Partagez | 
 

 Hans Humber Von Hinkelsen [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu Date d'inscription : 01/11/2012 Messages : 640
Sexe :
  • Non déterminé
Habitation : Partout et nulle part
Sexualité : Inexistante
Métier : Maître du jeu
Humeur : Mégalomane
avatar
PNJ
MessageSujet: Hans Humber Von Hinkelsen [LIBRE]   Lun 31 Mar - 22:16





Nom : Von Hinkelsen
Prénom : Hans Humbert
Age : 42 ans
Statut : Réel
Métier : Espion
Habitation : Un petit appartement, avec une belle véranda, quartier Nord.


Caractère : Solitaire, taciturne, profondément cynique et blasé, Hans est quelqu'un de très impulsif et tête brûlée. Bien qu'il ait fait carrière militaire et travaille pour le gouvernement, il n'a que très peu de conscience professionnelle et n'hésite jamais à transgresser les règles quand il le juge nécessaire. Il nourrit une passion secrète pour le jardinage.


Liens :  Rodageit Durden. - « Est-ce que cette couleur m'irait bien, à votre avis ? »
Voilà les premiers mots que Rodageit avait adressé à Hans. C'était dans une galerie commerciale du quartier Est. Rodageit lui avait brandit un pull en cachemire vieux rose sous le nez, en l'abordant par hasard comme il passait derrière elle.
C'était les premiers mots qu'ils échangeaient. Et pourtant.
Hans connaissait déjà son interlocutrice par cœur. Cela faisait bientôt six mois qu'il la suivait, épiait ses moindres faits et gestes tous les jours et en faisait quotidiennement un rapport au Gouvernement.
Il savait où elle habitait, il savait qu'elle adorait son chat, que cet imbécile allait toujours lécher ses plaques de beurre quand elle cuisinait. Il savait qu'elle prenait toujours son café à 10h42  le matin, 15h37 l'après-midi. Elle l'aimait noir et bien corsé, et le laissait infuser toute la journée dans sa cafetière mauve à fleurs. Il connaissait son auteur préféré, et il savait qu'elle relisait un livre sur la théorie des trous de verre, et ce pour la troisième fois depuis le mois dernier.
Il savait qu'elle prenait sa douche tout les jours à la même heure. 19H48 . Son heure favorite. Le rendez-vous qu'il ne loupe pour rien au monde. Mais il ne la mate pas. Il se fiche bien de la voir nue. Ce qu'il aime, c'est de voir son ombre danser sur la vitre. C'était la première fois qu'Hans voyait une femme aux courbes aussi harmonieuses. C'est ça qui lui plaisait. Il aimait aussi la voir rêvasser à l'unique fenêtre de son salon. Il aimait quand ses grands yeux verts s'éteignaient quelques minutes pour traîner sur le relief des immeubles du quartier Ouest. C'était des petits moments futiles et furtifs, où elle cessait d'être celle qu'elle paraît. Des moments qui n'appartient qu'à lui de pouvoir les savourer.
Hans a énormément d'affection pour Rodageit . Et cette simple question, négligemment posée, comme si elle n'avait aucune importance, suffit à le retourner intérieurement. Pour le première fois de sa vie, Hans ne savait pas quoi répondre à ce qu'il considérait comme une provocation.

"C'est vous l'espion de l'Etat chargé de ma surveillance, pas vrai ?"
"Pardon ?"
"J'ai remarqué que vous me suivez depuis un bout de temps. Et on m'a prévenu que je risquerais d'être espionnée a cause de mon étude sur l'Illuvis. Donc soit vous êtes un dangereux psychopathe, soit c'est vous l'espion."
"Oui, vous avez raison. Je suis Hans Humbert von Hinkelsen. Et je suis votre espion."

Hans ne s'est jamais expliqué le naturel de cette réponse. C'était comme si elle était sortie toute seule, comme si c'était la seule chose à dire. Quoi qu'il en soit, elle avait le droit de savoir qui il était. Cela ne représentait pas une faute professionnelle majeure, ou du moins pas selon les standards d'Hans.
Depuis , Rodageit et lui s'autorisaient quelques saluts, des petits signes ou des regards, quand celle-ci s'apercevait de sa présence. Mais elle ferme désormais les volets de sa salle de bain.

Histoire :   Hans a été trouvé sur le perron d'un orphelinat alors qu'il n'avait même pas un an, abandonné par ses parents sans plus de cérémonies ni d'explications. Enfant turbulent et solitaire, il n'a jamais été adopté ni accepté par ses camarades. Mais ses capacités athlétiques exceptionnelles retinrent l'attention d'une tutrice de l'orphelinat, qui l'envoya en pensionnat à l'école militaire dès qu'Hans fût en âge. Il s'avéra être un élève brillant, bien que son comportement effronté lui valu d'être remarqué, et non de manière positive, par ses professeurs. Il devint par la suite un tireur d'élite reconnu, mais, après avoir abattu par accident un Irréel innocent lors d'une de ses missions il y a un an de cela, Hans, rongé par le remord, se reconvertit dans l'espionnage et se jura de ne plus toucher une seule arme à feu de sa vie. Il s'est toujours senti proche des Irréels, ce qui rendit cet accident encore plus tragique. Leur condition lui rappelant la sienne, orphelin rejeté de tous, il n'hésite pas à prendre leur défense dès que l'occasion s'en présente.


Création originale
©Rodageit Durden
Personnage libre

Revenir en haut Aller en bas
 

Hans Humber Von Hinkelsen [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Illuvis ::  :: Corbeille :: Anciennes fiches-