Partagez | 
 

 Sylark Jill FERRETT-SIMMS (ended)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité avatar
MessageSujet: Sylark Jill FERRETT-SIMMS (ended)   Jeu 21 Fév - 10:55



Sylark Jill Ferrett-Simms
You better call the doctor, call the lawyer

______


La base

Nom : Ferrett-Simms
Prénom(s) : Sylark Jill
Age apparent : -
Age réel : 37 ans
Statut civil : Réel
Métier : Agent du gouvernement
Sexualité et statut : hétéro, célibataire
Lieu d'habitation : Edernys - Centre
Description physique : Cheveux noirs, yeux dorés, peau mate, 1m89, 70kg, vêtements conventionnels, allure soignée, très éduqué.


Le caractère

♣ TON CARACTÈRE ♣
(Pensez à indiquer votre opinion vis-à-vis des Irréels et du Gouvernement)

Sylark est un homme très respectable en apparence. L'apparence, le visage que l'on laisse paraître. Il est particulièrement fort pour laisser paraître ce qu'il veut bien que les autres voient ou même croient. Un manipulateur ? Certes. Mais il s'en sert plus pour profiter des opportunités que pour créer un réel problème aux autres - même si les sacrifices ne le dérangent pas le moins du monde. Il y a une limite le poussant tout de même à prendre en compte l'affect des autres. Cependant, Sy n'est pas un sentimental très sensible. Il ne se laisse que rarement dépasser par les événements et essaie toujours de garder son sang-froid en toute circonstance. Être concentré et conserver toute son attention sur les objectifs. C'était tout un travail qu'il faisait à la perfection. Sylark n'est pas un robot ni un tyran. Malgré un côté sadique assez simple à deviner, il reste quelqu'un de très terre à terre qui conserve toute sa rationalité et sa raison.

Il a vu des choses, comme tous ici, qu'il aurait aimé ne jamais voir. Mais la vie était faite ainsi et il vivait avec ça sur la conscience. Sa distance avec les autres le rend froid et parfois hostile. Mais ce n'est pas à prendre personnellement. L'homme n'est pas attiré par l'affection des autres, cette dépendance constante envers ceux qui nous aiment. Il a assez d'estime de lui pour se passer de celles des autres, malgré qu'il ne soit pas insensible aux flatteries. Loin d'avoir un égo sur-dimensionner, il a tendance à mépriser ceux qui le sous-estime, désireux de leur faire ses preuves. La relation que possède Sylark au pouvoir est identique au commun des mortels : il l'aime. Sans pour autant vouloir une place au conseil, il aime avoir quelqu'un en dessous de lui sur l'échelle sociale.

Ce qui en somme est évident : héritier d'une riche famille d'Edernys, son nom le précède. Pas forcément pour ce qu'il est mais qui il est. Même s'il doit sa place à ce nom qu'il porte, il aime à croire qu'il la mérite et fera tout pour la conserver. C'est pourquoi le jeune homme reste très méfiant et observateur. Il analyse son environnement et cherche toujours à éviter les coups bas. Toutefois, cela ne l'empêche pas d'étendre son réseau social quelque soit la branche : des réels, des irréels, des scientifiques ou des militaires, tout ce qui peut lui apporter quoi que ce soit l'intéresse. Néanmoins, il a un avis assez négatif concernant les irréels. Cette drogue, Sylark aimerait l'arrêter. Que les citoyens cessent de croire que tout cela leur rendra une raison de vivre. Mais cette attitude négative masquant une crainte de leur puissance cache aussi son désir d'entrer dans la danse, pour des raisons tout à fait personnelles.

Derrière son air intouchable et austère, Sylark est un rêveur. Dissimulant ses maux qui le rende créatif, il cultive un jardin secret de mille et un savoirs, de souvenirs retranscrit sur les touches d'un piano tout comme sur les cordes d'un violon. Un musicien à ses heures, Sy a quelques talents qui lui donnent parfois la peine d'être connu, écouté et apprécié. Sorti de son habit d'agent, c'est un homme riche autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Cela dit, rares sont ceux avec qui il désire partager ce monde qui est le sien. Un enfant qui sommeille dans un cœur qui se voile la face à chaque main qu'on lui tend, à chaque sourire qu'on lui adresse.


