils valent bien mieux que ces égoïstes de Réels.

Elle montrera à Emelrich ce qu’elle vaut.

Oui, elle leur montrera à tous.


MàJ : Suite au premier Event, Emi a obtenu grâce à Emelrich de faux papiers. Elle essaye de mener une vie normale et a notamment commencé à étudier le violon. Mais depuis le discours de Katrina Adamson, elle est repartie vivre chez Emelrich, ce dernier préférant avoir son Irréelle près de lui le temps qu'elle trouve un travail et que les choses se calment dans la ville.

MàJ 2 : Emi est désormais chanteuse au Chat Perché.


What’s up ?

Pseudo : Sushi. Ou Emi, après tout je commence à être connue sous ce nom-ci c :
Age : 19 ans
Personnage sur l'avatar : Un dessin de Takenaka modifié. Et des images trouvées au hasard pour les vignettes. Et bientôt, j’aurai la foi de dessiner un vrai vava à Emi où elle ressemblera enfin à l’image que j’ai d’elle e_e
Comment as-tu connu le forum : Je suis dans les petits papiers du staff c :
Une dernière chose à dire ?: LES FILLES VOUS ÊTES JUSTE TROP FORTES, CE FORUM EST MAGNIFIQUE. ♥

Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: It's what we feel that makes us alive ~ Emi MacKnight   Dim 24 Fév - 8:27

Bienvenuuuuuuuuuuuuuue sur Illuvis :3 c:
Revenir en haut Aller en bas
Cyrius Berkam Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 2340
Age : 25
Fiche de présentation : Pour en savoir plus sur Cyrius
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Dans des môtels dans un peu tout Edernys
Sexualité : Avec Ismahen.
Métier : Retraité forcé.
Humeur : Tendu & harassé
avatar
Réel
MessageSujet: Re: It's what we feel that makes us alive ~ Emi MacKnight   Dim 24 Fév - 11:12

J'ai adoré lire ta fiche miss Emi ♥

Je n'ai rien à redire dessus ! C'est donc avec grand plaisir que...


JE TE VALIDE MOUAHAHAHAH. (Mewalck va être ravie d'avoir enfin son assistante.)

Amuse toi bien parmi nous, cochonne lelele

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It's what we feel that makes us alive ~ Emi MacKnight   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's what we feel that makes us alive ~ Emi MacKnight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]
» Somethin’ ‘bout you makes me feel like a dangerous woman.
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» What makes me special Is what I feel in my heart •• Cait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Présentation :: Irréels-