L'histoire

♣ TON HISTOIRE ♣
(Indiquez ici si vous êtes lié à un Irréel ou un Réel/Illuvien)

Né dans cette cité illuminée, Sylark n'a jamais manqué de rien. L'entourage, la famille. Peut-être aurait-il dû se faire des amis à l'école, décrocher de ses ouvrages. Mais les livres passionnaient bien plus le garçon que la vie d'écolier. De très bonnes appréciations à son actif, un dossier correct sans non plus exploser les plafonds. Souvent premier sans pour autant se démarquer. Il a toujours été en retrait. Sy était réservé, timide et renfermé. C'était un garçon banal de riches. Destiné à une carrière de médecin ou de politique, en fait il avait bien plus que le choix. Ses études quaternaire furent orientées sur le droit. Passionné par l'apprentissage, la fête et les filles n'intéressèrent guère plus Sylark que les pages usées d'articles et il enchaîna ses trois cycles sans peine. Il passait beaucoup de temps à travailler et cela lui convenait. Tout se passait donc plutôt bien.

Le drame qui brisa une partie de lui fut cette fille... Drassilis Featherstone. Elle étudiait non loin de lui la littérature. Leurs parents se connaissaient très bien et elle était à vrai dire la seule personne qu'il aimait fréquenter. Elle savait des choses sur lui que personne ne pourrait prétendre savoir aujourd'hui. Ces deux jeunes gens partageaient leurs passions comme deux écrivains lisaient leurs livres. Leurs parents avaient arrangés un mariage entre eux. Cela ne semblait pas vraiment les déranger même s'ils ne connaissaient pas plus l'un l'autre les choses de l'amour. Mais avant les festivités, un accident causa la perte de Drassi. Les détails n'étaient pas communiqués. La famille de Drassilis ne voulait pas non plus en faire part aux Ferrett-Simms. Ils déménagèrent à Alrun, disparaissant de la circulation. Sylark termina ses études assez lamentablement comparé à son niveau réel, passant l'examen de justesse.

La disparition de Drassilis était un drame qui l'impactait au plus profond de lui. Il se rendait compte à quel point il l'aimait et à quel point désormais il s'ennuyait. La vie n'avait plus le goût qu'elle lui avait donné. Sy passait tout son temps à marcher dans les rues en espérant la croiser à une intersection, qui sait ? Peut-être n'était-elle pas morte ? Peut-être qu'il y avait encore un espoir... Il l'espérait tellement ! Détruite par la vision de son fils ainsi déprimé, sa mère décida de participer à un programme : Illuvis, pour recréer Drassilis. Son père était totalement opposé à cela, mais il ne put retenir sa femme bien longtemps. Bien qu'il lui brisa tout accès au programme légal, elle se tourna vers des cliniques clandestines. L'opération fonctionnait à merveille. Elle l'avait recréé. Dur était le rétablissement cependant, elle permit à Sylark de revoir sa dulcinée. Mais elle était factice. Tout comme son père, Sy se serait opposé à ce recourt. Mais voilà, le paternel mit la faute sur son fils et le jeune homme se retrouva avec un père qui le haïssait et une mère qui portait avec elle une copie ratée de Drassilis. Il tua sa mère.

Comment se sentait-il ? Cette fille qui hantait ses pensées, l'empêchait d'avancer. Il la retrouvait en vision réelle. Comme si c'était elle. Non, un brouillard épais venait de se lever. Cela lui fit un mal atroce que de revoir ce visage. Pourquoi avoir fait ça ? Pourquoi avoir risqué sa vie pour reproduire une personne que l'on ne pouvait remplacer ? Et qui plus est en allant contre la loi ? Non, c'était impossible pour la famille. Il devait arrêter ça. Cacher ce meurtre sous la cause de sa démence dû à l'opération. Sylark avait bien choqué son père en agissait ainsi. Il avait décidé d'endosser ce crime. Tuer sa propre femme. C'était une tragédie mais une nécessitée, déclara-t-il devant le conseil. L'affaire fut classée et plus personne n'entendit parler de Darcey Ferrett-Simms. Bien sûr, cette affaire retarda l'acceptation de Sylark au rang qui lui était dû. Cependant, à trente ans, il devint un agent du gouvernement. Loin d'être un maire ou un représentant des forces de l'ordre, il avait plus le rôle de médiateur entre le Conseil et les autres. Une place qui lui conférait certains privilèges et lui offrait la possibilité d'exercer dans la branche qui l'entendait. Finalement, qu'il aide les enquêtes contre l'Illuvis ou qu'il participe aux jugements de délits envers les paroles du Conseil, il avait plus ou moins un pass pour diverses choses. Cependant, Sy était tenu à l'écart pour bien des dossiers confidentiels, même si certaines barrières se levaient au fil des années.


Et sinon?

Pseudo : Salem
Age : 20 ans
Personnage sur l'avatar : Tyki Mikk
Comment as-tu connu le forum : top-site
Une dernière chose à dire ? -

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu Date d'inscription : 01/11/2012 Messages : 640
Sexe :
  • Non déterminé
Habitation : Partout et nulle part
Sexualité : Inexistante
Métier : Maître du jeu
Humeur : Mégalomane
avatar
PNJ
MessageSujet: Re: Sylark Jill FERRETT-SIMMS (ended)   Jeu 21 Fév - 12:49

Wow on s'attendait pas à avoir de nouveaux membres aussi vite!

Il ne manque plus que les icônes du personnage et ce sera parfait, ta fiche est très bien! On voit que tu as compris le contexte et ton histoire est intéressante, rien à redire donc :)

J'espère que tu te plairas parmi nous!

EDIT : Encore mieux, la voilà finie xD Pour moi tout est bon (Caleb speaking), Cyrius te validera quand elle arrivera :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité avatar
MessageSujet: Re: Sylark Jill FERRETT-SIMMS (ended)   Jeu 21 Fév - 12:54

Coupures de wi-fi à l'IUT, j'ai fais un peu de gymnastique pour mettre les icones^^

Normalement là ça devrait être bon ;)

*contente que ma fiche plaise*
Revenir en haut Aller en bas
Cyrius Berkam Date d'inscription : 20/02/2013 Messages : 2340
Age : 26
Fiche de présentation : Pour en savoir plus sur Cyrius
Sexe :
  • Masculin
Habitation : Dans des môtels dans un peu tout Edernys
Sexualité : Avec Ismahen.
Métier : Retraité forcé.
Humeur : Tendu & harassé
avatar
Réel
MessageSujet: Re: Sylark Jill FERRETT-SIMMS (ended)   Jeu 21 Fév - 16:26

Eh bien eh bien !

Tout d'abord, bienvenue parmi nous ! Comme Caleb, j'ai eu la surprise de voir une nouvelle tête et je ne peux que m'en réjouir !
Après lecture de ta fiche je ne trouve rien à redire (à part qu'elle m'a plue, à moi aussi ^^), et je te valide donc, en profitant pour t'ajouter au groupe Gouvernement !

J'espère que tu te plairas parmi nous et me tiens à disposition pour n'importe quelle question/envie ! ;)

Bienvenue encore !


PS : Ta profession ne pose aucun problème =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sylark Jill FERRETT-SIMMS (ended)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sylark Jill FERRETT-SIMMS (ended)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bonjour Papa ! - Sylark J. Ferrett-Simms -- Terminé
» Enfants : l'école Anglaise de Beatrix Potter à Jill Barklem
» Je ne t'évite pas.. ou peut-être que si. | Kyle & Jill.
» La curiosité est un vilain défaut ?! [Sujet en commun N°3]
» PV Série Pégasiens 3/4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: Anciennes fiches-